Bonjour, c’est Marwan à l’EPFL, où le président Martin Vetterli vient d’être reconduit pour un second mandat à la tête de l’école dès le 1er janvier 2021, pour une durée de quatre ans.

En cette journée de rentrée académique, je vais vous parler d’une startup de l’EPFL qui dope la fréquentation des musées, d’un robot chirurgical vaudois et du dernier classement des écoles les plus internationales du monde.

Marwan El Chazli, EPFL
Le 17.02.2020


Sur les Flux de Heidi.news

Photo article

Florent Hiard/Heidi.news

Extinction Rebellion contre le secteur privé. Ce mardi 17 février, plusieurs manifestations d’Extinction Rebellion ont été organisées en Suisse romande. Le groupe de transport maritime Ifchor, basé à Lausanne, a notamment été visé, ainsi que le siège de Nestlé à Vevey. A Genève, le groupe activiste a bloqué l’entrée de trois entreprises de trading spécialisées dans l’énergie: Mercuria, Cargill et Vitol. Notre reportage.

Heidi.news (FR, Paywall)

Le coronavirus au naturel. Meriadeg Le Gouil est écologue de formation et virologue à l’université de Caen/Rouen. Après une thèse sur l’étude des coronavirus sauvages en Thaïlande, il étudie la diversité et l’évolution des coronavirus. Pour Heidi.news, il a accepté de répondre à cette épineuse question: qu’est-ce que le virus «aime» et «veut», au sens écologique et évolutif du terme? Entretien.

Heidi.news (FR, Paywall)

74% d’électricité verte en Suisse. En 2018, les énergies renouvelables représentaient environ 74% de la consommation finale d’électricité en Suisse, contre seulement 68% une année plus tôt, en 2017, a annoncé l’Office fédéral de l’énergie (OFEN). Le point sur les chiffres.

Heidi.news (FR, Paywall)

Quand le jargon scientifique rebute. L’usage de termes complexes dans des textes adressés au grand public a des conséquences qui vont au-delà des enjeux de compréhension, selon une étude américaine publiée dans le Journal of Language and Social Psychology. Les personnes exposées à du vocabulaire spécialisé en lisant des textes sur des sujets scientifiques se disent moins intéressées par les sciences que celles exposées à un texte vulgarisé.

Heidi.news (FR, Paywall)

La mort écolo. On parle souvent de l’empreinte carbone de la vie humaine. Plus rarement de celle de sa mort. Et pourtant: la crémation ou l’inhumation sont loin d’êtres des options écologiques. Les premiers résultats d’une étude pilote s’intéressant à la décomposition des corps par «compostage», menée avec la société spécialisée Recompose, ont été dévoilés.

Heidi.news (FR)

Accédez en illimité et sans publicité à tous nos articles et enquêtes. Abonnez-vous!


Coup de projecteur

Photo article

© Keystone / Laurent Gillieron - François Fleuret

Martin Vetterli (à gauche) est l’actuel président de l’EPFL, poste auquel il sera reconduit pour un mandat de quatre ans à partir du 1er janvier 2021, ce que vient de confirmer le Conseil fédéral. Diplômé en génie électrique de l’ETHZ en 1981 puis de Stanford en 1982, il a réalisé sa thèse à l’EPFL en 1983. Il a ensuite enseigné à l’Université Columbia et à l’Université de Berkeley avant de revenir occuper une position de professeur assistant puis associé à l’EPFL, où il s’est fait connaître pour ses travaux en traitement du signal. Il a aussi été président du Fonds national suisse de la recherche scientifique de 2013 à 2016, avant d’être élu président de l’EPFL en 2016.

Heidi.news (FR)

François Fleuret (à droite) est professeur en machine learning à l’EPFL et directeur du Machine learning group à l’Idiap, à Martigny. Après avoir obtenu un doctorat à l’Inria et l’Université Pierre et Marie Curie en 2000, sa carrière de chercheur l’a emmené à Chicago, puis à l’EPFL, où est devenu professeur associé. Depuis 2007, il s’investit également dans l’Idiap, un des instituts de recherche suisses les plus avancés en intelligence artificielle.

Le Temps (FR)

Un média indépendant, du journalisme constructif

Abonnez-vous! 30 jours d'essai gratuit

Photo article

Dès aujourd’hui, bénéficiez de 30 jours d’essai à l’abonnement Heidi.news. Accédez en illimité et sans publicité à des contenus quotidiens, concis et utiles, des enquêtes et des grands reportages hors des sentiers battus. C’est gratuit et sans engagement.


Le labo de l'EPFL

Un robot chirurgical vaudois récompensé. Baptisé Dexter, le robot développé par la spin-off Distalmotion est un des lauréats du concours iF Product Design Award. Dexter assiste les médecins dans la laparoscopie (ou cœlioscopie), une technique de chirurgie permettant d’opérer dans la cavité abdominale sans l’ouvrir. Or, celle-ci nécessite des instruments très fins mais surtout de la dextérité, d’où le nom du produit de Distalmotion.

Agefi (FR, Paywall)

Un escape game au musée. Codex, une start-up lancée par des étudiants de l’EPFL, développe une application «à mi-chemin entre un escape game et une aventure digitale», explique Stefan Rotarus, co-fondateur de l’entreprise. L’application guide les visiteurs à travers des énigmes, dont les solutions se trouvent à travers le musée. Un premier partenariat a été conclu avec le château de Morges dans le canton de Vaud.

Agefi (FR, Paywall)

Dans les coulisses

Photo article

Commune de Crans-Montana

Plongée dans la Moubra glaciale pour simuler une mission spatiale. Six étudiants ont été sélectionnés parmi plus d’une centaine de candidats pour participer à la mission Asclepios, qui vise à simuler une mission spatiale sur terre. Ils ont débuté leur entraînement la semaine passée à Crans-Montana. Coachés par Alban Michon, un spécialiste de plongée extrême, ils ont cherché à reproduire les conditions d’une mission spatiale en plongeant de nuit sous la glace.

Commune de Crans-Montana (FR)

L’EPFL, troisième école la plus internationale du monde. L’EPFL est même ex aequo avec l’ETHZ, selon le classement dévoilé par le Times Higher Education, publié en janvier. L’EPFL a occupé la première place deux années d’affilée, en 2014 et en 2015. Aujourd’hui, ce sont deux universités de Hong Kong qui mènent le classement.

Times Higher Education (EN)

Jour de rentrée. Les étudiants sont revenus aujourd’hui sur le campus, qui reprend ainsi son effervescence habituelle. Seul un groupe d’étudiants reste introuvable: ceux de première année qui ont échoué au premier semestre avec une moyenne inférieure à 3,5. Ils devront aller en MAN (ou Mise à Niveau), une session qui ne commence que la semaine prochaine.


Alumnus de l'EPFL

Jean-Luc Juvet est le nouveau conseiller régional pour l’énergie dans le Jura bernois. Diplômé en microtechnique à l’EPFL en 1988, il y est revenue en 1994 pour y étudier l’économie de l’énergie. Consultant en énergie depuis de nombreuses années, il a notamment été chef du service cantonal de l’énergie à Neuchâtel. Depuis le 1er janvier 2020, il se met à la disposition des 40 communes membres de l’arrondissement administratif.

JB-B (FR)

Marwan El Chazli est étudiant en microtechnique à l’EPFL et correspondant de Heidi.news sur place. Il est très engagé dans la vie associative du campus. Pour lui écrire, c’est par ici.


Depuis le début de l’épidémie, Heidi.news assure une couverture quotidienne sur le Covid-19, avec des informations pointues, vérifiées et fiables. Depuis le 17 mars, nous complétons notre couverture par cette nouvelle newsletter gratuite, le Point Coronavirus, qui vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle vous livre infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

S'inscrire

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de vendredi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse