Bonjour, c’est Laure à Genève où certaines pharmacies distribuent désormais gratuitement du gel hydroalcoolique, à certaines conditions.

Au menu du jour: le récit d’un étudiant en physiothérapie mobilisé aux soins intensifs, de graves manquements au sein de la Protection civile en Ville de Genève et la reprise progressive des activités à l’UNIGE.

Laure Gabus, Genève
Le 22.04.2020


Accédez en illimité et sans publicité à tous nos articles et enquêtes. Abonnez-vous!


Récit d'un étudiant en physiothérapie aux soins intensifs

Photo article

Thibault Faivre aux soins intensifs. DR

Thibault Faivre a choisi sa voie. L’étudiant de 23 ans veut travailler aux soins intensifs en physiothérapie respiratoire. Rare et méconnue du grand-public, cette spécialisation lui plaît car elle est «très variée et apporte des résultats rapides». Lorsqu’un ou une patient.e se présente avec de graves problèmes respiratoires, le physiothérapeute participe à la gestion de sa respiration artificielle jusqu’au sevrage. Il suit les malades qui sont extubés afin d’éviter les réintubations, réalise aussi des séances de mobilisation articulaire quotidienne des personnes dans le coma et participe à leur rééducation musculaire dès la phase de réveil. «Lorsque les personnes se réveillent, elles voient toutes ces blouses blanches, cela peut-être traumatique. On doit leur expliquer la situation, les accompagner.»

Lorsque la crise du Covid-19 s’est présentée à Genève, le 13 mars, Thibault Faivre a immédiatement écrit au chef de la physiothérapie des soins intensifs des HUG. Il y avait fait un stage l’année précédente et se proposait de réitérer l’expérience. Une semaine plus tard, l’étudiant commençait un nouveau stage à 80%, pour pouvoir continuer à suivre ses cours à distance en parallèle. «C’est à la fois formateur et utile, raconte-t-il. Commencer par une pandémie est une bonne immersion». Il se dit heureux de ne pas avoir à passer ses journées à la maison et de découvrir l’entraide et de la solidarité entre les collègues.

Lire la suite sur Heidi.news (FR, Paywall)

Un média indépendant, du journalisme constructif

Nos abonnements collectifs

Photo article

Bénéficiez de nos offres dédiées pour les entreprises, PME et institutions. Donnez accès à vos collaborateurs à tous nos articles et recevez dans vos locaux nos enquêtes et grands reportages sous forme de revues imprimées.


Une raison d'espérer

L’UNIGE reprend progressivement ses activités. D’accord avec la stratégie d’assouplissement progressif annoncée par le Conseil fédéral jeudi dernier, la recherche pourra reprendre dès le 11 mai 2020, «dans le respect strict des normes d’hygiène et de distanciation sociale». Ainsi, dès le 27 avril, les travaux de préparation des plateformes techniques et de la zootechnie pourront déjà être entamés. Les collaborateurs et collaboratrices seront donc admis.es progressivement en fonction de leur implication dans le domaine de la recherche. Le port de masque -tout comme les voyages- n’est pas recommandé; les rassemblement de plus de cinq personnes restent interdits.

Plus d’informations sur le site de l’UNIGE (FR)

Dans l'actualité

Distribution gratuite de gel hydroalcoolique. Certaines pharmacies du Canton de Genève participent à une campagne de distribution de gel hydroalcoolique gratuit. La distribution se fait selon les stocks disponibles, un seul flacon peut être remis par personne, le gel est offert, la mise en flacon est payante (100ml pour 2.50 CHF ou 250ml pour 3 CHF) et la recharge vous coûtera 1 CHF. Rassurant et écologique…

Liste des pharmacies participant à la campagne. (FR)

Retrait de la Protection civile en Ville de Genève. Lors de contrôles dans des abris et locaux de la Protection Civile en Ville de Genève, le commandement cantonal a observé de «graves manquements dans la gestion des astreints». Ceux-ci créant d’importants risques notamment sanitaires ont été qualifiés d’inacceptables et ont mené au retrait de l’engagement de la section municipales dès jeudi 16 avril et jusqu’à nouvel ordre.

Article de la Tribune de Genève (FR)

Un privé fait atterrir des millions de masques à Cointrin. Mardi 14 avril, Abdallah Chatilla, patron du groupe M3 actif dans l’immobilier, a fait atterrir sur le tarmac de Cointrin le premier Airbus en provenance de Chine avec à son bord quelque 3 millions de masques destinés à être revendus sur un site privé. A «20 Minutes», l’homme d’affaires explique qu’un avion similaire atterrira tous les jours pendant au moins cinq semaines à Genève avec du matériel médical à son bord. De leur côté, la Chambre de commerce et d’industrie de Genève et de la section romande de la Chambre de commerce Suisse-Chine ont déjà fait atterrir 92 tonnes de matériel à Cointrin le 6 avril pour le compte d’un consortium d’hôpitaux et de pharmaciens romands.

L’article de 20 Minutes (FR)

Covid-19 sur Heidi.news

Photo article

Non, il n’y a pas de «Corona-Graben» de la mort en Suisse. Comment s’explique l’énorme différence de décès Covid-19 entre Latins et Alémaniques? Le quotidien zurichois Blick titrait de manière un peu provocatrice le 19 avril qu’un «Corona-Graben» divise le pays. Regroupés par région et rapportés au nombre d’habitants, leurs chiffres montraient qu’en Suisse romande, on mourrait quatre fois plus du coronavirus qu’en Suisse alémanique. Mais que disent véritablement ces chiffres? Quelles sont leur pertinence et leurs limites? Et comment expliquer les apparentes différences régionales qui marquent notre pays? Analyse.

Heidi.news (FR, Paywall)

Premiers résultats du taux de Genevois exposés au virus. Les HUG communiquent la première estimation de la prévalence d’anticorps anti-coronavirus IgG dans la population genevoise, ce mercredi 22 avril. Le dosage de ces immunoglobulines, mesurées chez 760 participants, indique une séroprévalence globale minimale de 5,5%. Ce résultat suggère qu’au 17 avril 2020, environ 27’000 personnes ont été exposées au virus dans le canton de Genève.

Heidi.news (FR, Paywall)

Le Conseil fédéral adapte certaines mesures de déconfinement. Cela concerne les sports, la réouverture des commerces, les allocations pertes de gain pour les indépendants, notamment. De nouveaux soutiens pour les start-ups sont également prévus.

Heidi.news (FR)

«Il n’est pas certain que la transparence totale des autorités soit désirable.» Mathias Thoenig est professeur au département d’économie à la faculté des HEC de l’Université de Lausanne et au Enterprise for Society Center (EPFL-IMD-UNIL). Il explique à Heidi.news comment les sciences de la décision éclairent le pilotage et l’évaluation de l’action des pouvoirs publics en cette période de crise sanitaire inédite.

Heidi.news (FR, Paywall)

La facture inédite du chômage partiel. Un tiers des emplois sont subventionnés. En un mois de crise, le chômage partiel atteint un niveau sans précédent depuis son introduction. Au 15 avril, le Secrétariat à l’économie totalisait des demandes émanant de 164’000 entreprises suisses et concernant 1,7 million de travailleurs, soit un tiers de la population active du pays. Quoique de façon différenciée, tous les secteurs économique sont touchés. La fin du mois de janvier, où seuls 3717 de salariés étaient au bénéfice d’une réduction de l’horaire de travail (RHT), paraît bien loin.

Heidi.news (FR, Paywall)

Transmission du virus: le cas du restaurant chinois climatisé. Une lettre de recherche publiée dans Emerging Infectious Diseases permet de donner une idée très concrète du type de transmission en jeu dans la propagation de Covid-19. Il s’agit d’une étude de la façon dont un patient en provenance de Wuhan a contaminé sa propre famille et deux autres familles dans un restaurant de Guangzhou, au sud de la Chine. Celui-ci était spacieux mais les fenêtres étaient fermées et l’air conditionné a facilité le transport des gouttelettes contaminées.

Heidi.news (FR, Paywall)

La contre-attaque de l’OMS suite aux déclarations de Trump. Avec le ton posé et les manières policées qui le caractérisent, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’OMS, a formulé une réponse ferme aux allégations de Donal Trump selon laquelle l’organisation aurait dissimulé des informations dans les premiers jours de la pandémie de Covid-19 et échoué à informer les Etats membres à temps.

Heidi.news (FR)

Laure Gabus est journaliste indépendante basée à Genève. Vous pouvez lui écrire ici.


Depuis le début de l’épidémie, Heidi.news assure une couverture quotidienne sur le Covid-19, avec des informations pointues, vérifiées et fiables. Depuis le 17 mars, nous complétons notre couverture par cette newsletter gratuite, le Point Coronavirus, qui aborde désormais chaque jour les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente: économie, sciences, santé, éducation et culture.

S'inscrire

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de mardi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse