Bonjour, une fois n’est pas coutume c’est Julian à Moscou, où 20’000 personnes ont manifesté ce week-end contre l’interdiction aux candidats d’opposition de participer aux élections locales en septembre prochain. Vous retrouverez Julie à Hong Kong lundi prochain.

Au menu ce matin: Julian Assange bientôt extradé vers les Etats-Unis, une polémique autour du futur pavillon suisse à l’Expo universelle et le mot «lesbienne» qui ne renverra plus que vers du porno sur Google.

Julian Colling, Moscou
Le 22.07.2019


Rappel des infos qui comptent

Assange sera extradé selon Washington. La Grande-Bretagne va bien extrader le fondateur de WikiLeaks vers les Etats-Unis, à en croire les propos du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo dans une interview dimanche. En cas d’extradition il y serait jugé pour espionnage, et risquerait la peine de mort.

RTS (FR)

Philip Morris persona non grata. Polémique autour du pavillon suisse à la prochaine Exposition universelle de Dubaï en 2020: le fabricant de cigarettes a sponsorisé la participation helvétique à hauteur de quelques 2 millions de francs. Les militants antitabac et l’Office fédéral de la santé s’indignent.

Le Temps (FR)

Tensions entre Iran et Royaume-Uni. La pression monte entre Londres et Téhéran, après l’arraisonnement par l’Iran d’un pétrolier britannique dans le détroit d’Ormuz vendredi. Des enregistrements révélés par le Guardian mettent en lumière le déroulé de cet incident devenu diplomatique.

The Guardian (EN)

Sur Heidi.news aujourd’hui

L’Ebola, une urgence sanitaire mondiale. L’épidémie de fièvre hémorragique Ebola constitue désormais une «urgence de santé publique de portée internationale» selon l’OMS. Alors qu’elle avait jusqu’ici épargné Goma, capitale du Nord-Kivu, un premier cas a été repéré dimanche dans cette ville de République démocratique du Congo. Interview de Luis Encinas, spécialiste en bio sécurité pour Médecins sans frontières à Genève.

Heidi.news (FR)

L’EPFL en lice aux Etats-Unis. Ses étudiants participent depuis dimanche à l’Hyperloop Pod Competition, un concours de prototypes de capsules à haute vitesse, qui se déroule sur le site de la société SpaceX d’Elon Musk. Décryptage des enjeux technologiques.

Heidi.news (FR)

Données internet des restaurants très recherchées. Elles seraient suffisantes pour déterminer les facteurs socio-économiques des quartiers dans lesquels ils se trouvent. Une équipe du MIT de Boston a testé cette approche sur des grandes villes chinoises. Ces informations sont de plus en plus recherchées pour des projets de smart city.

Heidi.news (FR)

Bien vu

Reuters/Borut Zivulovic

La statue à l’effigie de Melania Trump, découpée à la tronçonneuse dans du bois et dévoilée en juillet dans sa ville natale de Sevnica en Slovénie, a quelque peu divisé. Parodie, ou hommage sérieux? Des experts de l’art se penchent même sur la question.


Le média sur les sciences, la santé et l'innovation

Heidi.news, pour comprendre l’innovation

Heidi.news, c’est plus que la newsletter que vous lisez en ce moment.

Retrouvez ici notre grande série sur l’addiction digitale. Pourquoi vos enfants sont-ils prisonniers de leur téléphone? Parce que des gars soi-disant cool de la Silicon Valley l’ont voulu. Nous sommes allés leur demander des explications.

Pour garantir son indépendance journalistique, Heidi.news a choisi de se financer par ses lecteurs plutôt que par la publicité. Dès CHF 16 par mois et un mois d’essai gratuit.


Une raison d’espérer

Lesbienne ≠ porno. Aussi consternant que cela puisse paraître, jusqu’à présent la recherche du mot «lesbienne» sur Google renvoyait systématiquement à des sites pornographiques. En cause, l’algorithme du moteur de rercherche. Cette anomalie vient d’être corrigée grâce au combat du collectif SEOLesbienne, et le mot-clé redirigera désormais vers des contenus informatifs ou pédagogiques.

Usbek & Rica (FR)

Le labo russe

Bébés génétiquement «édités». Permettre à des parents sourds d’avoir des enfants entendants, c’est ce que le controversé biologiste russe Denis Rebrikov s’est mis en tête d’accomplir. Cinq couples de Russie ont ainsi accepté de tenter une modification du génome de leurs embryons. Au défi de nombreuses questions éthiques et de dangers méconnus.

New Scientist (EN)

Faire renaître les mammouths. Alors que le permafrost continue de fondre à un rythme effréné, les scientifiques Sergueï et Nikita Zimov ont une solution drastique: faire revenir des zones entières d’arctique à l’ère glaciaire du pléistocène, qui s’est achevé 11 700 ans avant J.C.. Et pourquoi pas, dans cet écosystème recréé, faire renaître les mammouths laineux.

CBS (EN)

Silicone dépisteur de cancer. Une équipe de chercheurs de plusieurs instituts russes ont découvert que les nanoparticules de silicone pouvaient être utilisées pour déceler plus rapidement les cellules cancéreuses. Alliées à un certain type de polymères, elles s’agrègent sur les jeunes tumeurs et sont ensuite visibles depuis l’extérieur du corps du patient, à l’aide d’une lampe fluorescente.

Phys.org (EN)

Ça pourrait vous étonner

Université NUST-MISIS.

Ancienne église souterraine? C’est la théorie mise en avant par une équipe de chercheurs russes quant à cet étrange bâtiment souterrain, enfoui sous la fameuse citadelle de Derbent au Daguestan (classée à l’Unesco). Grâce à une technique de tomographie muonique, ils ont pu créer une image en 3D de l’étrange structure en forme de croix, qui pourrait dater de 300 avant J.C.

Live Science (EN)

Tous à l’Area 51. La célèbre base (pas si) secrète américaine, objet de tous les fantasmes et théories du complot depuis l’après-guerre, est la dernière sensation des réseaux sociaux après qu’un évènement Facebook promettant d’aller voir ce qui s’y trame a récolté plus d’un million et demi de participants.

Time (EN)

«Lunosceptiques» en Russie. Les Américains ont-ils réellement mis les pieds sur la Lune? Alors que la NASA fête les 50 ans de l’alunissage d’Apollo 11, de plus en plus de Russes pensent que leurs ennemis de la guerre froide n’ont jamais réalisé cette prouesse. Et certains, comme Vitali Yegorov, sont bien déterminés à le prouver.

RFE/RL (EN)

Si vous avez encore le temps

Arthur Bondar/WSJ

Le mammouth aussi très convoité. Il n’y a pas que du bon à la réapparition des mammouths de l’ère glacière, autrefois emmurés dans le permafrost. La remontée à la surface terrestre de plus en plus de squelettes de cet animal préhistorique en Yakoutie (orient russe) n’attire pas que des convoitises scientifiques… mais également celles de braconniers et autres businessmen peu scrupuleux.

The Wall Street Journal (EN)

Vous avez aimé? Partagez:

Séance de rattrapage avec:

le Point du jour de samedi

Bonne journée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse