Bonjour, c’est Adrien à l’UNIL, où les cours sont maintenus contrairement à d’autres écoles, et où un guide de l’OMS pour bien se laver les mains est affiché dans toutes les toilettes.

Au programme ce soir, des neurones zombies, une méthode pour détecter le dopage sanguin et les mesures de l’université contre le coronavirus.

Adrien Miqueu, Lausanne
Le 12.03.2020


Sur les Flux de Heidi.news

Photo article

Chaque jour qui passe sans mesure drastique induit une augmentation de 40% du nombre final d’infections dans l’épidémie | Tomas Pueyo

Des mesures drastiques, impératif pour contenir le Covid-19. On y est donc presque: ce jeudi matin, l’Office fédéral de la santé publique a annoncé que les mesures drastiques actuellement appliquées au Tessin pour contenir l’épidémie de Covid-19 seront certainement étendues à toute la Suisse. Ces nouvelles dispositions raviront certains experts des maladies infectieuses qui les prônent depuis plusieurs jours déjà et critiquent la lenteur des autorités.

Heidi.news (FR)

Plusieurs universités suisses désertées. L’EPFL a annoncé que ses cours réunissant plus de 150 personnes seraient désormais dispensés en ligne en raison du Covid-19. Au Tessin, l’Université de la Suisse italienne a décidé de suspendre tous les cours. Heidi.news vous livre un tour d’horizon des principaux établissements du pays.

Heidi.news (FR, Paywall)

Les grands-parents doivent-ils encore garder leurs petits-enfants? En Suisse, nombreux sont les grands-parents qui s’occupent de leurs petits-enfants de manière régulière. Alors que le coronavirus se propage en Suisse, et que les plus de 65 ans sont particulièrement vulnérables, ce contact étroit est-il raisonnable?

Heidi.news (FR, Paywall)

Coronavirus: 858 cas et 6 morts en Suisse. A midi, l’OFSP a publié le bilan quotidien de l’épidémie: 858 personnes ont été testées positives au coronavirus. Les deux cantons les plus touchés sont Vaud et Tessin. On dénombre désormais six décès au niveau national.

Heidi.news (FR, Paywall)

Quelle part des cas de Covid-19 se passent mal? VIDÉO - Chaque jour de cette semaine, Antoine Flahault, épidémiologiste genevois, répond à une question de Heidi.news. Aujourd’hui: combien de cas d’infection au coronavirus sont hospitalisés? En soins intensifs? Ou de retour chez eux?

Heidi.news (FR)

La physique quantique expliquée par Stranger Things. VIDÉO - La physique elle aussi a son univers parallèle, sa dimension alternative, sa réalité secondaire, son monde à l’envers. Bienvenue dans le deuxième épisode de PopScience, l’émission de Heidi.news qui utilise le meilleur de la pop culture pour expliquer les bases des plus fascinants (mais parfois très complexes) concepts de la science.

Heidi.news (FR)

«Sur les réseaux sociaux, les propos controversés suscitent l’attention, qui est la source du pouvoir» Paul-Olivier Dehaye est l’auteur du premier article -paru dans l’hebdomadaire alémanique Das Magazin- ayant révélé le jeu dangereux auquel s’est livré la société britannique Cambridge Analytica durant l’élection de Donald Trump. Il est aussi co-fondateur de PersonalData.Io, une organisation qui s’est donné pour vocation de sensibiliser les individus à leur identité numérique. Interview.

Heidi.news (FR, Paywall)

Découvrez Heidi.news gratuitement. 30 jours d’essai au début de chaque abonnement.


Coup de projecteur

Photo article

Cindy Dupuis et Angela Ruiz de Paz (DR), Robert Leucht et Bruno Maurer (DR), Jean-Loup Chappelet (© Jonathan Viey)

Cindy Dupuis et Angela Ruiz de Paz ont remporté le prix du public au concours de film de vulgarisation scientifique SciFilmIt Lausanne. Respectivement doctorante et étudiante en biologie, elles ont concocté en trois jours le court-métrage «Grabbit», en collaboration avec Mehmet Ugur Girgin de l’EPFL et le vidéaste James George Oshoba. Le film explique le rôle de l’homme dans l’évolution des espèces, au moyen de George, un lapin domestique aux oreilles tombantes et donc complètement inadaptées pour repérer les prédateurs.

Youtube.com (EN)

Robert Leucht et Bruno Maurer sont deux nouveaux professeurs ordinaires à la Faculté des Lettres, et prononcent leur leçon inaugurale ce mardi 17 mars. Le premier, originaire de Vienne, travaille sur les thèmes de l’utopie et de l’exil dans la littérature allemande, et développe un projet sur l’histoire de la Suisse comme carrefour de la littérature internationale. Bruno Maurer est lui professeur de français langue étrangère, auparavant en poste à Montpellier, et porte ses recherches sur les représentations et l’enseignement des langues.

Jean-Loup Chappelet a reçu le Prix du manager du sport 2019 par l’association Swiss Sport Managers. La récompense souligne en particulier son rôle dans la création et la direction du cours de management du sport à l’IDHEAP, en 1995, premier du genre en Suisse. Professeur de management public pendant 20 ans à l’IDHEAP, il a pris sa retraite en 2018 et a été fait professeur honoraire.

Unil.ch (FR)

Le labo de l'UNIL

Photo article

© EYE OF SCIENCE/SCIENCE SOURCE

Empêcher la mort des neurones pour comprendre l’évolution. On vous voit venir: il ne sera pas question d’une solution miracle contre Alzheimer. Déjà, on parle de drosophiles. Celles-ci possèdent des récepteurs olfactifs formés de deux neurones chacun. Si on en compte quatre au début du développement, c’est que deux neurones s’autodétruisent avant le stade adulte. C’est ce «suicide» des neurones que l’équipe du professeur Richard Benton a réussi à empêcher. Pourquoi c’est intéressant? Les neurones ainsi «sauvés», contrairement à leurs voisins, peuvent détecter le CO2. Une caractéristique que l’on retrouve chez le moustique, lointain cousin de la drosophile, et qui lui permet de repérer les humains! Selon l’évolution de son environnement, la drosophile pourrait récupérer cette faculté, conservée dans une cellule vouée à mourir.

Science Advances (EN)

Une méthode pour repérer le dopage sanguin. Le problème avec un dopage comme l’EPO, c’est qu’à moins de tester l’athlète juste après la prise du produit, on ne détecte pas la substance. Mais il est possible de mesurer ses effets, comme l’augmentation du nombre de globules rouges. C’est tout le but du «passeport biologique» qui piste l’évolution des paramètres sanguins de tous les athlètes depuis 2009. Dans une étude récente, des chercheurs de Lausanne ont analysé les prélèvements sanguins de tous les athlètes des championnats du monde d’athlétisme de 2011 et 2013. Ils en ont tiré un profil de paramètres sanguins, qu’ils ont comparé à celui d’une population «test» dopée. Résultat: dopage pour 15 à 20% des athlètes en moyenne, avec de grandes variations selon les pays. Si l’étude a plus pour but de tester la méthode que de sanctionner, elle offre un outil aux fédérations pour suivre les athlètes sur le long terme.

Frontiers in Physiology (EN)

Dans les coulisses

Photo article

Instructions présentes dans les toilettes de l’UNIL (© Miqueu)

Contrairement à l’EPFL, l’UNIL maintient ses cours malgré le COVID-19. Indiquant que les autorités sanitaires ne considèrent «pas souhaitables» les mesures prises à l’EPFL (de fermer les cours de plus de 150 personnes), l’UNIL maintient l’ensemble des cours et n’a pas posé de restrictions sur les cafétérias. Pour permettre à ceux qui ne pourraient ou ne voudraient pas venir, des alternatives sont proposées: partage des notes de cours sur la plateforme Moodle (notes fournies par les étudiants présents) et mise en ligne de ressources supplémentaires (streaming, forums de discussion…). Quand au personnel de l’UNIL concerné par le virus, dans son entourage ou étant lui-même vulnérable, il doit contacter sa hiérarchie pour aménager ses conditions de travail.

Unil.ch (FR)

Certains événements annulés à cause du coronavirus. Si les auditoires restent ouverts, quelques rassemblement ont été annulés ou reportés, comme la Semaine du Cerveau ou la remise du prix Female Career Award HEC. Le CHUV a supprimé l’ensemble de ses colloques, leçons inaugurales et déplacements professionnels, afin de «préserver les forces opérationnelles du milieu hospitalier». L’établissement a par ailleurs lancé le site Coronacheck où l’on peut évaluer son risque d’attraper le virus.

Coronacheck (FR)

Le bar Zelig pourrait rouvrir d’ici début avril. Jeudi dernier, la commission d’urbanisme de Chavannes-près-Renens est venue inspecter les locaux de Zelig, le bar du campus. En jeu, la réévaluation de la terrasse et de l’intérieur pour que l’établissement puisse continuer à accueillir des événements. Si la procédure est en cours, le coprésident de l’association Pierre-Alexandre Monthoux assure que la réunion s’est bien passée et que le bar pourra ouvrir ses portes avant la réévaluation, soit fin mars début avril. Et d’ajouter que la situation n’est pas aussi dramatique que l’a décrite 20 Minutes la semaine dernière.


In Memoriam

Photo article

Manfred Gsteiger, professeur de littérature comparée à la Faculté des Lettres de 1972 à 1996, est mort le 21 janvier dernier. Né en 1930 et d’abord chroniqueur littéraire, il a mené sa carrière universitaire autour des symbolistes français et de la littérature romande, créant au passage l’Association suisse de littérature générale et comparée ainsi que la revue Colloquium helveticum.


Adrien Miqueu est doctorant en histoire des sciences à l’UNIL. Malgré son master de physique à l’EPFL, il a préféré être aussi journaliste scientifique et dessinateur de BD. Vous pouvez lui écrire ici.


Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de mercredi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse