logo

Bonjour, c’est Thomas Wiesel à Paris, où je m’apprête à monter une dernière fois sur les planches du Point Virgule pour jouer (à guichets fermés!) mon spectacle, «Ça va». Avant cela, j'ai le plaisir de vous présenter «mon» Point du jour.

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler de stand-up, bien sûr, mais aussi des problèmes d'immigration de Harry et Meghan, des primaires démocrates et de l’orthographe douteuse des amants éconduits.

photo journaliste

Thomas Wiesel, Paris
31.01.2020


Dans mon radar

Le Brexit, c'est aujourd'hui. J’essaie de suivre au maximum l’actualité, à la fois pour mon travail et ma culture personnelle. Le Brexit, c’est un des rares sujets où plus je lis, moins je comprends. C’est aujourd’hui, 31 janvier, que le Royaume-Uni sort officiellement de l’Union européenne, et rejoint la Suisse au rang des pays voisins qui ont quelques orteils dans l’UE. Boris Johnson a réussi son pari, mais avec quelles conséquences?

Le Temps (FR)

Lancement des primaires démocrates. Les primaires démocrates commenceront le 3 février dans l’Iowa. Au lendemain de son élection, j’imaginais que Trump n’aurait aucune chance de faire un deuxième mandat. Mais je commence à comprendre pourquoi un président sortant est quasi toujours réélu aux USA (le dernier à échouer était Bush père en 1992): le système des primaires incite les candidats démocrates à s’écharper parmi et s’affaiblir, même ceux qui ont des programmes très proches, pendant que Trump a son parti soudé derrière lui, malgré les affaires et l’impeachment.

Le Figaro (FR)

Les infos qui comptent pour moi

Paris gronde contre la réforme des retraites. Je suis à Paris pour mon spectacle depuis un mois. On peut dire que j’ai bien choisi mon timing. C’est intéressant de vivre la contestation contre la réforme des retraites de l’intérieur. Les gens ont un côté schizophrène: beaucoup soutiennent le combat, mais en ont ras-le-bol de la grève, sans oser tellement le dire. En même temps, il y a une sorte de lassitude. Une bonne partie des personnes autour de moi n’a aucune idée des détails de la réforme. Et on dirait que le fait que tout soit bloqué n’a presque plus d’impact. C’est une semi-routine.

Le Monde (FR)

Alerte maximale face au Coronavirus. Cette crise dit beaucoup sur notre société d’information instantanée et comment la panique peut s’installer, surtout vu de Paris où les premiers cas sur sol européen ont été déclarés. Sur Twitter, je suis tombé sur des posts où des gens écumaient les selfies de touristes chinois à Paris sur le net pour découvrir ceux qui venaient de Wuhan et inviter à les signaler. Comme souvent, le racisme envers les Asiatiques est presque accepté et le «pas d’amalgames», proclamé à juste titre après les attentats, est brandi bien plus timidement.

Heidi.news (FR)

L’affaire Harry et Meghan. Le couple a choisi de se mettre en retrait de la famille royale britannique. Cette histoire people est en fait un vrai sujet avec des ramifications inattendues. Ils s’installent au Canada, qui n’a rien demandé: devront-ils suivre les procédures d'immigration comme tout le monde? Qui va payer les frais de sécurité? On voit soudain la relation d’amour-haine entre ce pays et la couronne britannique. J’ai aussi bien aimé les comparaisons qui démontraient le traitement réservé par les tabloïds à Meghan par rapport aux autres royaux. Le débat sur le racisme agite l’Angleterre depuis leur annonce. Même les sujets légers ne le sont plus très longtemps.

Le Monde (FR)

Sur Heidi.news aujourd’hui

Bilan des AMLD, grand-messe de l'intelligence artificielle. C’est l’une des manifestations consacrées à l’intelligence artificielle et au machine learning les plus courues au monde: les Applied Machine Learning Days (AMLD), qui ont eu lieu du 25 au 29 janvier à l'EPFL. Heidi.news en était le partenaire: résumé des articles ici!

Heidi.news (FR)

Les dangers de l'automatisation appliquée aux aides sociales. Considérer ces algorithmes comme des boîtes noires peut conduire à aggraver certaines inégalités sociales, ce que montrent plusieurs exemples de déploiement de ces technologies en Europe. Panorama.

Heidi.news (FR, Paywall)

«Il faut créer un CERN de l'IA». Il est temps de prendre à bras le corps la question du contrôle de l’intelligence artificielle (IA), et de cesser d’attendre que le futur se passe. C’est le plaidoyer délivré par l’un des pontes actuels de l’IA, Max Tegmark, professeur de physique au prestigieux MIT de Boston à l’assemblée des AMLD2020, lundi soir à l’EPFL.

Heidi.news (FR)

Coronavirus: l’OMS décrète l’urgence internationale. Le directeur général de l’OMS, Tedros Ghebereyesus, a déclaré jeudi 30 janvier l’épidémie de nouveau coronavirus «urgence de santé publique de portée internationale», après décision «presque unanime» du comité d’urgence réuni à cette occasion. Il a également livré plusieurs recommandations à destination de la communauté internationale.

Heidi.news (FR)

Les risques de l'obsolescence de nos compétences face à l'IA. L'utilisation de plus en plus généralisée de l'IA pourrait s'accompagner d'un défaut de compétences pour bon nombre d'entreprises dont les employés, dirigeants et managers, ont été formés avant ce tournant technologique. Une situation qui s'accélère et à laquelle les voies de formation continue classiques peinent à faire face.

Heidi.news (FR)

La Suisse déclare la guerre aux nuisibles s'attaquant aux plantes. Les Nations unies ont déclaré 2020 «Année internationale de la santé des végétaux». Dans le même temps, la Suisse a revu son ordonnance sur la protection des végétaux, entrée en vigueur le 1er janvier. Principale cible: les organismes nuisibles, en particulier ceux provenant de l'étranger.

Heidi.news (FR)

«La santé relève de l'intimité. L'Etat doit s'y montrer discret». Nous avons demandé aux parlementaires romands, membres de la commission de la sécurité sociale et de la santé publique, de livrer leurs priorités en matière de santé pour la nouvelle législature. Aujourd'hui, Céline Amaudruz, conseillère nationale UDC genevoise.

Heidi.news (FR)

Accédez à tous les articles en illimité. Abonnez-vous!


Bien vu

Photo article

AP Photo/Mark Lennihan

Cette image de l’arrivée d’Harvey Weinstein à une audience de son procès montre un titan déchu, la faiblesse d’un homme qui était auparavant tout-puissant. Mais c’est surtout une mise en scène politico-judiciaire, résultat du travail des avocats pour le faire apparaître comme un vieillard malade et inoffensif. J’aime beaucoup les balles de tennis, pour souligner qu’il est soi-disant ruiné et réduit à bricoler un tintébin. Deux ans et demi après le début de #metoo, ce procès est le premier gros test. Jusqu’ici, il n’y a eu que peu de jugements et de condamnations. J’espère que l’on va assister à un tournant.


Le monde change, la presse aussi

Photo article

Suivez-nous sur les réseaux sociaux. Heidi.news, c'est aussi des actualités quotidiennes sur les réseaux sociaux. Retrouvez Heidi.news sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, YouTube et TikTok.

Suivre Heidi.news

Ma raison d’espérer

L’acquittement des militants pour le climat. Le 13 janvier, les douze jeunes militants qui ont manifesté dans la filiale lausannoise de Credit Suisse en 2018 ont été finalement relâchés par le Tribunal de Renens. Je suis trop flemmard et socialement anxieux pour les manifs mais je soutiens ce mouvement comme je peux, depuis chez moi et en agissant comme un porte-voix quand c’est nécessaire. Le fait qu’un juge PLR ait rendu un tel verdict est une bonne raison d’espérer: cela montre que des gens qui ne sont pas a priori les suspects numéro un de l’activisme climatique changent peu à peu. Comme le prince Charles, qui s’est énervé à Davos contre l’inaction des milieux économiques.

Heidi.news (FR)

Le labo du stand-up

La nouvelle vague de l’humour suisse. Blaise Bersinger joue la dernière de son spectacle demain soir à la salle Métropole de Lausanne. Je suis heureux de la vague actuelle de trentenaires dans l’humour romand – Marina Rollman, Yann Marguet, Yoann Provenzano, Charles Nouveau, Alex Kominek, ou encore notre grand frère Nathanaël Rochat. A mes débuts, on me servait le cliché de l’industrie difficile où tout le monde se fait des sales coups et se pousse pour se mettre à ta place. C’est tout l’inverse que j’ai vécu. On s’entend bien, on se soutient, on est fiers des carrières menées par chacune et chacun, et on est déjà poussés par ceux qui arrivent derrière, qu’on essaie d’encourager comme on peut. Le soleil brille sur le stand-up romand!

Salle Métropole (FR)

Un humoriste devant la Cour suprême. L’humoriste québécois Mike Ward vient de déposer une requête devant la Cour suprême de son pays. Il avait été condamné pour des blagues sur un jeune chanteur atteint d’un handicap. C’est une étape de plus dans une longue bataille judiciaire. Cette affaire soulève d’importantes questions sur la liberté d’expression. Cela déchire l’opinion publique au Québec. Je n’ai pas de bonnes réponses pour savoir où l’on doit apposer les limites de la licence artistique, mais l’idée qu’on puisse prendre un texte d’humour, le sortir de son contexte et le lire au tribunal (sans le ton, l’angle et la posture, évidemment) me fait froid dans le dos et me rappelle la période où les rappeurs devaient venir s’expliquer de leurs paroles devant la justice.

La Presse (FR)

Jeremstar se lance dans le stand-up. Le blogueur people monte un spectacle, comme les présentateurs Arthur et Michel Drucker, Norbert de Top Chef, le rugbyman Vincent Moscato ou le boxeur Mike Tyson. On a un peu l’habitude que les personnalités médiatisées décident de faire une tournée. C’est souvent un moyen lucratif de capitaliser sur leur nom, sans véritable considération pour la qualité du spectacle, puisqu'ils ont un autre travail et n’ont souvent pas prévu d'en faire un deuxième. La mode de l’humour a un revers: tout le monde et n’importe qui en fait. Bon, il parait que celui de Tyson était pas mal. Quant à Jeremstar, l’extrait posté en bande-annonce ne m’a pas fait me ruer sur mon agenda.

Twitter (FR)

Soutenez le journalisme indépendant. Faites un don


Ça pourrait vous étonner

«Saloppe» l’a trahi. Pour se venger, un homme tague «saloppe» (faute d'orthographe comprise) sur le mur de la maison de son ex. Elle le soupçonne. La police l’arrête. Et lui fait faire une dictée, dans laquelle il écrit à nouveau l'insulte avec deux «p», avant d’avouer. Résultat: 300 euros d’amende. J’aime ces histoires qui paraissent trop drôles pour être vraies. Entendre parler de Monsieur ou Madame Tout-le-monde, ça me détend entre les articles sérieux sur les problèmes du monde.

Ulyces (FR)

Que devient Choupette? Le très sérieux New York Times a enquêté pour savoir ce que devenait le chat de feu Karl Lagerfeld, auquel le couturier aurait laissé sa fortune. On y apprend que la succession n’est pas encore réglée, que Choupette vit avec une nounou à Paris, qu’elle a un agent et qu’elle est en bonne santé malgré un emploi du temps chargé. Même si ça m’amuse, ça illustre aussi la déconnection de certaines élites richissimes de la vie réelle.

New York Times (EN)

L’Etat de Vaud conseille les dealers. Le canton de Vaud a commandé une recherche intitulée «Structure et produits du marché des stupéfiants». Et en a publié les résultats! On y apprend que la cocaïne est plus rentable que le cannabis et le profil-type des consommateurs de chaque drogue. Cette étude de marché va être très utile pour la stratégie financière des dealers. Je comprends que les autorités doivent récolter des informations pour mieux s’organiser, mais je ne vois pas l’intérêt de les publier.

Heidi.news (FR)

Si vous avez encore le temps

La liste des plus viles entreprises. Slate a demandé à des journalistes spécialisés, des chercheurs et des militants quelles étaient selon eux les entreprises technologiques qui faisaient «le plus de mal». Le site en a ensuite tiré une liste des 30 compagnies les plus méchantes, explications à l’appui. Certaines sont vraiment louches. D’autres, comme Amazon ou Facebook, font partie de notre quotidien. Avant, tous les pays du monde voulaient leur Silicon Valley à eux. Maintenant, la lune de miel avec ces entrepreneurs qui ont accumulé beaucoup trop de pouvoir est terminée et on se rend compte que ces sociétés ne sont pas toutes très bienveillantes. Il nous a fallu du temps.

Slate (EN)

Des villages désertés par les hommes. J’ai été touché par cet article du New York Times sur des villages en Afrique de l’Ouest d’où tous les hommes sont partis. Il raconte la face cachée de la migration, les problèmes de ceux qui restent (ou surtout de celles qui restent). A Paris, davantage qu’en Suisse, on croise des gens qui viennent d’arriver et ne semblent pas encore tout à fait accepter la différence entre l’eldorado qu’on leur a promis et la réalité. J’aime ces articles qui sortent un peu des statistiques pour nous raconter un problème humain.

New York Times (EN)

Thomas Wiesel, bio express. Thomas Wiesel, 30 ans, est une des figures de proue de la jeune scène de l’humour romand. Ce diplômé de HEC Lausanne a fait ses débuts dans le stand-up en 2011. Il parcourt depuis les scènes de Suisse romande, mais aussi d’autres pays francophones. Il a également été chroniqueur pour, entre autres, La Première, One FM, TMC et France Inter. Il tourne actuellement avec «Ca va», son dernier spectacle lancé en 2019.


Séance de rattrapage avec:

le Point du jour de jeudi

Bonne journée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse
Facebook Twitter Linkedin Instagram