Bonsoir, c’est Julien à Genève, où l'on a retrouvé samedi, dans les eaux du Léman, de nombreux masques à l'occasion du nettoyage annuel du lac. Signe des temps, sans doute.

L'effervescence politique est encore montée d'un cran aux Etats-Unis, avec le décès de Ruth Bader Ginsburg et la dure bataille qui va s'ensuivre entre Donald Trump et Joe Biden pour régler la succession de la magistrate à la Cour suprême américaine.

Julien Pralong, Genève
20.09.2020


L’info du week-end

Photo article

Hommage à Ruth Bader Ginsburg devant la Cour suprême des Etats-Unis, devenue un enjeu politique majeur à moins de deux moins de l'élection présidentielle. Photo: Keystone-ATS

La succession de Ruth Bader Ginsburg. Le cynisme de la politique américaine, d’autant plus décomplexé qu’approche l’élection présidentielle, a trouvé dans le décès, vendredi à 87 ans, de la juge à la Cour suprême Ruth Bader Ginsburg, le parfait théâtre de son expression. La succession de cette pionnière du droit des femmes aux Etats-Unis peut devenir un enjeu majeur de cette fin de campagne.

Si, aux Etats-Unis comme dans toutes les démocraties, la justice aime se présenter aveugle et impartiale, elle n’en demeure pas moins fortement incarnée et personnifiée. Presque jusqu’à une forme de starification des juges, en particulier ceux de la Cour suprême, nommés à vie par le président sur la base de leur profil, de leur parcours de vie et, aussi, de leurs convictions.

Le choix d’un nouveau magistrat est en ce sens un geste politique fort, pensé pour favoriser les intérêts d’un camp plutôt que d’un autre ainsi que pour façonner un pays par le droit, les jugements de la Cour suprême ayant souvent un grand retentissement de New York à Los Angeles.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Explorer les enjeux d'un monde qui change. S'abonner


La revue de presse dominicale

Lourds reproches aux autorités valaisannes. L'Etat du Valais ainsi que les pouvoirs communaux sont sévèrement critiqués dans un rapport d'une commission du Grand Conseil valaisan qu'a pu se procurer Le Matin Dimanche. Le document, listant d'importants dysfonctionnements, voire de graves manquements, doit être transmis au Ministère public, écrit la commission de gestion.

Le Matin Dimanche (FR)

Des privés pour surveiller les abus de RHT. Mesure centrale dans le dispositif de soutien à une économie malmenée par la crise sanitaire, le chômage partiel doit être utilisé conformément à la législation. Soucieux de se prémunir contre d'éventuels abus, le Conseil fédéral recherche activement des entreprises pour traquer tricheurs et fraudeurs. Or ces détectives privés seront dotés de très larges prérogatives, ce qui ne manque pas de déjà faire grincer quelques dents.

SonntagsZeitung (DE)

L'UBS veut racheter une grande banque européenne. Alors que les rumeurs d'une fusion avec Credit Suisse ont récemment agité le pays, l'UBS serait parallèlement en train d'envisager le rachat d'une autre grande banque européenne, apprend-on dans la SonntagsZeitung. Le journal évoque de prestigieux noms, comme Barclays ou la Deutsche Bank, mais l'UBS a refusé de commenter la chose.

SonntagsZeitung (DE)

Bien plus qu'un masque. Porter un masque pour les raisons sanitaires que l'on sait n'est pas qu'un de ces fameux gestes barrières. Il revêt un caractère hautement politique et philosophique dans une volonté d'affirmation de soi. Au cœur d'une manifestation tout comme sous la coupole fédérale, où Heidi.news a passé 8 jours à scruter les comportements des élus.

Heidi.news (FR)

Bien vu

Photo article

Keystone-ATS

Les manifestations contre le gouvernement et pour une réforme de la monarchie, sujet hautement tabou dans l'ancien Siam, prennent de l'ampleur en Thaïlande. Comme ici samedi sur Sanam Luang, à Bangkok.


Le fait sportif du week-end

Tadej Pogacar remporte le Tour de France. Aussi étonnant que cela puisse paraître, la Slovénie domine subitement le cyclisme mondial. Ainsi son jeune joyau Tadej Pogacar a remporté, à presque 22 ans, son premier Tour de France devant un compatriote, Primoz Roglic.

Le Temps (FR)

Le monde change aussi le week-end

Photo article

Retrouvez-nous au Salon du livre en ville! Du 30 octobre au 1er novembre, 11 éditeurs romands se réunissent pour Living-room, une rencontre dans le cadre du Salon du Livre en ville 2020. Heidi.news aura le plaisir de vous y retrouver dans les locaux de notre rédaction à Chêne-Bourg. Serge Michel et Antoine Harari parleront de leur Exploration Le renard et l'oligarque le samedi de 14h à 15h. La présentation sera suivie d'une séance de dédicace de la revue imprimée.
Événement gratuit, sur inscription.

Infos et inscriptions

Une raison d’espérer

Quand les générations redessinent le «vivre-ensemble». C'est l'histoire de seniors lillois ne voulant pas vivre seuls. Ne voulant pas, non plus, vivre dans un ghetto réservé au troisième âge, cette bande de potes s'est fait construire une maison pour y vieillir ensemble, mais pas que. Car cet îlot, baptisé «ToitMoisNous», accueille également d'autres familles et réunit toutes les générations dans un souci de partage et d'enrichissement mutuel.

FranceInfo (FR)

L’actu clé de la semaine qui vient

Fin de session, fin de campagne, fin de suspense. La troisième et dernière semaine de la copieuse session d'automne du parlement fédéral (de lundi à vendredi) sera obligatoirement marquée par les votations populaires du dimanche 27 septembre. La densité des débats, l'importance des sujets abordés par le législatif (notamment la "Loi Covid") et de ceux soumis aux citoyens confèrent à cette semaine les atours de ce qui pourrait être un tournant dans la vie politique suisse.

Le Conseil national et le Conseil des Etats, de retour au Palais fédéral, doivent entre autre terminer de normaliser le dispositif exceptionnel ayant présidé à la destinée du pays ces derniers mois. Impossible toutefois pour les parlementaires de ne pas consacrer une partie considérable de leurs forces dans l'intense campagne qui prévaut depuis plusieurs semaines, avec cinq objets nationaux soumis au vote, suscitant tous des réactions émotionnelles (initiative de limitation, loi sur la chasse, frais de garde, congé paternité, acquisition d'avions de combat).

Si des majorités claires semblent s'être déjà formées en faveur du congé paternité et contre l'initiative dite de limitation, un suspense relatif reste de mise pour les trois autres points.

Un menu plutôt lourd, peut-être même indigeste, qui nécessite quelques mesures d'accompagnement. Comme, par exemple, la traditionnelle course du parlement "Parlamotion", prévue le jeudi 24 septembre, soit la veille des votations finales des deux chambres.


A noter cette semaine

Lundi 21. Début du sommet de l'Union européenne, où il sera beaucoup question de relations internationales avec une Turquie vindicative et une Chine de plus en plus entreprenante.

Lundi 21. L'ouverture de l'Assemblée générale de l'ONU à New York donnera lieu à la cérémonie célébrant le 75e anniversaire de l'institution, à laquelle prendra part le conseiller fédéral Ignazio Cassis. L'occasion de rappeler, dans un contexte de défiance grandissante envers les institutions, ce qu'est l'ONU et ce que l'humanité lui doit, tout en amorçant un nécessaire examen de conscience et engager des réformes.

Mardi 22. La période est celle des présentations, par les pouvoirs publics, des premières ébauches du budget 2021. Ce sera le cas ce mardi pour Vaud ou la ville de Zurich. La ville de Genève y passera également dans le courant de la semaine. Même sans connaître les chiffres, les factures promettent d'être salées. Reste à savoir qui va payer.

Vendredi 24. La Cour d'appel du canton de Vaud rend son verdict dans l'affaire des douze activistes du climat, acquittés en janvier. Une décision très attendue pour la jurisprudence qu'elle pourrait créer.


Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de dimanche

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse