Bonjour, c’est Pauline à l’ETH Zurich, où l’école polytechnique annonce qu’elle lance un centre de compétences pour la réhabilitation de personnes handicapées avec, dans son sillage, un nouveau programme d’étude.

Au menu cet après-midi: un nanorobot qui va sauver des vies, deux gagnants de prix importants et un arc-en-ciel qui magnifie le campus.

Pauline Broccard, Zurich
Le 08.11.2019


Sur les Flux de Heidi.news

Les triomphes de l’intelligence artificielle ne doivent pas en occulter les limites. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on entende l’un ou l’autre exploit d’une intelligence artificielle (IA): il se dit que l’IA ferait mieux que les radiologues professionnels pour lire les mammographies et dépister un cancer du sein, qu’elle va aider les recruteurs grâce à l’analyse automatisée du visage. D’aucuns craignent aussi qu’elle ne détruise nos emplois. Mythe ou réalité? Qu’y a-t-il dans le ventre de ces outils prédictifs et autres algorithmes de reconnaissance d’image? Décryptage

Heidi.news (FR, Paywall)

Le profilage génétique des embryons, bientôt réalité aux Etats-Unis? Dans la pop culture, cette dystopie a un nom: «Bienvenue à Gattaca». Il n’est ici pas question de fiction. Aux Etats-Unis, une start-up baptisée Genomic Prediction propose aux futurs parents de séquencer le génome des embryons obtenus avant de les implanter par fécondation in vitro (FIV). Le test, affirme la compagnie, vise à dépister onze maladies— diabète, maladies cardiovasculaires, cancers… — mais aussi, selon des prospectus distribués par la firme, à savoir si l’enfant à naître se placerai parmi les 2% de gens les moins intelligents, c’est-à-dire obtenant moins de 70 de QI. De nombreux chercheurs en génétique ont déjà manifesté leur désaccord avec ce projet

Heidi.news (FR)

La qualité des soins doit et peut être améliorée en Suisse. Les conclusions du rapport national sur la qualité et la sécurité des soins en Suisse sont sans équivoque. Manque de transparence sur la qualité, informations non disponibles pour le patient, déficit de coordination entre les différentes entités: la Suisse peut faire mieux. Commandé par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), le rapport a été dévoilé ce vendredi 8 novembre.

Heidi.news (FR, Paywall)

La polémique enfle autour de peintures rupestres annoncées comme néandertalienne. Neandertal pouvait-il peindre? Ce vieux débat de la paléoanthropologie connait depuis une année un regain d’intérêt avec la découverte en 2018 de trois peintures rupestres espagnoles datées de 64’800 ans. Un âge où l’homme moderne n’était pas encore présent en Europe. Or plusieurs réponses et critiques ont été publiées depuis par d’autres chercheurs, remettant en cause cette datation. La dernière en date a été publié dans Journal of Human Evolution par une quarantaine d’auteurs. Mais, cette critique fait à son tour l’objet d’une controverse.

Heidi.news (FR)

Le véhicule semi-autonome d’Uber n’était pas programmé pour détecter un piéton sur la chaussée. Le 18 mars 2018, un véhicule Uber semi-autonome — le conducteur, qui devait prendre le relais en cas de défaillance du logiciel, ne regardait pas la route — percutait une femme qui poussait son vélo à pied. Un accident qui a mené au décès d’Elaine Herzberg, 49 ans. Après 20 mois d’enquête, la National Transportation Safety Board (NTSB), autorité indépendante de sécurité routière aux Etats-Unis, est enfin prête à rendre ses conclusions. En cause: les algorithmes d’intelligence artificielle au cœur de la conduite, qui n’étaient pas programmés pour admettre qu’un piéton puisse se trouver sur la route en dehors d’un passage clouté…

Heidi.news (FR)

Accédez en illimité et sans publicité à tous nos articles et enquêtes. Abonnez-vous!


Coup de projecteur

Photo article

Dominik Hangartner (SNF / Mischa Scherrer)

Dominik Hangartner gagne le prix Latsis national, décerné par le Fonds national suisse de la recherche scientifique. Le Lucernois est professeur d’analyse politique à l’ETH Zurich. Il examine les conséquences des mesures de la politique migratoire. Depuis l’année dernière, l’équipe de Dominik Hangartner et le Secrétariat d’État aux migrations (SEM) testent «un algorithme qui répartit les requérants d’asile entre les cantons, afin que la probabilité qu’ils trouvent un travail soit maximale.»

Heidi.news (FR)

Michael Furian reçoit le Prix de Quervain 2019. L’étudiant de l’ETH Zurich a examiné, en collaboration avec les hôpitaux universitaires de Zurich et de Bichkek (Kirghizistan), la tolérance à l’altitude de patients atteints de bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO). La BPCO survient souvent après des années de tabagisme et en cas de maladie des voies respiratoires supérieures ou pulmonaires. Les résultats ont montré que les patients atteints de BPCO souffraient d’une réduction de performances physiques, d’un manque d’oxygène pendant la nuit, d’une instabilité respiratoire et du mal de l’altitude. Michael Furian a examiné pour la première fois le traitement préventif avec le stéroïde Dexaméthasone qui, selon ses recherches, améliore la saturation de manque d’oxygène pendant la nuit comme la stabilité respiratoire, mais pas les maux d’altitude.

Heidi.news (FR)

Guillaume Habert, professeur au Département de construction, environnement et géomatique de l’ETH Zurich, plaide pour l’utilisation d’autres matériaux pour construire des bâtiments, afin de les rendre durables. Car les infrastructures seraient à l’origine de 40% des gaz à effet de serre. La raison de ces travaux? Les objets qui sont construits aujourd’hui demeureront en place jusqu’en 2050. Guillaume Habert voit plus loin: «Ce dont nous avons besoin maintenant, c’est d’un changement fondamental de la pensée.» Un groupe international de scientifiques et d’ingénieurs, dont il fait partie, appelle, dans la Déclaration de Grazer de septembre 2019, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur de la construction.

Zukunftsblog (DE)

Bien vu

Photo article

Instagram @gingerdgin

Quel spectacle! Cet arc-en-ciel a émerveillé cette semaine le campus de l’ETH Zurich à Hönggerberg.


Le monde change, la presse aussi

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Photo article

Heidi.news, c’est aussi des actualités quotidiennes sur les réseaux sociaux.
Retrouvez Heidi.news sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram et YouTube.


Le labo de l'ETHZ

Photo article

Keystone

Vers des transports en bateau beaucoup moins polluants. Le transport maritime représente actuellement environ 3% des émissions mondiales de CO2, ce qui en fait l’un des plus grands émetteurs avec le trafic routier et aérien. Au «sus.lab», Petrissa Eckle et son équipe du département de management, technologie et économie de l’ETH Zurich ont passé au crible les solutions possibles pour des trajets minimisant voire évitant toute émission de gaz à effet de serre; les scientifiques veulent désormais lancer des projets pilotes.

ETH News (DE)

L’ETH Zurich lance un centre de compétences pour la réhabilitation de personnes handicapées. En collaboration avec des cliniques, des fondations et les pouvoirs publics, l’ETH Zurich souhaite contribuer à l’amélioration de la qualité de vie de personnes handicapées. Huit postes de professeur et un nouveau programme en «Rehabilitation Science and Technology» seront créés – neuf des seize départements de l’ETH Zurich seront concernés: «Les traitements médicaux deviennent de plus en plus complexes. C’est pourquoi différentes perspectives sont nécessaires», a dit Joël Mesot, président de l’ETH Zurich, lors de la conférence de presse.

NZZ (DE)

Invention de nanorobots magnétiques. Des chercheurs de l’ETH Zurich et de l’Institut Paul Scherrer (PSI) ont créé un nanorobot qui ressemble à un oiseau de papier en origami, contrôlé grâce à des champs magnétiques et qui pourrait être utilisé lors d’interventions chirurgicales dans le corps humain. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature.

Heidi.news (FR, Paywall)

Dans les coulisses

Les étudiants se battent pour les transsexuels. L’association Queer*z demande à l’ETH Zurich de prévoir des toilettes neutres dans tous les bâtiments, ainsi que des douches dans les centres de sports, et pour ses membres d’avoir la possibilité de choisir une troisième option en cochant son sexe lorsque celui-ci est demandé, dans des documents par exemple. Les changements se font peu à peu: il est déjà possible de changer l’indication du sexe sur la carte d’étudiant.

Tages Anzeiger (DE, Paywall)

La Mensa de l’ETH Zurich se transforme en lieu de speed-dating. C’est l’occasion pour se faire des contacts avec des entrepreneurs. Lors de telles soirées de speed-dating, les étudiants ont chaque fois six minutes pour parler avec des fondateurs de start-up. Prochain événement: le 13 novembre. Inscription encore aujourd’hui seulement.

Ils doivent quitter leur poste contre leur gré. Quatre des sept membres de la Commission de recours de l’ETH Zurich quittent leur poste – trois contre leur volonté. Le président Hansjörg Peter, Rodolphe Schlaepfer et Consuelo Antille ont démissionné de leurs fonctions ces dernières semaines, cela immédiatement. Selon le quotidien alémanique NZZ, les trois membres démissionnaires, dont le président, ont pris cette décision suite à des manœuvres visant à les pousser vers la sortie. Hansjörg Peter dénonce une attaque contre l’indépendance judiciaire.

Heidi.news (FR)

Pauline Broccard est alumni de l’Université de Zurich, journaliste indépendante et correspondante à Zurich pour Heidi.news. Pour lui écrire, c’est par ici.


Depuis le début de l’épidémie, Heidi.news assure une couverture quotidienne sur le Covid-19, avec des informations pointues, vérifiées et fiables. Depuis le 17 mars, nous complétons notre couverture par cette newsletter gratuite, le Point Coronavirus, qui aborde désormais chaque jour les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente: économie, sciences, santé, éducation et culture.

S'inscrire

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de jeudi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse