Bonjour, c’est Marwan à l’EPFL, où le désormais traditionnel chalet de l’AGEPoly a été monté sur l’esplanade pendant le week-end et servira du vin chaud jusqu’au vacances.

Au menu d’aujourd’hui : une spin-off de l’EPFL choisie pour faire le ménage dans l’espace, l’armée suisse qui s’installe sur le campus et un coup de projecteur sur Philippe Thalmann, professeur en économie de l’environnement à l’EPFL.

Marwan El Chazli, EPFL
Le 02.12.2019


Sur les Flux de Heidi.news

Photo article

Un tiers des parlementaires ont des liens d’intérêts dans la santé. La 51e législature débute ce lundi 2 décembre à Berne. Le Parlement dévoile son nouveau visage et ses nouveaux équilibres. Heidi.news s’est penché sur les profils des 246 parlementaires pour évaluer leurs ancrages avec les milieux de la santé: diplômés dans le secteur, parcours professionnel dédié, activités en lien avec les milieux médicaux, liens d’intérêts avec les acteurs du secteur (assurances-maladie, industrie pharmaceutique, hôpitaux, cliniques, etc.). Le constat au 1er décembre est simple: il y a peu de professionnels, mais beaucoup de politiciens avec des liens d’intérêts dans les milieux de la santé. Et la situation est appelée à évoluer au cours de cette législature.

Heidi.news (FR, Paywall)

Les enjeux de la COP25 en cinq questions La 25e Conférence mondiale sur le climat (COP25), qui réunit les 197 pays signataires de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques, s’ouvre ce lundi 2 décembre à Madrid. Les discussions, qui porteront en grande partie sur la mise en œuvre de l’accord de Paris, se poursuivront jusqu’au 13 décembre.

Heidi.news (FR, Paywall)

Alors que s’ouvre la COP25, que changer pour le climat? Le coup d’envoi de la COP25, qui se tient du 2 au 13 décembre à Madrid, a été donné. Que peut-on faire, à travers des approches individuelles, techniques ou sociales, pour le climat? C’était tout l’enjeu d’un dossier de Heidi.news, réalisé depuis septembre par la rédaction. Résumé de ce feuilleton passionnant, et rappel de ses principales conclusions.

Heidi.news (FR, Paywall)

Œil bionique: zoom sur une technologie brillante Les données précliniques de l’implant subrétinien PRIMA sont publiées ce lundi 02 décembre dans Nature Biomedical Engeineering. Problème: il aura fallu plus de 18 mois pour que sorte cette publication, alors que les premiers tests chez l’humain ont déjà commencé.

Heidi.news (FR, Paywall)

Accédez en illimité et sans publicité à tous nos articles et enquêtes. Abonnez-vous!


Coup de projecteur

Photo article

Philippe Thalmann // Matthias Grossglauser © EPFL

Philippe Thalmann (à gauche) est professeur en économie de l’environnement à l’EPFL et directeur du LEURE, ou Laboratoire d’Economie Urbaine et de l’Environnement. Après des études en économie politique à l’université de Lausanne en 1984, il réalise un doctorat en économie à l’université de Harvard avant de revenir en Suisse, d’abord à l’université de Genève puis à l’UNIL pour enfin s’installer à l’EPFL en 1994. Son laboratoire travaille, entre autres, sur la modélisation et l’évaluation des politiques environnementales, sujet sur lequel il s’exprime régulièrement dans la presse ou encore sur son blog. Aujourd’hui, il souligne son enthousiasme pour PARIS REINFORCE, un projet d’Horizon 2020 auquel participe son laboratoire et qui vise à élaborer des politiques climatiques basées sur des processus et résultats scientifiques.

People EPFL (FR)

Matthias Grossglauser (à droite) est professeur associé en faculté d’informatique et communications à l’EPFL, où il a également effectué des études d’ingénieur électricien, avant de réaliser une thèse à l’institut National en Informatique et en Automatique (INRIA) en France. À partir de janvier 2020, il remplacera le professeur Jean-Pierre Hubaux comme membre de la commission fédérale de la communication (ComCom) qui souhaite bénéficier de ses «connaissances approfondies des différentes technologies réseaux». Co-directeur du laboratoire de Information and Network Dynamics, ses recherches portent sur le machine learning et «l’analyse de données pour les grands systèmes sociaux».

Site de la confédération (FR)

Bien vu

Photo article

par Basile Spaenlhr

Cette capture d’écran de notification sera sans doute familière à de nombreux lecteurs de l’EPFL: mardi, vraisemblablement suite à une erreur informatique, le service des ressources humaines a envoyé le même e-mail jusqu’à plus de 200 fois, en environ une heure, à tout le personnel de l’EPFL (dont les collaborateurs et assistants étudiants), ce qui correspond à plusieurs centaines de milliers d’e-mails!


Un média indépendant, du journalisme constructif

Abonnez-vous! 30 jours d'essai gratuit

Photo article

Dès aujourd’hui, bénéficiez de 30 jours d’essai à l’abonnement Heidi.news. Accédez en illimité et sans publicité à des contenus quotidiens, concis et utiles, des enquêtes et des grands reportages hors des sentiers battus. C’est gratuit et sans engagement.


Le labo de l'EPFL

ClearSpace va faire le ménage en orbite. Spin-off de l’EPFL fondée en 2017, ClearSpace a été choisie pour être à la tête d’un consortium européen chargé d’éliminer les déchets spatiaux, après avoir répondu à un appel d’offres lancé par l’Agence spatiale européenne (ESA). Le Conseil ministériel de cette dernière a en effet récemment validé la mission ADRIOS qui vise le retrait actif de débris spatiaux.

Heidi.news (FR, Paywall)

Des ondes acoustiques qui modifient les propriétés de solides. Des ondes acoustiques de grande amplitudes permettent de manipuler la réponse optique de semiconducteurs: c’est la découverte réalisée par une équipe de physiciens suisses, allemands et français. Par l’émission d’impulsions laser ultrarapides, les propriétés des «excitons» peuvent être modulées, ce qui impacte les propriétés du semiconducteur. L’expérience a été réalisée pour la première fois avec succès sur du dioxyde de titane à température ambiante.

EPFL (FR)

Dans les coulisses

Le Chalet de l’AGEP sur l’esplanade. Construit par l’Association Générale des Etudiants de l’EPFL (AGEPoly), le chalet de l’Avent se trouve sur l’esplanade et sera animé par différentes associations à partir de ce lundi et jusqu’au début des vacances. Du lundi au vendredi, midi et soir, de la nourriture et des boissons seront vendues ou offertes, pour réconforter étudiants et collaborateurs de l’EPFL à travers le mois glacial qui s’annonce.

La mission Asclepios attire les foules. Projet scientifique qui vise à simuler une mission à court terme sur un autre corps céleste, la mission Asclepios est parvenue à plaire: la première phase de l’appel à candidatures a reçu plus de 190 réponses, dont 77 ont été retenues pour la seconde phase et dont 35 ont ensuite été sélectionnées ce jeudi dernier. L’objectif étant d’avoir 8 recrues «astronautes» pour la mission, d’autres phases de sélection suivront, dont une qui inclura une interview avec Claude Nicollier, l’astronaute suisse devenu professeur à l’EPFL.

Asclepios (FR)

L’armée suisse s’installe sur le campus. L’Armasuisse, office fédéral de l’armement, termine son installation à l’Innovation Park de l’EPFL où des collaborations avec le domaine académique sont espérées. Le «cyber-défense campus», également installé à l’ETHZ et à Thoune, visera également à recruter des talents, selon son directeur Vincent Lenders. La science des données, l’informatique quantique ou encore l’intelligence artificielle devront être au cœur des recherches menées.

Le Temps (FR)

Marwan El Chazli est étudiant en microtechnique à l’EPFL et correspondant de Heidi.news sur place. Il est très engagé dans la vie associative du campus. Pour lui écrire, c’est par ici.


Depuis le début de l’épidémie, Heidi.news assure une couverture quotidienne sur le Covid-19, avec des informations pointues, vérifiées et fiables. Depuis le 17 mars, nous complétons notre couverture par cette nouvelle newsletter gratuite, le Point Coronavirus, qui vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle vous livre infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

S'inscrire

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de vendredi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse