Bonjour, c’est Marwan à l’EPFL, où les cours ont été annulés vendredi. Le campus est complètement désert. Une partie des cours a repris aujourd’hui en ligne, mais l’incertitude plane sur le déroulement du semestre.

Dès demain, ce Point Sciences sera remplacé par Le Point Coronavirus, pendant la durée de la pandémie. Au lieu des universités et des écoles polytechniques, ce sont les hôpitaux de Suisse romande et d’ailleurs que vont raconter les correspondants de Heidi.news.

Marwan El Chazli, EPFL
Le 16.03.2020


Sur les Flux de Heidi.news

Photo article

7 questions pour comprendre le coronavirus: l’épidémiologiste Antoine Flahault répond en vidéo. Antoine Flahault, qui a créé l’institut de santé globale à l’Université de Genève, est un des meilleurs experts en Europe de la pandémie en cours. Il a répondu aux questions de Heidi.news dans une série de courtes vidéos. Comment le virus se transmet-il? Comment sont pris en charge les malades? Qui est hospitalisé? Qui doit rester chez soi? Les jeunes sont-ils épargnés? L’épidémie va-t-elle revenir l’hiver prochain?

Exceptionnellement, nous avons décidé de mettre cet article et ces vidéos à disposition gratuitement, tant ces informations sont importantes pour bien réagir face à l’épidémie en cours.

Heidi.news (FR)

18 morts en Suisse: les grandes étapes du coronavirus ici et dans le monde. La situation en Suisse est très tendue. De nombreux appels se font entendre pour que l’état d’urgence soit décrété dans tout le pays face à la propagation rapide du coronavirus. En tenant compte de la population du pays, cela place la Suisse au deuxième rang des pays les plus infectés.

Heidi.news (FR, Paywall)

La course aux antiviraux contre le Covid-19 est lancée! Et les concurrents sur la ligne de départ ne sont pas nouveaux. Le repositionnement (ou repurposing) de molécules ayant déjà été évaluées pour d’autres maladies permet de gagner un temps précieux. Les premiers résultats d’essais cliniques sont attendus d’ici quelques semaines. Les principaux candidats viennent des traitements antiviraux du VIH, des hépatites et même d’Ebola.

Heidi.news (FR, Paywall)

Le coronavirus donne de l’air à la télémédecine Face à l’affluence dans les hôpitaux, la prise en charge médicale à distance offre les avantages de désengorger les services d’urgence, d’éviter l’exposition des patients à l’agent infectieux, de réaliser le suivi des personnes atteintes qui ne nécessitent pas d’hospitalisation et de répondre à la demande plus rapidement.

Heidi.news (FR, Paywall)

Le savon, meilleur allié contre le coronavirus. À l’ère de l’IA et de la métagénomique, on en viendrait presque à oublier les fondamentaux. Les particules de savon ont la faculté de détruire l’enveloppe lipidique des bactéries et virus enveloppés, comme le nouveau coronavirus. L’action mécanique est aussi importante, de sorte qu’un bon lavage de main vaut toutes les solutions hydro-alcooliques du monde – et c’est moins cher.

Heidi.news (FR)

Les biohackers se mobilisent contre le coronavirus. En 13 jours, l’OpenCovid19 Initiative, lancée par des militants de l’open science est parvenue à fédérer plus de mille partenaires tels que des biohackers (des biologistes travaillant en dehors des institutions) mais aussi des académiques, des start-up et des laboratoires communautaires autour d’un projet de science citoyenne contre l’épidémie.

Heidi.news (FR, Paywall)

Five up, réseau social de bénévoles très utile pendant le coronavirus. Lancé il y a tout juste un an, Five up met en relation bénévoles et personnes à la recherche de services. Basée à Bienne, soutenue par la Croix-Rouge Suisse et la Société suisse d’utilité publique, cette application mobile est disponible en allemand, français, italien et anglais. L’application a vu son activité augmenter ces derniers jours, coronavirus oblige.

Heidi.news (FR)

EN IMAGES – Sur le front du coronavirus à l’hôpital tessinois La Carità. Alessandro Crinari a réalisé pour Keystone un reportage photographique au cœur de l’hôpital régional La Carità, où sont adressés les patients atteints de coronavirus. Ces images poignantes permettent de saisir le quotidien du personnel médical qui lutte contre le virus.

Heidi.news (FR)

Accédez en illimité et sans publicité à tous nos articles et enquêtes. Abonnez-vous!


Coup de projecteur

Photo article

© 2020 Alain Herzog - Rita Drissi Daoudi - © Scott Cheap

Margaux Larcher et Rita Drissi Daoudi (à gauche) sont les deux lauréates du concours EPFL de Ma thèse en 180 secondes qui s’est tenu à huis clos jeudi dernier. Ces deux doctorantes en science des matériaux, désormais qualifiées pour la finale suisse, travaillent au même laboratoire. Margaux Larcher, arrivée première, e exposé sa recherche sur le déplacement des atomes dans les matériaux à mémoire de forme alors que sa collègue Rita Drissi Daoudi a décrit la technique qu’elle met au point afin de repérer les défauts de fabrication des métaux.

YouTube (FR)

Per Wingaard Sjøqvist (à droite) est étudiant en master de génie mécanique à l’EPFL et freerider professionnel. Dans un profil dressé par le service de presse de l’école, le jeune suisso-norvégien raconte les sacrifices, la difficulté mais aussi la satisfaction qu’il tire de ses deux passions. Bientôt ingénieur diplômé de l’EPFL, il espère pouvoir jongler entre sa carrière d’ingénieur et sa passion pour ski.

EPFL (FR)

Bien vu

Photo article

Cette photo d’une réunion, partagée sur Twitter par notre président Martin Vetterli, illustre ce qui est devenu la routine: des salles de réunions vides et des multitudes de visages visibles à travers des caméras de qualité variable. Il s’agit là d’une réunion d’urgence avec les doyens des différentes facultés.


Un média indépendant, du journalisme constructif

Des infos, des analyses, des enquêtes

Photo article

Heidi.news, c’est bien davantage que la newsletter que vous lisez en ce moment. Retrouvez nos Flux sur les Sciences et la Santé, nos Explorations comme Bouvier vs. Rybolovlev: de l’art et des milliards, Fin du monde? Les Suisses survivront et nos articles sur le Covid-19.

Heidi.news a choisi de se financer par ses lecteurs plutôt que par la publicité. Essayez-nous gratuitement pendant 30 jours!


Le labo de l'EPFL

Une initiative pour contrer les deepfakes. Quantum Integrity, une start-up installée au parc de l’innovation de l’EPFL, développe un outil de détection des deepfakes, ces vidéos manipulées parfois très réalistes qui peuvent faire dire les choses les plus saugrenues à n’importe quelle personnalité publique, en remplaçant un visage par un autre grâce à l’intelligence artificielle. Financée à 50% par l’agence de promotion de l’innovation InnoSuisse, Quantum Integrity bénéficie également de l’expertise de l’EPFL au travers de son laboratoire de traitement du signal multimédia. Le professeur à la tête de ce dernier, Touradj Ebrahimi, est un des partenaires scientifiques du projet.

Swissinfo (FR)

La taxe sur les billets d’avion remise en cause. Des chercheurs lausannois, dont le professeur d’économie de l’environnement à l’EPFL Philippe Thalmann, estiment que la taxe sur les billets d’avions, actuellement en discussion à Berne, n’est «pas cohérente». Pour cause, la taxe (entre 30 et 120 francs par passager) impacterait principalement les court-courriers plutôt que les vols long-courriers, qui émettent 79% des gaz à effet de serre. La recherche, publiée jeudi dernier, juge qu’une taxe de 300 à 350 francs serait nécessaire pour avoir un effet sur les longs vols.

24Heures (FR, Paywall)

Dans les coulisses

Une trentaine d’étudiants de l’EPFL en quarantaine. Au retour du week-end de ski de l’association Ingénieurs du Monde la semaine dernière, une des personnes ayant participé présentait des symptômes grippaux. Impossible pour elle de se faire tester, n’étant pas «à risque». Résultat: les 30 étudiants du groupe sont en quarantaine depuis le 13 mars, sur la directive du DSPS (service de sécurité, prévention et santé de l’EPFL).

Comment éduquer des ingénieurs sans laboratoires? Cette question plane pour beaucoup d’étudiants et certainement aussi des professeurs: avec la fermeture du campus imposée par le coronavirus, quid des séances de laboratoires qui n’auront pas lieu pendant plus d’un mois? Comment enseigner le métier d’ingénieur quand les étudiants n’ont plus le matériel nécessaire pour les travaux pratiques? Les professeurs seront amenés à «proposer des alternatives» d’ici la fin de cette semaine, dans ce qui promet d’être un exercice de pédagogie inhabituel.

Les SHS de Master jettent l’éponge. Le Collège des Humanités a annoncé ce week-end l’annulation de tous les projets SHS (Sciences humaines et sociales) de Master avec sa multitude d’options (art, histoire, musicologie, société, etc.). Reste à la Vice-Présidence pour l’éducation d’annoncer son plan pour pallier la perte de 2 crédits engendrée par cette décision.

Accompagner les étudiants en Master. C’est l’objectif de la nouvelle édition du programme de mentorat lancé par EPFL Alumni et le Forum EPFL. Cette initiative mettra en contact des alumni de l’EPFL avec des étudiants en Master, principalement dans le but d’aider ces derniers à orienter leur carrières, trouver un travail et développer leur réseau.

YouTube (FR)

Marwan El Chazli est étudiant en microtechnique à l’EPFL et correspondant de Heidi.news sur place. Il est très engagé dans la vie associative du campus. Pour lui écrire, c’est par ici.


Depuis le début de l’épidémie, Heidi.news assure une couverture quotidienne sur le Covid-19, avec des informations pointues, vérifiées et fiables. Depuis le 17 mars, nous complétons notre couverture par cette nouvelle newsletter gratuite, le Point Coronavirus, qui vient remplacer pour quelques semaines le Point Sciences. Chaque jour, elle vous livre infos, témoignages et analyses au cœur des hôpitaux.

S'inscrire

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de vendredi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse