Bonjour, c’est Laure à Genève où l'hospitalisation VIP de la quatrième épouse de feu le roi Fahd aux HUG démontre, une nouvelle fois, que le virus n'épargne personne.

Au menu du jour: récit d'une employée administrative de l'hôpital mobilisée au chevet des malades sévères, reprise progressive de l'activité médicale aux HUG et lancement d'un essai clinique de traitement préventif du Covid-19.

Laure Gabus, Genève
Le 29.04.2020


Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!


Récit de l'adjointe aux affaires extérieures des HUG venue en aide aux malades sévères

Photo article

De l'administration aux soins. DR

Karine Martinez a un Master en économétrie et s'occupe depuis huit ans des affaires internationales au sein des affaires extérieures des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG). Elle est en charge des collaborations entre l'institution et les organisations internationales établies dans canton. Rien ne la prédestinait donc à se retrouver au chevet des malades. Jusqu'au 23 mars dernier...

Ce lundi de mars, comme tous les lundis, elle rejoint son bureau situé au 6e étage des HUG et apprend en même temps que ses collègues que l'étage doit être vidé d'ici au mercredi suivant. Leurs bureaux étaient anciennement des chambres et vont le redevenir pour faire face à la crise du coronavirus. A l’instar d’une centaine de collaborateurs dont les bureaux ont été réquisitionnés, son équipe fait ses cartons et commence le télétravail.

«Mission coup de pouce»

Dans la foulée, le personnel administratif des HUG est appelé à venir renforcer, volontairement, la nouvelle organisation dont les unités médicales spéciales. La mission est appelée «Mission auxiliaires de soins», surnommée «coup de pouce» à l’interne. Karine Martinez propose de s’engager, en plus de ses activités, un jour par semaine. Elle est affectée à l'unité Covid-19 de l'hôpital de Loex où se trouve les patient.es qui ont été sévèrement touché.es par le virus; des personnes âgées pour la plupart.

Beaucoup d'aides soignants sont tombés malades et l'hôpital a besoin d'aide. Karine Martinez enfile ses gants et son masque et effectue les tâches qu'on lui demande: désinfection des rampes et des mains courantes, rangement du linge des nouveaux arrivants en suivant un protocole précis, aide au repas, mise en contact des malades avec leur famille via une application virtuelle et promenades, entre autres.

«Cette expérience a décuplé mon empathie»

Sa mission a duré un mois et Karine Martinez n'en ressort pas indemne. «C'était une expérience à la fois très dure, magnifique et très humaine. Je n'avais jamais vraiment touché de près la réalité des malades et des personnes âgées, cela a décuplé mon empathie.» Elle observe que sa fatigue physique a été compensée par une recharge affective. Elle en ressort avec un grand respect pour les aides soignantes. «L'une d'entre elles m'a expliqué qu'il fallait quatre ans de formation pour apprendre à se protéger émotionnellement et réussir à travailler sans être profondément affecté, cela m'a rassurée», dit-elle.

Mercredi dernier, Karine Martinez a passé le relai à un étudiant en médecine et repris entièrement son poste aux affaires extérieures et toujours en télétravail. Quant aux bureaux du 6e étage, ne sachant pas comment la pandémie va évoluer, ils restent réquisitionnés.


Le monde change, la presse aussi

Photo article

Des infos, des analyses, des enquêtes. Heidi.news, c'est bien davantage que la newsletter que vous lisez en ce moment. Retrouvez nos Flux sur les Sciences et la Santé, nos Explorations comme les biotech en Valais, et nos tribunes, chroniques et opinions. Heidi.news a choisi de se financer par ses lecteurs plutôt que par la publicité.

Essayez-nous!

Deux raisons d'espérer

Photo article

Le violoncelliste Gautier Capuçon (au centre) avec ses élèves dans le showroom de Classek à Lausanne./Classeek

Une start-up lausannoise va vendre un récital virtuel aux enchères. Dans le cadre d’enchères organisées le 1er mai par le site de vente d’instruments à cordes Tarisio, la start-up de l’EPFL Classeek organise un récital virtuel du violoncelliste Gautier Capuçon. Le spectateur qui fera la meilleure offre en aura l’exclusivité, explique le magazine de musique classique The Strad. Les produits de cette vente sont destinés à alimenter le fonds GiveBack. Il soutiendra financièrement des musiciens qui, n’ayant pas droit au chômage dans beaucoup de pays, sont sans revenus.

Heidi.news (FR)

Lancement d'un essai clinique de traitement préventif. Dans le contexte d'assouplissement des mesures de confinement, les Hôpitaux Universitaires de Genève, l'Hôpital Universitaire de Bâle et l'Institut Tropical et de Santé Publique Suisse cherchent une manière de contenir les foyers potentiels de Covid-19. Jeudi dernier, ils ont donc lancé un appel à volontaires pour une étude clinique sur l'impact de traitements préventifs contre le virus. Appelé CoPEP, cet essai testera l'efficacité de l'hydroxychloroquine, médicament antipaludéen bien connu, du lopinavir/ritonavir, médicament anti-VIH, et d’une surveillance clinique étroite des personnes ayant été en contact rapproché avec des personnes infectées.

Toutes les informations (FR)

Dans les coulisses des HUG

Une princesse saoudienne met les HUG en émoi. Selon les informations recueillies par Heidi.news, la quatrième épouse de feu le roi Fahd séjourne actuellement aux HUG, dans la division des soins privés rouverte pour l'occasion. Elle a été testée positive au Covid-19, tout comme une de ses dames de compagnie.

Notre article (FR)

Reprise de l'activité ambulatoire, chirurgicale et interventionnelle. Depuis lundi 27 avril, le Conseil fédéral autorise les cabinets médicaux et les hôpitaux à reprendre leurs activités liées à des consultations, à des suivis ambulatoires ou à des interventions non urgentes. Le tout en observant un respect strict des mesures de protection. Les HUG ont donc repris progressivement ces activités suspendues depuis la mi-mars pour les cas non-urgents. Plébiscitées par certaines personnes, les téléconsultations peuvent être maintenues. Toutes les spécialités médicales reprennent, sur rendez-vous uniquement.

Toutes les informations. (FR)

Une task force achemine du matériel médical de Chine vers Genève. Fin mars, des entrepreneurs et décideurs genevois se sont réunis pour renforcer l’approvisionnement en matériel sanitaire du canton et des HUG. Cette initiative a pris la forme d’une task force bénévole présidée par le banquier privé Patrick Odier et sous le conseil médical du Pr Didier Pittet. Elle est intervenue pour que l’industrie genevoise produise des dizaines de tonnes de solution hydro-alcoolique. Elle a trouvé, commandé et assuré le transport de dizaines de tonnes de matériel médical. Le second vol spécial est arrivé le 21 avril à Cointrin avec des millions de masques et 400 pousse-seringues à bord. Cette initiative s'ajoute à celles mentionnées dans la newsletter de la semaine dernière.

Toutes les informations (FR)

Coronavirus sur Heidi.news

Photo article

Daniel Koch et Alain Berset en route pour la conférence de presse du Conseil fédéral ce 29 avril. (KEYSTONE/Peter Klaunzer)

Réouverture des restaurants dès le 11 mai. Le Conseil fédéral a présenté les prochaines étapes du déconfinement lors de deux conférences de presse. Et il a décidé d’accélérer le rythme dès le 11 mai: restaurants, lieux culturels, installations sportives et écoles de musiques, ainsi que, comme prévu, les magasins et les écoles obligatoires pourront rouvrir à cette date. Un plan d’aide de 1,9 milliard de francs pour l’aviation est également proposé, les restrictions d’entrée en Suisse seront assouplies à partir du 11 mai et les votations populaires reprendront en septembre.

Heidi.news (FR)

Qui va payer la facture du manque à gagner des hôpitaux? C'est la guerre des coûts entre cantons et assureurs. Alors que les opérations électives et les consultations ambulatoires ont pu reprendre dans les hôpitaux suisses lundi 27 avril, une polémique enfle en Suisse-alémanique. Pour rappel: Les interventions non-urgentes, telles qu’opérations de la hanche ou du genou, avaient été suspendues sur ordonnance du Conseil fédéral, ce qui entraîne de lourdes conséquences financières.

Heidi.news (FR, Paywall)

Le Covid-19 rend fou, mais certains avaient des prédispositions. Le monde réagit en ordre dispersé à la pandémie de Sars-CoV-2. Au panthéon des chefs d’État en déroute, l’homme orange aux cheveux jaunes est le plus visible, mais il n’est pas le seul. Voyage au pays des imbéciles heureux.

Heidi.news (FR, Paywall)

Des étudiants s’insurgent contre l’usage d’un logiciel de surveillance. A l’Université de Genève, la Geneva School of Economics and Management a décidé de faire passer les examens écrits de la session qui se déroulera du 25 mai au 13 juin sur la plateforme TestWe. Mais ce choix est loin de faire l’unanimité. Des voix s’élèvent contre le caractère intrusif du logiciel qui, pour éviter la triche, prend régulièrement en photo les étudiants tout au long de l’épreuve. Une lettre ouverte demande l’abandon du projet.

Heidi.news (FR, Paywall)

Les interrogations sur l’application de traçage de l’EPFL. La commission du Conseil national a demandé en fin de semaine que l’application de contact tracing destinée à identifier les personnes à risque de contagion obtienne une base légale avant son déploiement en Suisse. Cela concerne directement l’application DP-3T développée par les écoles polytechniques et privilégiée par l’OFSP. Même si son architecture décentralisée garantit mieux que d’autres la vie privée des utilisateurs, elle soulève des interrogations techniques et surtout politiques.

Heidi.news (FR, Paywall)

A la rencontre des médecins de ville qui prescrivent de la chloroquine. Depuis la publication, le 25 février, de la vidéo du Pr. Didier Raoult, «Coronavirus, vers une sortie de crise?», la chloroquine est devenue sujet de controverses. Optimisme convaincu d’un côté, doute scientifique de l’autre. Les différents essais cliniques en cours donneront des réponses sur l’efficacité ou non de la molécule utilisée contre le paludisme. Quelle que soit l’efficacité de la chloroquine et de son dérivé l’hydroxychloroquine, de nombreux patients désirent en prendre. Ce qui pose la question de la possibilité des médecins de ville d’en prescrire à leurs patients Covid-19.

Heidi.news (FR, Paywall)

Dans quelles conditions allons-nous voyager cet été? La première étape du déconfinement a débuté ce lundi 27 avril en Suisse. Tout au long de la semaine, Antoine Flahault, épidémiologiste genevois, pose en vidéo les enjeux auxquels nous allons faire face.

Heidi.news (FR)

Les pédiatres s'interrogent sur des syndromes inflammatoires rares. En Grande-Bretagne, une douzaine d’enfants ont été admis aux soins intensifs souffrant de symptômes ressemblant à la maladie de Kawasaki, un syndrome vasculaire grave, relate le Guardian. Dans une lettre adressée aux médecins, le National Health Service (NHS) britannique alerte sur une «hausse apparente» de cas présentant un «chevauchement de caractéristiques de syndrome de choc toxique et d’une forme atypique de la maladie de Kawasaki», souffrant de douleurs abdominales, de troubles gastro-intestinaux et d’une inflammation cardiaque.

Heidi.news (FR)

Pourquoi la mortalité semble plus élevée en Belgique? On constate que la Belgique a un taux de décès rapporté à sa population plus élevé que d’autres pays européens, comme l’Italie ou l’Espagne. A-t-on une explication? La réponse de Sarah Sermondadaz, journaliste scientifique pour Heidi.news

Heidi.news (FR, Paywall)

Quels sont les risques de la réouverture des crèches? Alors que tout le monde parle des risques de la réouverture de l’école obligatoire, la question des crèches et des jardins d’enfants n’est que peu évoquée. Pourtant, si l’on considère l’impossibilité de maintenir une distance sociale et des mesures d’hygiène strictes, et les allées et venues des parents dans un même endroit, la situation semble très préoccupante. Que faut-il en penser? La réponse de Sophie Gaitzsch, journaliste pour le Flux Sciences de Heidi.news

Heidi.news (FR, Paywall)

Laure Gabus est journaliste indépendante basée à Genève. Pour lui écrire, c'est par ici.


Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de mardi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse