Bonjour, c’est Annick à Lausanne, où la torche des JO de Tokyo, qui commencent dans un an, est présentée au Musée olympique aujourd’hui.

Au menu ce matin: un Brexit pour Halloween, le Greta Thunberg Tour a fait halte à Paris et une Heidi très japonaise exposée à Zurich.

Annick Chevillot, Lausanne
Le 24.07.2019


Rappel des infos qui comptent

Keystone / EPA / Neil Hall

Le Brexit pour Halloween. Alexander Boris de Pfeffel Johnson est le nouveau premier ministre britannique. Ses premiers mots ont été clairs: le Brexit aura lieu le 31 octobre. Le trublion fait frémir l’Union européenne qui devra négocier avec lui un accord de sortie… ou pas.

The Guardian (EN)

Nouvelle scène au Paléo. Le Paléo Festival de Nyon l’a dévoilée hier. Passant de 36 à 53 mètres de large, elle est encadrée de deux nouveaux écrans qui se sont également agrandis. La manifestation accueille plus de 220 concerts jusqu’à dimanche.

RTS (FR)

Sur Heidi.news aujourd’hui

Menhir neuchâtelois. Reconstruire un radeau de l’âge de pierre et l’utiliser pour transporter un menhir sur un lac, sur 25km: c’est le projet de l’association Pierre-à-feu, spécialisée dans la reconstitution d’activités néolithiques, qui se déroule ces jours au musée archéologique du Latenium, à Neuchâtel.

Heidi.news (FR, Paywall)

Tourisme scientifique. Participer à un safari photo tout en donnant un coup de pouce à la science. L’idée n’est pas antinomique! Les photographies touristiques permettraient en effet d’estimer aussi finement que les méthodes de suivi traditionnelles des populations de grands prédateurs africains. Et cela, pour moins cher!

Heidi.news (FR, Paywall)

Blue Brain Project dans le bleu. Le Blue Brain Project a été fondu dans le Human Brain Project, soutenu à hauteur de un milliard d’euros. Mais la nature pharaonique de cette entreprise, à savoir modéliser les dizaines de milliards de neurones du cerveau humain, pose plusieurs problèmes. Et notamment: comment concevoir un outil avant même de savoir précisément à quoi il va servir?

Heidi.news (FR)

Bien vu

Keystone / EPA / Liselotte Sabroe

Chaque année, le World Santa Claus Congress a lieu à Bakken, le parc d’attractions le plus vieux du monde. Jusqu’au 26 juillet, les Pères Noël du monde entier se retrouvent au Nord de Copenhague pour échanger, s’amuser et… piquer une tête pour leur bain d’eau de mer annuel à la plage de Bellevue.


Le média sur les sciences, la santé et l'innovation

Le Point Sciences

Vous aimez le Point du jour? Recevez notre nouvelle newsletter sur l’actualité scientifique, Le Point Sciences. Elle est envoyée du lundi au vendredi par nos correspondants depuis une Haute Ecole suisse différente: universités de Genève, Lausanne, Fribourg, Neuchâtel et Zurich, EPFL et ETHZ.


Une raison d’espérer

Le Greta Thunberg Tour. La jeune adolescente de 16 ans était hier à Paris où elle a tenu un discours assez malicieux à l’Assemblée nationale. Elle y a lancé un vibrant appel: «unissez-vous derrière les scientifiques». La militante suédoise viendra ensuite à Lausanne, du 5 au 9 août. Elle participera au sommet SMILE For Future, à l’UNIL, aux côtés du prix Nobel Jacques Dubochet. Une réunion qui permettra de définir une stratégie d’action face à la crise climatique.

Le Monde (FR)

Le labo olympique

CIO

Voir la torche des JO 2020. Les Jeux olympiques de Tokyo débuteront dans un an, soit le 24 juillet 2020. Une année avant la grande messe sportive, le Musée olympique de Lausanne offre la possibilité d’admirer l’authentique torche olympique aujourd’hui et uniquement aujourd’hui. De quoi découvrir l’objet en forme de fleur de cerisier, réalisé grâce à un procédé de fabrication mécanique – l’extrusion d’aluminium – utilisé pour la conception des trains à grande vitesse Shinkansen.

Tokyo 2020 (FR)

Des navettes autonomes aux JO. Une flotte de 200 Accessible People Mover seront accessibles aux visiteurs sur les différents sites des jeux de Tokyo. Cette solution, dite du «dernier kilomètre» devrait faciliter la vie des personnes à mobilité réduite, des athlètes et des employés. Une partie de la flotte sera dédiée aux opérations de secours et sera capable d’embarquer une civière et du personnel médical.

MotorsActu (FR)

Des robots et des Jeux. Miraitowa et Someity, les deux mascottes des J0 2020, ont pris «vie» sous forme de robots. Interactifs, les dix exemplaires, de la taille d’un enfant et répartis sur différents sites, pourront communiquer avec leurs interlocuteurs humains grâce à leurs grands yeux expressifs. Des petits drones roulants seront également déployés pour aider le personnel lors des compétitions d’athlétisme. Les Field support robot pourront ramasser et transporter les javelots, disques et marteaux. Dans les tribunes, enfin, des Human support robot guideront les personnes à mobilité réduites jusqu’à leurs places ou leur apporteront des boissons.

La Presse (FR)

Médailles et podiums recyclés. Les médailles remises aux athlètes lors des 29es jeux de l’histoire moderne ont été conçues à partir d’appareils électroniques. Lors d’une grande récolte nationale, les organisateurs avaient récupéré 4100 kg d’argent, 2700 kg de bronze et 30,3 kg d’or dans des smartphones et des ordinateurs. Une immense collecte similaire (mais de plastiques cette fois) est en cours pour la confection des podiums. Une campagne de ramassage de déchets plastiques dans l’océan a également été lancée dans le même but.

Le Figaro (FR)

Ça pourrait vous étonner

Musée national suisse

Heidi, la Japonaise. Icône suisse, l’héroïne de Johanna Spyri est une véritable star au Japon. La faute à Isao Takahata qui, en créant «Heidi, petite fille des Alpes» en 1974, a durablement marqué l’imaginaire collectif de ses compatriotes. Découvrir ハイジ (Heidi en Japonais) comme elle est perçue sur l’archipel, c’est le pari du Musée national suisse. L’exposition visible jusqu’au 13 octobre évoque la genèse de la série – à l’origine du succès des animes – et le lien entre les deux pays. Et si vous passez par Zurich le 30 août, allez écouter Yoichi Kotabe le «père spirituel» du personnage japonais.

La Liberté (FR)

Les seniors aiment les fakes news. Les personnes de plus de 65 ans sont particulièrement sensibles aux théories du complot et véhiculent facilement ce genre d’infos. Les jeunes le font moins, guidés par des valeurs fortes (authenticité et transparence) qui pourraient agir comme un correctif.

NZZ (DE)

Si vous avez encore le temps

La saga des opiniâtres Bourguignon. Lydia et Claude Bourguignon ont créé le Laboratoire d’Analyses Microbiologiques des Sols (LAMS) en 1990. Ardents défenseurs de la biodynamie et anciens chercheurs à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), les deux Français procèdent à des analyses physiques, chimiques et biologiques pour alerter sur l’état de dégradation des sols. Ces scientifiques «ont pris le Maquis» pour défendre les vers de terre.

Regain (FR)

Vous avez aimé? Partagez:

Séance de rattrapage avec:

le Point du jour de mardi

Bonne journée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse