Bonjour, c’est Laure à Genève où la crainte du coronavirus flotte dans les couloirs universitaires. Pour y répondre, la faculté de médecine a organisé une séance d’information dont le mot d’ordre est simple: suivre les recommandations des autorités sanitaires.

Au menu du jour: le sucre contre les virus, la blockchain dans l’industrie minière africaine et des nanotechnologies pour traiter l’épilepsie.

Laure Gabus, Genève
Le 05.02.2020


Sur les Flux de Heidi.news

Photo article

KEYSTONE / Laurent Gillieron

Le SIB dans une situation financière «kafkaïenne». Dans le cadre de la vaste recapitalisation de la Caisse de pension de l’Etat de Genève (CPEG), le canton demande à l’Institut suisse de bioinformatique (SIB), affilié à la caisse, de verser 20 millions de francs. Le SIB, dans l’incapacité de payer ce montant, a porté l’affaire devant le Tribunal fédéral ce lundi 3 février. Explications.

Heidi.news (FR, Paywall)

Coronavirus: comment expliquer l’emballement planétaire. Face au flot continu d’annonces plus spectaculaires les unes que les autres – millions de personnes en quarantaine, vols supprimés, effondrement des marchés, hôpitaux sortis de terre en quelques jours –, le coronavirus est de toutes les discussions et alimente tous les fantasmes. Les explications des sciences sociales.

Heidi.news (FR, Paywall)

Les HUG prêts face au coronavirus. Le service des maladies infectieuses des HUG est une référence nationale en matière de virologie. L’hôpital a mis en place un plan d’action pour faire face à d’éventuels malades du nouveau coronavirus sur le territoire de la Confédération. En voici les grandes lignes.

Heidi.news (FR, Paywall)

Comment lire la carte de l’épidémie de coronavirus. Des chercheurs de l’Université John Hopkins, aux Etats-Unis, maintiennent une carte de l’épidémie de coronavirus en temps réel depuis le 20 janvier. Cette carte permettant de suivre le nombre de cas déclarés et le nombre de décès est relayée dans le monde entier. Mais que retenir des données chiffrées qui s’y trouvent? Et surtout quels enseignements peut-on en tirer?

Heidi.news (FR, Paywall)

Le mystère évolutif de la monogamie. Des primatologues ont observé la répartition des tâches au sein des couples chez un petit singe tropical, le singe titi, afin de comprendre pourquoi mâle et femelle choisissaient de vivre ensemble. La chronique de notre spécialiste du comportement animal.

Heidi.news (FR, Paywall)

La blockchain contre la contrefaçon. La contrefaçon est un business juteux qui représentait en 2019 un peu plus de 3% des échanges commerciaux, selon l’OCDE. Pour répondre à ce problème, une spin-off de l’EPFL a développé un QR code capable de donner une identité infalsifiable à un produit. Explications en vidéo.

Heidi.news (FR, Paywall)

Les astronomes contre SpaceX. Un groupe d’astronomes italiens se fait l’écho des inquiétudes de la communauté scientifique vis-à-vis de la constellation de satellites Starlink, de SpaceX. 242 appareils sont déjà en orbite, qui nuisent trop souvent aux observations astronomiques. Ils proposent plusieurs moyens d’action en justice, par exemple porter l’affaire devant un tribunal américain, voire de justice international

Heidi.news (FR)

Accédez en illimité et sans publicité à tous nos articles et enquêtes. Abonnez-vous!


Coup de projecteur

Photo article

Nanni Moretti, Valentina Calzola, Valérie Masson. DR

Nanni Moretti. Le réalisateur sera présent lors d’une soirée consacrée à son film Santiago, Italia qui évoque l’accueil des réfugiés chiliens en Italie, le 22 février aux Cinémas du Grütli. Cette projection s’inscrit dans le cadre du séminaire Migrants, Santé, Histoire de la faculté de médecine. Depuis un an et demi, il propose une réflexion commune et engagée sur les aspects sanitaires des crises migratoires depuis l’Antiquité. Un accent particulier est mis sur les arts, en collaboration avec différentes institutions italiennes.

Toutes les informations (FR)

Valentina Calzolari Bouvier. La professeure ordinaire de langue et littérature arméniennes à la Faculté des lettres a rejoint l’Institut de France comme membre correspondant de l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Elle siège désormais parmi les Orientalistes de l’AIBL.

Communiqué de l’UNIGE (FR)

Valérie Masson-Delmotte. La paléoclimatologue, chercheuse au Laboratoire des sciences du climat et de l’environnement du Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives donnera une conférence mardi 25 février à Uni Dufour. Intitulée «Changement climatique: à quoi s’attendre», sa conférence analysera trois rapports spéciaux du GIEC, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat qu’elle co-préside.

Toutes les informations (FR)

Un média indépendant, du journalisme constructif

Les Explorations de Heidi.news

Photo article

Heidi.news, c’est des newsletters et des actus quotidiennes, mais aussi des articles de fond et des enquêtes et grands reportages. Découvrez nos Explorations sur Milan au temps du coronavirus, le survivalisme en Suisse, ou encore 24 heures au CHUV et plongez-vous dans nos Revues imprimées.


Dans les labos genevois

Photo article

Keystone

Du sucre contre les virus. Et peut-être contre le coronavirus. En modifiant des molécules de sucre, des équipes de l’UNIGE, l’EPFL et de l’Université de Manchester sont parvenues à détruire, par simple contact, de nombreux virus, et notamment ceux responsables d’infections respiratoires et d’infections herpétiques. Ces résultats publiés dans Science Advances pourraient rapidement permettre la mise au point de médicaments antiviraux à large spectre, capables de détruire de nombreux virus de la grippe à Ebola, dont probablement le coronavirus.

Heidi.news (FR, Paywall)

Comment changer de rythme affecte nos horloges cellulaires internes. Presque toutes les cellules de notre corps disposent d’horloges moléculaires qui régulent et synchronisent les fonctions métaboliques selon un cycle de 24 heures d’alternance jour-nuit. Les perturbations de nos horloges internes dues aux changements fréquents de fuseaux horaires, aux horaires de travail irréguliers ou au vieillissement ont un impact important sur le développement de maladies métaboliques, et notamment le diabète de type 2. Des scientifiques de l’UNIGE et des HUG ont établi ce lien et proposent une manière de restaurer partiellement les horloges cellulaires perturbées.

L’étude complète (EN)

L’utilisation de la blockchain dans l’industrie minière africaine. Des communautés minières d’Afrique utilisent de plus en plus fréquemment des registres distribués, la blockchain, pour gérer l’accès aux données, l’approvisionnement ou encore le recueil d’informations géologiques. Un chercheur de l’IHEID a étudié les risques et les opportunités de ces systèmes pour les communautés.

Lire le rapport du South African Institute of International Affairs (SAIIA) (EN)

Dans les coulisses

Photo article

Trois millions d’euros pour la recherche sur l’épilepsie. De nouvelles nanotechnologies pourraient être utilisées comme implants cérébraux pour moduler l’activité électrique des cellules nerveuses et traiter des maladies neurologiques comme l’épilepsie et la maladie de Parkinson. C’est l’objectif du projet IN-FET (Ion Neuromodulation for Epilepsy Treatment) qui vient d’être lancé. Le projet est financé par la Commission européenne à hauteur de 3 millions d’euros sur trois ans. Piloté par la SISSA, il regroupe plusieurs universités partenairesn dont l’UNIGE.

UNIGE (EN)

La faculté de médecine répond à toutes les questions sur le coronavirus. Ce mercredi midi, la faculté de médecine organisait une séance d’information sur le coronavirus à l’intention de ses élèves et employés. Une professeure du Centre des maladies virales émergentes et plusieurs professeurs de médecine ont répondu aux questions, et rappelé les recommandations de l’Office fédéral de la santé publique, suivies par l’UNIGE. Face à l’intérêt suscité par cet échange, la séance a été ouverte au public et diffusée en streaming.

Revoir la séance d’informations et lire les recommandations (FR)

L’UNIGE rêve d’étudier la vie dans l’univers avec Cambridge. Au forum de Davos, à l’occasion d’un déjeuner sur la philanthropie, le recteur de l’UNIGE a rencontré celui de l’Université de Cambridge, où travaille désormais le Nobel de physique Didier Queloz. Yves Flückiger confie avoir discuté avec son homologue anglais de l’opportunité de profiter de ce «Nobel partagé» pour étudier ensemble «la vie dans l’univers». Un vaste projet, dont il reste encore à définir les contours, qui pourrait rapprocher les deux institutions dans le domaine de l’astrophysique, mais aussi de la biologie, de la chimie, de la physique voire de l’intelligence artificielle.


Alumna de l'IHEID

Photo article

Sabrina Grassi. La diplômée de 2007 vient d’être nommée Directrice générale de la Swiss Philanthropy Foundation. Sabrina Grassi a rejoint la fondation en 2015. Auparavant, elle a travaillé pendant huit ans au sein d’une société de services en commerce international en tant que Key Account Manager, chargée d’un portefeuille international de clients institutionnels publics et privés.

Swiss Philanthropy (FR)

Laure Gabus est journaliste indépendante. Dix ans après son Master à l’IHEID et un Bachelor à l’UNIGE, elle retourne avec plaisir arpenter les couloirs de l’Alma Mater pour Heidi.news. Vous pouvez lui écrire ici.


Depuis le début de l’épidémie, Heidi.news assure une couverture quotidienne sur le Covid-19, avec des informations pointues, vérifiées et fiables. Depuis le 17 mars, nous complétons notre couverture par cette newsletter gratuite, le Point Coronavirus, qui aborde désormais chaque jour les enjeux de la sortie de crise selon une thématique différente: économie, sciences, santé, éducation et culture.

S'inscrire

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de mardi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse