Bonjour, c’est Pauline à l’Université de Zurich, où des paléontologues ont découvert les restes d’une tortue géante au Venezuela et en Colombie.

Au menu ce soir: des chercheurs de l’Institut d’histoire seraient exploités et le prix Pfizer 2020 pour quatre chercheurs de l’UZH.

Pauline Broccard, Zurich
Le 21.02.2020


Sur les Flux de Heidi.news

Photo article

Franck Robichon/Keystone

Covid-19: une vingtaine de personnes placées en quarantaine en Suisse. En conférence de presse vendredi 21 février, l’OFSP a indiqué qu’une «vingtaine» de personnes de retour d’Asie viennent d’être placées en quarantaine sur le territoire suisse, au cours des dernière 48 heures. L’office de la santé publique ne souhaite pas préciser les cantons concernés et assure qu’aucune des personnes accueillies ne présentait de symptôme.

Heidi.news (FR, Paywall)

Le coronavirus sème le chaos dans la logistique des entreprises. La plupart des distributeurs suisses de produits électroniques d’origine chinoise disent ne pas encore souffrir de pénurie malgré l’arrêt de la production depuis un mois. Mais les fabricants d’articles de sports, de vêtements, de composants automobiles ou électroniques, qui achètent des matières premières et des produits semi-finis en Chine, tournent déjà au ralenti. Et anticipent une saturation du transports de marchandises quand la Chine repartira.

Heidi.news (FR, Paywall)

Michael Hengartner: «L’EPFL ne doit pas perdre l’envie de viser encore plus haut». Michael Hengartner préside depuis le 1er février 2020 le Conseil des écoles polytechniques fédérales (EPF), entité qui chapeaute l’EPF de Lausanne et l’ETH Zurich bien sûr, mais aussi quatre autres établissements de recherches en Suisse: le WSL, consacré au forêts et à la neige, l’Eawag dédié à l’eau, l’EMPA focalisé sur les matériaux et l’Institut Paul Scherrer (PSI) pour la physique synchrotronique et l’énergie. Ce biochimiste de 53 ans, père de six enfants, était auparavant recteur de l’Université de Zurich et président de la faitière swissuniversities. Entretien.

Heidi.news (FR, Paywall)

Faut-il craindre une bulle spéculative de l’intelligence artificielle? Depuis quelques années, plusieurs économistes et spécialistes du secteur des nouvelles technologies craignent que se forme une bulle spéculative de l’intelligence artificielle (IA). Leur crainte: que les promesses, parfois démesurées, du secteur, nourrissent de faux espoirs auprès des investisseurs, rendus optimistes par des taux d’intérêt faibles poussant au financement.

Heidi.news (FR, Paywall)

Les moutons font attention à leur santé quand ils vont brouter. Leur état de santé influence les choix alimentaires des moutons. Ceux qui sont en moins bonne forme préfèrent éviter les zones à parasites, quitte à se nourrir dans des endroits moins riches sur le plan nutritif. C’est ce que révèle une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Bristol et publiée le 5 février 2020 dans Proceedings of the Royal Society B.

Heidi.news (FR, Paywall)

La délicate reconquête du bouquetin des Alpes. Longtemps menacé, le bouquetin des Alpes a été réintroduit petit à petit dans son milieu naturel, au point que sa population totale dans l’arc alpin avoisine désormais les 50’000 individus. Or, cette reconquête se serait faite à partir d’une centaine d’individus seulement, ce qui n’est pas sans poser des risques au regard de la faible diversité génétique.

Heidi.news (FR, Paywall)

Plus de méthane lié aux activités humaines que prévu. La part anthropique — c’est-à-dire attribuable aux activités humaines— des émissions de méthane aurait été sous-estimée. C’est en évaluant la signature isotopique (répartition des différentes variétés moléculaires) du méthane dans l’atmosphère que ces chercheurs ont compris qu’une large part de ce qui était pris pour des émissions naturelles provient en réalité de la combustion des énergies fossiles.

Heidi.news (FR)

Le CERN sonde les mystères de l’antimatière. Au Cern, l’antihydrogène livre finalement quelques secrets. Étudiée par spectroscopie laser, la structure fine de l’antiparticule de l’hydrogène montre une similitude très marquée avec celle de l’hydrogène. L’enjeu théorique est majeur.

Heidi.news (FR)

Découvrez Heidi.news gratuitement. 30 jours d’essai au début de chaque abonnement.


Coup de projecteur

Photo article

Silja Häsuermann, Roger Kouyos, Claus Kadelka, Ivan Jelčić, Faiez Al Nimer et Mark Robinson (UZH)

Silja Häusermann est politologue et professeure à l’UZH, où elle mène des recherches et enseigne depuis 2012. Le Tages Anzeiger s’est entretenu avec elle. Elle raconte que l’UZH offre un bon équilibre: l’université exige beaucoup de ses professeurs, mais leur octroie aussi confiance, liberté ainsi que d’excellentes conditions de travail.

Tages Anzeiger (DE, Paywall)

Roger Kouyos, Claus Kadelka, Ivan Jelčić et Faiez Al Nimer sont chercheurs à l’UZH ainsi qu’à l’hôpital universitaire de Zurich. Ils ont reçu le prix de recherche Pfizer 2020 pour leurs travaux sur la lutte contre les infections au VIH et la sclérose en plaques.

UZH News (DE)

Mark Robinson fait partie du groupe de bio-informatique statistique à l’UZH, où il développe des outils d’analyse des données génomiques, en accès ouvert. Il a été nominé par Bioinformatics.org pour le prix Benjamin Franklin 2020, qui récompense les chercheurs faisant la promotion de l’open access en sciences de la vie.

BioIt World (EN)

Le labo de l'UZH

Photo article

Edwin Cadena

Découverte d’une tortue à cornes. Des paléobiologistes de l’UZH ont découvert au Venezuela et en Colombie les restes fossilisés d’une tortue d’eau douce pouvant atteindre trois mètres et peser une tonne. Autre particularité: les mâles possédaient des cornes sur l’avant de leur carapace!

Heidi.news (FR)

Gestuelle et bilinguisme. L’équipe de recherche dirigée par Stephanie Wermelinger, à l’UZH, a découvert que les enfants qui parlent plus d’une langue sont plus à l’écoute de leurs interlocuteurs que ceux qui n’en parlent qu’une. Cela se reflète surtout dans leur gestuelle, qui aide leurs interlocuteurs à mieux les comprendre.

Südostschweiz (DE)

Prédire une rechute de dépression. Des chercheurs ont montré qu’il était en possible de prédire en partie le risque de rechute après l’arrêt d’antidépresseurs. Les personnes à risque mettent plus de temps à prendre des décisions, selon cette étude. Menée par l’unité de neuromodélisation translationnelle de l’UZH et de l’ETH Zurich, elle a été soutenue par le Fonds national suisse.

Site du Fonds national suisse (FR)

Dans les coulisses

Chercheurs exploités. D’après une enquête du magazine étudiant «etü», certains chercheurs de l’Institut historique de l’UZH travailleraient beaucoup plus que ce qui est convenu dans leur contrat et mèneraient leurs travaux de recherche en partie sur leur temps libre. Au point que le magazine parle d’un sentiment d’exploitation.

NZZ am Sonntag (DE)

Expérience avortée en bibliothèque. La bibliothèque de la faculté de droit a lancé un essai pour autoriser les étudiants à entrer avec leurs sacs, sans devoir laisser le reste de leurs affaires dans des casiers. «Ce serait beaucoup plus pratique», glisse une étudiante. Le test ne s’est apparemment pas très bien passé, la nouvelle politique n’ayant pas été retenue.

Bientôt le World Biodiversity Forum. La semaine prochaine, près de 500 chercheurs du monde entier se réuniront à Davos pour discuter des stratégies de protection de la biodiversité, à l’occasion d’une conférence organisée par l’UZH.

UZH News (DE)

Pauline Broccard est diplômée de l’Université de Zurich, journaliste indépendante et correspondante à Zurich pour Heidi.news. Pour lui écrire, c’est par ici.


Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de jeudi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse