Bonjour, c’est Matteo à Dakar où nous sommes en pleine «airpocalypse». La pollution atteint les 400 microgrammes par mètre cube de particules fines quand l'OMS en recommande 10.

Au programme ce matin: le Brexit dans l'impasse, Tariq Ramadan et Paul Manafort face à la justice.

Matteo Maillard, Dakar,
le 14 mars 2019


Dans notre radar aujourd'hui

L'Affaire du siècle. Quatre ONG de défense de l'environnement vont déposer aujourd'hui un recours en justice contre l'État français pour «inaction climatique ». C'est l'aboutissement d'une pétition lancée en décembre et signée par 2,1 millions de citoyens français.

Tariq Ramadan fixé par la justice. Après un an de procédure, l'islamologue suisse de 56 ans saura ce jeudi si les juges lèvent ses mises en examen pour les deux viols dont il est accusé. Il avait d'abord nié avoir eu des rapports sexuels avec ses accusatrices mais l'examen en septembre de centaines de SMS explicites l'a obligé à plaider des relations «consenties».


L'image du jour

Noel Guevara/Greenpeace/EPA

Aux Philippines, un crabe est coincé dans un gobelet à usage unique. Une expédition de Greenpeace a trouvé de nombreux déchets plastiques dans les récifs de coraux et sur les fonds marins.


Les trois infos qui comptent

Brexit, un double Non. Les députés britanniques se sont encore une fois opposés à Theresa May en votant contre la perspective d'un «no deal», un jour après avoir débouté la seconde version de l'accord négocié entre la Première ministre et Bruxelles pour une sortie de l'UE. Sans un accord de divorce rapide, le Brexit pourrait être repoussé bien au-delà de la date butoir du 29 mars.

Paul Manafort encore condamné. L'ancien directeur de campagne de Donald Trump a écopé de 3 ans et demi de prison pour fraude hypothécaire, falsification de documents et conspiration. Cette peine s'ajoute à une première condamnation, portant le total à 7 ans et demi de prison. Dernier espoir, que le président américain, qui a jugé la décision «très triste» le gracie. Mais d'autres chefs d'inculpation plus graves pourraient empêcher une grâce présidentielle.

La pollution tue deux fois plus. Une étude publiée dans l'European Heart Journal conclut que la mortalité due à la pollution de l'air a été largement sous-estimée. Elle serait à l'origine de 800 000 décès en Europe chaque année, loin devant les 422 000 morts prématurées calculées en 2018 par l'Agence européenne de l'environnement. 9 millions de personnes seraient victimes des particules fines chaque année dans le monde, soit 1,8 millions de plus de que le tabac.


Une raison d’espérer

Pieter Hugo

Des céréales contre la famine. De plus en plus de fermiers africains délaissent les céréales importées pour revenir à des cultures locales et durables. Au Zimbabwe, le sorgho et le millet remplacent petit à petit le maïs, peu adapté aux terres arides. Ces céréales indigènes résistent mieux à la sécheresse, contrairement au maïs qui fait courir le risque de famine.


Entrez dans la communauté de Heidi.news

Devenez Membre fondateur de Heidi.news

En devenant Membre Fondateur pour CHF 160, vous pouvez profiter des offres suivantes :

  • Un accès illimité à Heidi.news pendant 12 mois
  • Les 3 premières publications imprimées des Explorations
  • Des invitations préférentielles aux événements Heidi.news
  • La possibilité de parrainer la personne de votre choix

Le labo africain

USAID / Flickr

Jumia, la première licorne d'Afrique. L'entreprise panafricaine, spécialisée dans le e-commerce, s'apprête à entrer en bourse à Wall Street. Considérée comme la première «licorne» africaine - start-up valorisée à plus d'un milliard de dollars - la société a été créée en 2012 par deux entrepreneurs français. Présente dans 14 pays du continent, Jumia travaille avec 80 000 vendeurs servant 4 millions de clients actifs. «L'Amazon africain» compte à son capital des géants comme les opérateurs Orange, MTN, ou la banque Goldman Sachs.

Des portables pour électrifier. En Afrique, les personnes possédant un téléphone portable sont plus nombreuses que celles qui ont accès à l'électricité. Afin de proposer des solutions énergétiques appropriées, une équipe de l'Université de Manchester a analysé les données mobiles de 450 000 Sénégalais, localisant les zones sans électricité. Une performance qui permettra d'accélérer l'électrification du Sénégal où seuls 38% de la population rurale a accès à l'énergie.

La Suisse face à l'environnement en Afrique. «Nous voyons des forêts abattues, des espèces de plantes et d'animaux qui disparaissent. L'objectif de la Suisse est de résoudre ces problèmes et cela ne peut se faire qu'ensemble», a déclaré Simonetta Sommaruga, mercredi, lors de la 4e assemblée des Nations Unies pour l'environnement qui se déroule au Kenya. La cheffe du Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et des télécommunications a suivi les conclusions alarmantes d'une vaste étude produite par l'ONU. «Soit nous améliorons considérablement la protection de l'environnement, soit des millions de personnes mourront (...) d'ici à 2050», soutient ce rapport.


Si vous avez encore le temps

Dix ans sans secret bancaire. Le Temps analyse, dans ce long format texte et photos, l'évolution de la finance suisse, une décennie après la fin du secret bancaire. Un secteur profondément remodelé mais qui conserve une opacité et une importance de premier ordre, bien que talonné par les États-Unis.


Bonne journée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse