Bonjour, c’est Lionel à Boston, où l'importante communauté irlandaise sonde ses placards à la recherche d'un vieux pull ou T-shirt vert - Saint Patrick oblige !

Au menu du jour, le Congrès US rejette l'état d'urgence à la frontière mexicaine, le SECO rabote ses estimations de croissance pour la Suisse et le Brexit n'en finit pas de faire du surplace.

Lionel Pousaz, Boston,
le 15 mars 2019


Dans notre radar aujourd'hui

La grève pour le climat prend de l'ampleur Dans plus de 100 pays, les écoliers sècheront les cours contre le réchauffement climatique. Plus de 1600 événements sont prévus, dont 25 en Suisse. Selon les Cantons, les écoles apprécient différemment la situation du point de vue disciplinaire. 


Bien vu

Denis Charlet, AFP/Getty images

Près de Calais, une file de camions à l'arrêt suite aux grèves des douanes françaises. Ces dernières réclament une revalorisation salariale et l'embauche de personnel supplémentaire pour parer au surplus de travail qu'engendrera le brexit.


Les trois infos qui comptent

Le Royaume-Uni demande du temps à Bruxelles. Le parlement britannique a sèchement rejeté l'option d'un nouveau referendum sur le Brexit. Par contre, il a choisi de demander une extension des délais. La décision ne pourra être avalisée qu'à l'unanimité des 27 pays membres de l'UE. Le président du Conseil européen Donald Tusk a déclaré vouloir plaider en faveur de prolongations.

Révision à la baisse de la croissance en Suisse. Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) rabote ses prévisions de croissance du PIB pour 2019 de 1.5% à 1.1%. En cause, le ralentissement de la conjoncture mondiale, notamment en Allemagne, premier partenaire économique de la Suisse. Le rapport cite également un contexte global instable, agité par le Brexit ou les différends commerciaux entre l'UE, les Etats-Unis et la Chine.

Le Sénat américain conteste l'Etat d'urgence nationale. Malgré une courte majorité républicaine au Sénat, les deux chambres du Congrès ont voté en défaveur de l'état d'urgence, prononcé par Donald Trump afin de financer sa promesse électorale d'un mur à la frontière mexicaine. Le président a d'ores et déjà assuré qu'il opposerait son veto. La loi l'y autorise, puisque moins des trois quarts des parlementaires ont rejeté son action.


Une raison d’espérer

Les énergies renouvelables créent plus d'emploi. Aux USA, les énergies vertes représenteraient trois fois plus d'emplois que leurs homologues fossiles. Telles sont les conclusions d'un rapport émanant du groupe «Environmental Entrepreneurs» (E2). La croissance serait particulièrement importante du côté des solutions de stockage d'énergie (+14%) et des véhicules dits propres (+15%).


Entrez dans la communauté de Heidi.news

Devenez Membre fondateur de Heidi.news

En devenant Membre Fondateur pour CHF 160, vous pouvez profiter des offres suivantes :

  • Un accès illimité à Heidi.news pendant 12 mois
  • Les 3 premières publications imprimées des Explorations
  • Des invitations préférentielles aux événements Heidi.news
  • La possibilité de parrainer la personne de votre choix

Le labo américain

Fusée SLS - NASA

La NASA veut sous-traiter le lancement de sa capsule lunaire. En 2020, le Space Launch System (SLS) devait propulser une capsule inhabitée autour de la Lune, afin de préparer le retour des astronautes américains sur notre satellite. Après cinq ans de travail et plus de 7 milliards de dollars, l'administrateur de la NASA Jim Bridenstine compte désormais confier la tâche à des privés pour tenir ses délais. Une décision prise sur fond de pressions budgétaires et politiques. S'il assure que l'Agence continuera de travailler au lanceur SLS pour de futures missions, d'aucuns y voient sa mort annoncée.

Quand les tests génétiques excluent les minorités. La compagnie américaine 23andMe propose à ses clients des analyses génétiques de santé et d'ascendance. Elle vient de mettre à leur disposition une évaluation du risque de diabète de type 2. Plutôt que de se baser sur une ou deux variantes génétiques, cette analyse complexe s'appuie sur des milliers de sites ADN et sur la comparaison des profils de plus d'un million d'adhérents. La pertinence de cette approche big data est contestée. Par exemple, les résultats seraient particulièrement peu fiables avec les personnes d'origine non-européenne, sous-représentées dans les bases de données.

La géoingénierie, un pari risqué contre le changement climatique. L'idée fait peur autant qu'elle séduit: injecter des aérosols dans la haute atmosphère, pour renvoyer les rayonnements solaires dans l'espace et mitiger le réchauffement climatique. Selon les modèles informatiques de chercheurs à Harvard et au MIT, cette approche pourrait être effective sans effets secondaires notables. Mais de l'avis des auteurs, la faisabilité n'est pas encore à l'ordre du jour. Ils notent également que leur étude n'explore pas la totalité des risques possibles, et mettent en garde contre l'instrumentalisation de leur travail par les lobbys industriels.


Ça pourrait vous étonner

Votre titre votre texte...


Si vous avez encore le temps

Fox News, le média favori de l'administration Trump. Connue pour sa ligne résolument favorable au parti républicain, Fox News a-t-elle franchi une ligne rouge en devenant de facto l'organe de communication du Président? Le New Yorker tente de répondre à cette question dans une longue et passionnante enquête à propos des nombreux liens qui unissent la chaîne de Ruppert Murdoch et le gouvernement de Donald Trump.


Bonne journée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse