Bonjour, c’est Florent pour cette newsletter dédiée aux sciences où nous discuterons des liens entre santé publique, vétérinaire et protection de l'environnement.

Egalement au programme, un petit détour vers la science-fiction afin de mieux comprendre les enjeux du développement durable.

Florent Hiard, Fribourg
06.07.2020


Comment lier santé humaine, animale et environnementale pour de meilleurs résultats

Photo article

Campagne d'éradication de la rage à N'Djamena, Tchad | Institut tropical et de santé publique suisse

La bataille actuelle contre le Covid-19 se fait sur tous les fronts: soins et recherche de traitement chez les humains, recherche des espèces animales réservoirs, pistage du virus dans notre environnement pour mieux en comprendre le fonctionnement. Des approches qui, si coordonnées, pourraient apporter une réponse plus efficace face aux maladies infectieuses de ce type.

One Health est une initiative onusienne qui, depuis le début des années 2000, propose de se baser sur les liens entre santé humaine, santé animale et environnement pour une approche plus systémique des problèmes de santé publique. Jakob Zinsstag, professeur à l’Institut tropical et de santé publique suisse nous présente le projet.

Au delà de la prise de conscience des liens entre humains, animaux et environnement, il s'agit de mettre ces interactions au centre de la recherche médicale et environnementale afin de développer des stratégies d'action communes, de traiter un problème de santé publique directement à sa source ou de proposer de nouvelles solutions thérapeutiques. Jakob Zinsstag nous donne un exemple:

«Mon groupe de travail se penche beaucoup sur la meilleure manière d'endiguer la propagation de la rage en Afrique. Une solution serait de vacciner les gens infectés. Sur le coup cela ne coûte pas cher mais vous ne traitez que les conséquences et il faut perpétuellement vacciner de nouvelles personnes. A l’inverse, une campagne de vaccination des chiens, qui sont le vecteur principal de cette maladie, va coûter cher sur le moment. Mais vous stoppez la propagation de la maladie et, sur le moyen terme, l'impact financier est plus faible.»

La rage n’est cependant pas la seule maladie où l’approche One Health se montre utile. Jokob Zinsstag continue:

«On peut également prendre l'exemple de la propagation de la brucellose. Celle-ci est une des zoonoses émergentes les plus importantes et cette émergence est fortement liée aux changements d'utilisation des sols. C'est notamment le cas en Mongolie où de plus en plus de terres sont dédiées à l'élevage, mettant les animaux domestiques en contact avec les animaux sauvages porteurs de cette bactérie. Un autre cas, liant les trois axes du concept One Health, est la mise en place de registres communs de cancers humain/chien. Les chiens développant plus facilement des cancers que les humains, ils pourraient servir d'alerte pour les humains si le nombre de cancers canins venait à augmenter dans une région donnée. Ceci indiquerait en effet la présence potentielle d'un agent cancérigène dans l'environnement.»

La suite sur Heidi.news (FR)

Explorer les enjeux d'un monde qui change. S'abonner


La science-fiction se penche sur les objectifs de développement durable de l'ONU

Photo article

Editions ActuSF

Les 17 objectifs du développement durable (ODD) regroupent les avancées sociétales et environnementales que les Etats membres des Nations-unies se sont engagés à atteindre dans leur agenda 2030. Entre réduction de la pauvreté, protection de la planète et élimination des inégalités, c’est ainsi à un vaste et complexe chantier que s’est attaqué l’ONU.

Comment proposer un ouvrage rigoureux sur les objectifs de développement durable de l'ONU sans tomber dans le manuel universitaire? C'est en prenant le pari de lier science et science-fiction qu'un groupe d'auteurs a tenté de répondre à cette question, avec le livre «Nos Futurs», aux Editions ActuSF. Le livre est à paraître ce vendredi 10 juillet mais Heidi.news a pu le lire en avant-première. Présentation et critique.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Une raison d'espérer

Photo article

Christophe petit/Keystone

Après près de 4 mois de fermeture, le Musée du Louvre réouvre enfin ses portes au public. Il est donc désormais à nouveau possible de se prendre en selfie devant la célèbre Joconde, à condition bien entendu de porter un masque.


Le monde change, la presse aussi

Photo article

Nos abonnements collectifs. Bénéficiez de nos offres dédiées pour les entreprises, PME et institutions. Donnez accès à vos collaborateurs à tous nos articles et recevez dans vos locaux nos enquêtes et grands reportages sous forme de revues imprimées.

Voir les offres

Les sciences du climat face au Covid-19

Entre perte de productivité et données manquantes, la crise du Covid-19 laissera des traces dans la recherche climatique. Pour faire le point, Geneva Environment Network a organisé une rencontre en ligne entre les experts de l'Organisation mondiale de la météorologie, du Giec et du Groupe intergouvernemental sur l'observation de la terre, jeudi 2 juillet dernier. Un échange dont la retransmission est toujours disponible en ligne et qu'a suivi Geneva Solutions.

Geneva Solutions (EN)

Séance de rattrapage

Que s'est-il passé la semaine dernière dans votre Flux Sciences?

Photo article

Une nouvelle façon de calculer l'âge «humain» des chiens. Un an de chien vaut 7 ans humains, dit la sagesse populaire. C’est plus compliqué que ça, répond la science. Dans une étude parue dans Cell System, des chercheurs américains comparent les marques épigénétiques des humains et des chiens. Et ils montrent que l’âge canidé augmente en effet plus vite que celui des humains, mais pas selon une relation linéaire.

Heidi.news (FR)

Pourquoi nous ne recyclons pas autant de PET et plastiques que nous le croyons Le recyclage des plastiques, y compris celui du PET, a des limites. En définitive, même après avoir été recyclés, avec les technologies actuelles, les plastiques finissent au mieux incinérés (obligatoire en Suisse), dans des décharges et au pire dans la nature.

Heidi.news (FR)

Des solutions de recyclage du plastique dopées par la demande. Entre régulation, engagements des industriels et prise de conscience des consommateurs, la demande en plastique recyclé commence à décoller. Résultat: les prix du PET recyclé sont aujourd’hui deux fois plus élevés que ceux du PET issu de la pétrochimie. Une opportunité pour de nombreuses start-up.

Heidi.news (FR)

Faux départ pour le projet de recyclage des plastiques de Migros. En parlant de recyclage du plastique, le projet de collecte et de recyclage de Migros, annoncé en grande pompe mi-juin, n’a pas pu démarrer comme prévu le 29 juin à Lucerne. En cause: l’association régionale compétente en matière de gestion des déchets n’aurait pas été informée à temps.

Heidi.news (FR)

Pendant ce temps-là, les déchets électroniques s'accumulent. La production mondiale de déchets électriques et électroniques a atteint 53,6 millions de tonnes en 2019. Cela représente une hausse de 21% en cinq ans, selon le Global E-waste Monitor 2020 des Nations unies. Le rapport estime que la quantité de ces téléphones portables, ordinateurs et autres téléviseurs en fin de vie devrait encore massivement augmenter ces prochaines années, pour atteindre 74 millions de tonnes en 2030.

Heidi.news (FR)

Comment les agences spatiales se préparent au risque de collision d'un astéroïde avec la Terre. C'est un scénario catastrophe que la NASA et l'ESA souhaitent nous éviter. A l'occasion de la journée internationale des astéroïdes, le 30 juin dernier, Heidi.news s’est entretenu avec Ian Carnelli, responsable de la mission de défense planétaire de l’Agence spatiale européenne, approuvée en novembre 2019, qui vise justement à dévier un astéroïde, en coopération avec la Nasa.

Heidi.news (FR)

Les chevreuils suisses s'adaptent mal au changement climatique. Le décalage progressif des saisons peut avoir un impact négatif direct sur la biodiversité. Exemple avec les chevreuils suisses dont la période de mise-bas ne coïncide plus avec le début du printemps.

Heidi.news (FR)

VIDÉO - La théorie des univers parallèles expliquée par Super Mario. Des scientifiques font l’hypothèse très sérieuse que notre cosmos n’est peut-être qu’une bulle d’univers parmi des milliards d’autres dont nous n’avons pas idée. Pure Science-Fiction? Pas sûr. Explications dans PopScience à l’aide du plombier le plus célèbre de l’univers vidéoludique.

Heidi.news (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Au doux pays de la poubelle de table. Deuxième étape de l'été (forcément) suisse dont vous êtes le héros. Notre grand reporter a franchi le Röstigraben sur son vélo. Un signe ne trompe pas, c'est la mythique poubelle de table en plastique blanc, devenue hélas si rare en Suisse romande mais synonyme pour l’éternité de propre en ordre helvétique.

Heidi.news (FR)

Était-il pertinent de relayer l’avis de la task force sur les bars et discothèques? Vendredi 3 juillet, nous avons rendu compte de l’avis urgent de la task force Covid-19, qui s’inquiète d’un possible rebond épidémique dans les régions suisse à grande densité de population et invite instamment les habitants du pays à éviter les bars et discothèques. Une lectrice s’interroge sur l’intérêt de cette annonce, fondée sur des modélisations qu’elle pense peu fiables, et nous demande des détails sur le raisonnement déployé par les experts. La réponse d’Yvan Pandelé, journaliste au Flux santé.

Heidi.news (FR)

Les femmes vont-elles devoir marcher longtemps sous des statues d’hommes puissants? Isabelle Collet est professeure en science de l’éducation de l’Université de Genève. Elle réagit à notre Exploration «Statues-quo ou statues-l’amour?»

Heidi.news (FR)

Des directives anticipées en cas d'urgence psychiatrique. Le Département de la santé vaudois et Réseaux santé Vaud annoncent, ce lundi 6 juillet, la parution d’un guide d’information destiné à accompagner les personnes souffrant de troubles psychiatriques dans la gestion de leur maladie. Ce guide vise à promouvoir le plan de crise conjoint (PCC). Il s’agit d’une forme de directive anticipée qui permet aux patients d’indiquer leurs préférences de prise en charge en cas de crise psychique, synonyme de perte temporaire de discernement.

Heidi.news (FR)

Florent Hiard est journaliste scientifique chez Heidi.news, et ancien assistant-diplômé en géosciences à l’Université de Fribourg. N’hésitez pas à lui écrire pour toute question ou commentaire.


Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de vendredi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse