Bonjour, c’est Serge à Genève, où pointe le dilemme récurrent des premiers jours de mai: la littérature vaut-elle d’aller passer des heures dans un hangar bruyant alors que le soleil brille et la nature se réveille?

Vous trouverez ci-dessous une esquisse de réponse, qui plaide en faveur du Salon du livre de Genève. Pour vous plonger dans la vie tellement humaine du plus grand génie de tous les temps, Léonard de Vinci. Ou pour rencontrer les équipes de Heidi.news, car notre site sera lancé le jeudi 2 mai.

Serge Michel, Genève,
le 27 avril 2019


“C’est en prenant la mesure de son humanité que l’on mesure le génie de Léonard de Vinci”.

Exemple crédotddd

Chères lectrices, chers lecteurs du Point du jour. Vous devriez, si vous êtes dans les parages, considérer un passage au 33e Salon du Livre de Genève, de mercredi 1er au dimanche 5 mai. D’accord, on peut s’interroger sur la pertinence d’organiser un tel festival littéraire dans une halle où, le reste de l’année, des chevaux sautent des obstacles, des motos bondissent de bosse en bosse et des carrosseries opulentes se chauffent sous les projecteurs.

Mais faut-il pour autant renoncer à rencontrer le livre, cet objet de plus en plus incongru et paradoxalement de plus en plus nécessaire? Disons-le: plus notre monde se digitalise, plus nous avons besoin de vraies rencontres, physiques, et notamment avec des auteurs, leurs livres et leurs lecteurs.

Quels auteurs? Il y aura Maryse Condé (Ségou), Jean-Christophe Rufin (Rouge Brésil), Mathias Enard (Prix Goncourt 2015 pour Boussole), Sarah Chiche (Les enténébrés), Douna Loup (Déployer), Gabriella Zalapi (Antonia), Boualem Sansal (2084. La fin du monde), Adeline Dieudonné (La vraie vie) ou encore Capucine et Simon Johannin, couple dans la vie et dans l’écriture, qui signe Nino dans la nuit.

A cette sélection de notre excellente consœur Lisbeth Koutchoumoff, du Temps, ajoutons Jil Silberstein (L’île où les hommes implorent), Blaise Hofmann (Fête des Vignerons 2019. Les poèmes; La Fête) ou Fabienne Jacob (Un homme aborde une femme). Ajoutons aussi le prodigieux Sénégalais David Diop pour Frère d’âme, Prix Goncourt des lycéens 2018 et prix Kourouma 2019, justement attribué au Salon (vendredi 3 mai à 18h30).

Notre prix est plus modeste (CHF 160 pour devenir Membre fondateur de Heidi.news 😏) mais vous pourrez chez nous déguster gratuitement du fromage L’Etivaz deux ans d’âge arrosé de Sauvignon gris, de Gamaret et d’œil de Perdrix des Caves de Genève.

Vendredi 3 mai à 18h, nous célébrerons en effet, sur le stand de notre partenaire Médecine et Hygiène, le lancement, prévu la veille, de notre site web (enfin!) et celui de notre troisième Exploration: L’Etivaz, le génie fromager, par la journaliste Camille Andres qui sera accompagnée au Salon par Aimé et Marie Reynaud, agriculteurs et fromagers du Pays-d’Enhaut.

Enfin, s’il fallait une seule raison pour vous rendre au Salon, la voici: les éditions suisses Quanto présentent leur best-seller (déjà 15’000 exemplaires vendus): la biographie de Léonard de Vinci par Walter Isaacson. Avoir obtenu les droits de ce livre est un véritable exploit pour cet éditeur, installé à l'EPFL. L’auteur, qui a aussi signé les biographies d’Einstein et de Steve Jobs, ne sera finalement pas au Salon. Mais Quanto et son directeur, Lucas Giossi, sauront vous faire pénétrer dans l’univers du plus grand génie de tous les temps.

Léonard de Vinci, décédé il y a tout juste 500 ans (le 2 mai 1519), a été enfant illégitime, homosexuel, gaucher, végétarien, distrait, bourré de doutes, nul en maths et parfois hérétique. Il a procrastiné comme peu d’entre nous. Et pourtant, il fut peintre, architecte, scientifique, mathématicien, ingénieur, polymathe, musicien, sculpteur, cartographe, botaniste, géologue, inventeur, anatomiste, écrivain.

“Sa capacité à combiner l’art et la science reste, aujourd’hui encore, la recette ultime de l’innovation”, estime Lucas Giossi. Et de poursuivre: “C’est en prenant la mesure de son humanité que l’on mesure le génie de Léonard de Vinci”.

Comment Walter Isaacson s’y est-il pris? Il s’est plongé dans les 7200 pages des journaux et des notes laissées par de Vinci. On y trouve des pensées personnelles, des listes de courses à l’épicerie et des blagues cochonnes. Ces pages détaillent aussi ses sources d'inspiration, son désir de gloire et ses chagrins d'amour. Mais il y a autre chose. Pour rendre son humanité au génie, l'auteur bénéficie d'une qualité à laquelle nous croyons beaucoup... il est journaliste. Walter Isaacson a dirigé CNN et Time magazine.


Un média et des idées

Heidi.news, au coeur de la science

Heidi.news, c'est bien davantage que la newsletter que vous lisez en ce moment.

Quatre journalistes spécialisés vous racontent chaque jour les petites et grandes histoires de la science. Vous trouverez aussi en ligne les enquêtes et reportages de nos Explorations.

Pour garantir son indépendance journalistique, Heidi.news a choisi de se financer par ses lecteurs plutôt que par la publicité. Abonnez-vous en devenant Membre Fondateur


Dès jeudi, une nouvelle Exploration

Une exploration Heidi.news

Dès jeudi 2 mai, découvrez notre nouvelle Exploration: L'Etivaz, le génie fromager. La journaliste Camille Andres a passé plusieurs mois avec les agriculteurs et les producteurs du Pays-d'Enhaut. Elle raconte leurs succès économiques mais aussi leurs défis, leurs doutes et parfois leurs burn-out. D'ici là, nous poursuivons la publication des deux premières Explorations sur Medium.com. Avec notamment le 5e épisode de La Révolution des toilettes, par Arnaud Robert. Où l’on voit une prof britannique se jouer de notre attitude face aux excréments et affirmer le plus sérieusement du monde qu’elle est la reine du caca.

De la science de la merde et du dégoût (FR)

Sept bonnes lectures pour le week-end

Hand dryers v paper towels: the surprisingly dirty fight for the right to dry your hands N'y voyez aucune malice: encore une histoire de toilettes! Lorsque James Dyson a dévoilé l'Airblade, l'industrie des toilettes tout entière a laissé tomber sa mâchoire. Jusque-là, les séchoirs poussaient un air chaud paresseux. L'Airblade ressemblait davantage à un moteur à réaction, pompant l'air à la vitesse du son. C'était l'avenir des séchoirs. Mais le véritable ennemi se révéla être le papier essuie-tout, un lobby puissant avec qui s'est engagée une bataille sans merci.

The Guardian (EN)

Et si demain, nos vêtements étaient composés de bois, de carton ou de papier journal ? Des chercheurs et étudiants finlandais ont conçu une fibre textile, produite de manière écologique, à partir de fibres de bois, de papier journal, de carton et de textiles usés, l'IonCell.

Usbek & Rica (FR)

Death and the All-American Boy Un portrait étonnant de Joe Biden, sénateur à 31 ans puis tragiquement veuf, un vantard désormais favori parmi les candidats à la primaire démocrate aux Etats-Unis. Ecoutez plutôt: "Ma femme millionnaire était républicaine avant de me rencontrer. Elle est restée à la maison avec les enfants pendant que je faisais campagne, mais ça n'a pas marché. Je revenais le soir trop fatigué pour lui parler. J'arrivais tout juste à la satisfaire au lit, mais je n'avais pas le temps pour autre chose. C'est là qu'elle a commencé à faire campagne avec moi et c'est là que j'ai commencé à gagner".

Washingtonian.com (EN)

Accepteriez-vous de vous faire peser avant de monter dans un avion? Une société spécialisée dans l’économie de carburant lance cette réflexion, au nom d'une réduction des émissions de carbone.

Slate (FR)

The Invisible Paw (Ep. 329 Rebroadcast) Vous nous avez réclamé des podcasts, en voilà un (avec la transcription). Quelle est la vraie différence entre les humains et les autres animaux? Adam Smith estimait que les transactions économiques étaient une faculté uniquement humaine. Mais avec un peu de formation, les chimpanzés font d'excellents commerçants. En anglais, 47min.

Freakonomics (EN)

L’Afrique à la conquête de l’espace L’Union africaine lance la création d’une agence pour coordonner la stratégie spatiale du continent. Les satellites sont utiles pour anticiper les épidémies, traquer les djihadistes ou encore aider les populations en cas de catastrophe naturelle.

Le Monde (FR)

Jacques Attali: Notre modle actuel d'alimentation ne peut pas durer Dans "Histoires de l'alimentation", son nouveau livre, Jacques Attali montre le rôle central qu'a joué la nourriture dans l'évolution du monde. Il appelle aussi à un changement profond de nos comportements alimentaires pour sauver notre planète.

les Echos (FR)

Vous avez aimé? Partagez:

Séance de rattrapage avec:


Bon week-end!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse