Bonjour, c’est Lionel à Boston, où les sociologues de Harvard mesurent la ségrégation urbaine des villes américaines grâce aux données de Twitter.

Au menu ce matin: la génétique de Néandertal appliquée aux tueurs en série, un forum à l’ONU pour restaurer le climat et les cerveaux des deux sexes face aux images érotiques.

Lionel Pousaz, Boston
Le 20.09.2019


Dans le radar aujourd’hui

Keystone / AP John Locher

Des conspirationnistes à l’assaut de la Zone 51. Ce samedi, des milliers de personnes comptent assaillir la base militaire américaine, que d’aucuns imaginent renfermer des secrets d’Etat sur l’existence des extra-terrestres. Le mouvement avait commencé comme une blague sur les réseaux sociaux.

Vox (EN)

Deux journalistes de Bloomberg jugés à Istanbul. Kerim Karakaya et Fercan Yalinkilic sont accusés d’atteinte à la stabilité économique de la Turquie. Ils avaient publié un article sur la réaction des autorités face à la chute de la livre. Ce week-end, 36 autres personnes comparaîtront également pour avoir commenté la nouvelle sur les réseaux sociaux.

Bloomberg (EN)

Rappel des infos qui comptent

Ben Ali est mort. Exilé en Arabie Saoudite depuis 2011, l’ancien président tunisien est décédé à l’âge de 83 ans. A la tête de son pays pendant un quart de siècle, il incarnait un pouvoir répressif, avant d’être renversé dans la foulée du printemps arabe. Le Monde lui consacre un long portrait.

Le Monde (FR)

Les USA et la Chine reprennent leurs discussions commerciales. Après deux mois de gel, les deux nations reviennent à la table des négociations. Les pourparlers ont pour objectif de mettre fin à 14 mois de guerre commerciale.

Reuters (EN)

Fukushima: les ex-dirigeants de Tepco jugés non responsables. Selon les procureurs, les accusés auraient été avertis des risques de tsunami lors de réunions de travail. Mais la Cour de district de Tokyo a statué qu’on ne pouvait exiger de prévoir un tel scénario.

Japan Times (EN)

Le Conseil national veut taxer l’aviation civile. Par 112 voix contre 61, la Chambre a approuvé l’idée d’une taxe sur les billets d’avion. Cette mesure veut transférer sur les passagers les coûts de l’impact climatique. Elle prévoit d’investir les revenus dans des mesures environnementales.

NZZ (DE)

Bien vu

Des manifestants sud-coréens protestent devant l’ambassade du Japon à Séoul. Ils s’opposent à l’utilisation par Tokyo du drapeau du Soleil levant pendant les jeux olympiques de 2020. Utilisée par la marine impériale nippone pendant la seconde guerre mondiale, cette bannière est comparée à l’emblème nazi par le gouvernement coréen.


Une raison d’espérer

Un forum à l’ONU pour capter les émissions de CO2. Peut-on réduire le carbone atmosphérique à ses niveaux d’il y a un siècle? C’est l’ambition de la Fondation pour la restauration du climat, qui a organisé un forum aux Nations-Unies à New York. Les initiants envisagent des reforestations massives ou le développement de nouvelles technologies pour capter le CO2.

The Guardian (EN)

Sur Heidi.news aujourd’hui

DR

Le volcan au bout de la nuit. Dans le 13e épisode de notre thriller climatique Stand-by, Nora, Vasko et Alix débarquent dans Naples, dévastée. On se méfiait du Vésuve, mais la destruction est surgie des Champs Phlégréens, de l’autre côté de la ville. Il n’a fallu que quelques heures au nouveau volcan pour recouvrir la région sous plusieurs mètres de matière en fusion.

Heidi.news (FR, Paywall)

Scientifiques pollueurs. Au Canada, l’empreinte carbone des chercheurs serait deux fois supérieure à celle de la moyenne de la population. Les voyages en avion expliquent à eux seuls cette différence.

Heidi.news (FR)

Vénus, un voyage en Enfer. Avec à sa surface une température d’environ 460°C et plus de 90 fois la pression terrestre, Vénus a de quoi garder bien des secrets. Mais les missions spatiales se multiplient vers la plus proche voisine de la Terre.

Heidi.news (FR, Paywall)

La mortalité maternelle et infantile reste un problème global majeur. Malgré de récents progrès, 2.8 millions de femmes enceintes ou de nouveaux-nés meurent chaque année dans le monde, selon le dernier rapport de l’OMS et de l’Unicef.

Heidi.news (FR, Paywall)

Le labo américain

Keystone / EPA Jeff Kowalsky

Analyser la ségrégation urbaine avec Twitter. A Boston, des chercheurs de Harvard utilisent les données du réseau social pour déterminer le niveau d’intégration ou de ségrégation sociale des villes américaines. Publié dans Sociological Methods & Research, ce travail propose un classement des municipalités à travers le pays.

City Lab (EN)

Des étudiants promettent de ne pas travailler pour Palantir. Spécialisée dans l’analyse des big data, la société californienne met sa technologie au service des polices américaines de l’immigration. Ses logiciels servent notamment à planifier des raids et des déportations. Au MIT, à Stanford et dans d’autres grandes universités du pays, des étudiants font le serment de ne pas collaborer avec Palantir si la firme continue cette collaboration.

Business Insider (EN)

De Néandertal aux tueurs en série, le parcours hors norme d’un généticien. Extraire et analyser de l’ADN à partir d’un simple cheveu sans racine? Jusqu’à il y a peu, c’était encore impossible. Le paléogénéticien Ed Green a développé une nouvelle technique, suite à ses travaux sur la reconstitution du génome de Néandertal. Depuis, le FBI fait régulièrement appel à ses services.

New York Times (FR)

Ça pourrait vous étonner

Public Domain

Le «Titanic de la Nouvelle Angleterre». En 1898, le vapeur Portland sombrait entre Boston et la côte du Maine, emportant ses 190 passagers et membres d’équipage. Ce vendredi, les images d’une expédition sous-marine dévoileront son épave en direct.

Boston Globe (EN)

Tous les cerveaux aiment également le sexe. Des scans cérébraux montrent que les hommes et les femmes réagissent de manière comparable à l’imagerie érotique. De quoi bousculer certaines idées reçues en matière de sexualité.

New York Times (EN)

Le temps n’est pas de l’argent. Contrairement au bonheur que confère l’argent, plafonné à 95’000 dollars annuels aux USA, celui qu’apporte le temps ne connaîtrait pas de limites. Publiée dans Science Advance, l’étude repose sur un échantillon de 1060 participants.

Medium Elemental (EN)

Si vous avez encore le temps

Keystone / AP Wong Maye-e

Les vertus de la peur dans le Grand Nord. Face à l’empreinte fraîche d’un grizzly, aux hurlements des loups ou à la panique meurtrière d’un orignal, la chercheuse Bathsheba Demuth a tiré quelques leçons sur le rôle salvateur de la peur. De retour au Nord du cercle polaire, ce sentiment l’assaille à nouveau. Elle voit le changement climatique en marche comme nulle part ailleurs. Les arbres meurent et des lacs entiers sont aspirés par le sol, suite à la fonte du permafrost. «Il n’y avait pas le temps pour s’assoir seule dans le noir glacial et attendre à l’aveugle ce qui allait suivre ces hurlements [de loups]. Pas plus qu’il n’y a le temps aujourd’hui, même si pour certains une sorte de désespoir apocalyptique est devenu une posture attrayante».

The Atlantic (FR)

Vous avez aimé? Partagez:

Séance de rattrapage avec:

le Point du jour de jeudi

Bonne journée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse