Bonjour, c’est Laure pour vous parler de santé et des contaminations en famille avec le témoignage d'une mère dont la fille de huit mois a été atteinte par Covid-19.

Au menu du jour: les résultats encourageants d'un vaccin contre Covid-19 sur des macaques, les menaces de la crise sanitaire sur la sécurité alimentaire et l'impact de la distanciation physique sur la consommation.

Laure Gabus, Genève
05.08.2020


«Ma fille de 8 mois a attrapé Covid-19, comment protéger la famille?»

Photo article

Mettre un masque pour se protéger de sa fille malade. Est-ce possible? DR

Jeudi 23 juillet, Amanda et Nicolas reçoivent un appel de la nounou de leurs enfants de trois ans et huit mois. Elle venait d’être contactée par la médecin cantonal de Genève, après avoir passé le week-end avec une amie entre-temps diagnostiquée positive au Sars-CoV-2. La deuxième vague avait-elle atteint la famille? Le samedi matin suivant, après confirmation du test positif de la nounou, ils partent tous les quatre se faire tester à l’hôpital cantonal. Résultat: un diagnostic sur les quatre est positif, celui de leur petite fille de huit mois. En pédiatrie, tout le monde est surpris qu’une enfant si jeune soit malade et qu’elle soit symptomatique.

La petite a de la fièvre jusqu’à 40°C, un gros rhume, mal à la gorge: «Cela fait peur de savoir qu’elle a Covid-19, mais son état général est peu alarmant par rapport aux autres virus qu’elle a attrapé entre mars et début juillet. Quand on a des enfants en bas âge, on a l’habitude des fièvres élevées, des otites et des nez qui coulent», observe la maman. Par précaution, la famille se met en quarantaine. Une période de latence commence.

Le plus grand risque est d’avoir contaminé les grands-parents. C’est déjà trop tard: les parents de Nicolas ont passé le mercredi précédent avec la nounou et sont venus une heure garder les enfants le vendredi, la veille du test positif de la petite. Tous les deux sont déclarés positif le 30 juillet et mis en quarantaine. Heureusement, les septuagénaires se portent plutôt bien. «Cela a vraiment été à la chaîne, se souvient Amanda. La pauvre nounou a travaillé chez une autre famille le jeudi. Au total, elle a contaminé cinq personnes, deux enfants et trois adultes. Elle s’est sentie terriblement coupable.»

Il y a un autre problème: comment faire pour éviter que le bébé contamine le reste de la famille? On leur recommande de porter un masque lorsqu’ils sont avec elle, de se laver les main mettre l’enfant en isolement et qu’un seul parent s’occupe d’elle, afin d’éviter que tout le foyer se retrouve au lit. Amanda prend ce rôle, sans pour autant arrêter de s’occuper de son fils «afin qu’il ne se sente pas complètement déboussolé.» Très vite, les parents se rendent compte qu’il est illusoire de vouloir maintenir une distance sociale stricte avec deux aussi petits enfants. Les services de la médecin cantonal leur disent alors de faire comme ils peuvent.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Découvrez Heidi.news gratuitement. 30 jours d’essai au début de chaque abonnement.


Une raison d'espérer

Photo article

Un macaque rhésus | DR

Immunité. Du nouveau dans la course au vaccin contre le coronavirus. A Boston, un groupe de scientifiques, en collaboration avec Johnson & Johnson, confirme avoir produit des anticorps neutralisants qui sont parvenus à protéger des primates non humains contre le Sars-CoV-2, des macaques rhésus. En mai, cette équipe avait déjà publié deux études prometteuses à ce sujet dans la revue Science. Le vaccin est maintenant en cours d'évaluation chez l'homme.

Beth Israel Medical Center (EN)

Le monde change, la presse aussi

Photo article

Suivez-nous sur les réseaux sociaux. Heidi.news, c'est aussi des actualités quotidiennes sur les réseaux sociaux. Retrouvez Heidi.news sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, YouTube et TikTok.

Suivre Heidi.news

Dans les labos

Photo article

Les gens font la queue pour recevoir de la nourriture gratuite à Genève le 30 mai 2020. KEYSTONE/Martial Trezzini)

La crise sanitaire met en danger la sécurité alimentaire. Un article de l'Institut international de recherche sur les politiques alimentaire montre que les quatre piliers de la sécurité alimentaire ont été touché par la pandémie de Covid-19: disponibilité, accès, utilisation et stabilité. Le Fonds monétaire international (FMI) prévoit un déclin de 5 % de l'économie mondiale en 2020, soit une récession mondiale plus grave que lors de la crise financière de 2008-2009. L'impact se fera principalement ressentir par la baisse des revenus qui menace l'accès à la nourriture, principalement en Afrique subsaharienne et en Asie du Sud.

Science (EN)

Pas de lien entre distanciation et baisse de la consommation. De nombreux pays ont connu des réductions massives des dépenses de consommation dès le moment où ils ont commencé à fermer les commerces et à imposer des règles de distanciation physique. Une étude réalisée en Scandinavie montre que ces restrictions ne sont, en fait, responsables que d'une petite partie de la baisse des dépenses de consommation. La plus grande partie de la contraction économique serait causée par le virus lui-même, indépendamment des règles de distanciation sociale.

PNAS (EN)

Le rôle des femmes (et mères) médecins durant la crise sanitaire. Une tribune publiée par une doctoresse américaine revient sur les sacrifices effectués par le personnel soignant durant la pandémie: la durée et l'intensité de leur travail ont augmenté. Ces sacrifices ont eu des conséquences sur la santé mentale et mis à rude épreuve l'équilibre entre vie personnelle et professionnelle. Cela est d'autant plus vrai pour les femmes médecins, qui ont dû ajuster leur vie de manière disproportionnée et souffert de stéréotypes de genre, observent l'auteure.

Jama Network (EN)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Pixabay / Tulia Colombia Torres Hurtado

Les femmes enceintes face à Covid-19. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) vient d’annoncer, mercredi 5 août 2020, que les femmes enceintes font désormais partie de la liste des personnes vulnérables à Covid-19. Elles viennent rejoindre les personnes de plus de 65 ans et les adultes atteints de maladies chroniques. Il importe ainsi pour les femmes enceintes de respecter scrupuleusement les mesures de protection et d’éviter, dans la mesure du possible, les endroits très fréquentés.

Heidi.news (FR)

Le vaccin de Moderna coûtera environ 35 francs. L’entreprise de biotechnologies Moderna qui a développé l’un des candidats vaccins les plus avancés contre Covid-19 indique que son prix sera compris entre 32 et 37 francs par dose pour certains clients. Ce vaccin dont une partie des doses sera fabriquée par Lonza dans son usine de Viège est le premier à avoir été retenu par la Suisse. Moderna a débuté le 27 juillet le recrutement de 30 000 patients pour son essai clinique de phase III. Les résultats de cet essai devraient être connus cet automne.

Heidi.news (FR)

Baignade de nouveau autorisée à Neuchâtel. La baignade est à nouveau autorisée sans restriction dans le lac de Neuchâtel dès aujourd’hui mercredi 5 août, indiquent les cantons de Vaud, Fribourg et Neuchâtel. Les cyanobactéries observées sur le littoral neuchâtelois, soupçonnées d’avoir causé la mort de six chiens, ont pratiquement disparu du fait de la pluie, expliquent les autorités. Les résultats d’analyse des échantillons d’eau prélevés sur les rives des trois cantons se sont révélés négatifs pour la détection des toxines synthétisées par les cyanobactéries.

Heidi.news (FR)

Les séniors sont-ils les oubliés de la crise? Marion Repetti est sociologue et responsable de l’Institut de travail social de la Haute école de travail social (HES-SO) du Valais. Pour cette spécialiste de la vieillesse, la gestion de l’épidémie révèle en creux notre vision biaisée des personnes âgées en Suisse. Elle dénonce les discriminations répétées envers les seniors, les problèmes d’isolement dont souffrent en premier lieu les personnes âgées précaires, et le rôle méconnu, mais incontournable, des plus de 65 ans dans l’organisation sociale. Entretien.

Heidi.news (FR)

Cryptomonnaies et consommation d'électricité. A l’heure où des concepts comme le Green IT (ou «informatique verte») émergent à la faveur de la prise de conscience du coût environnemental de nos pratiques numériques, force est d’observer que les cryptomonnaies, par la puissance de calcul requise, consomment une énergie folle. Une nouvelle étude scientifique s’est attachée à chiffrer non seulement la consommation de l’emblématique Bitcoin, mais également celle des autres cryptomonnaies basées sur le même type d’algorithme de validation, appelé preuve de travail. Les prendre en compte alourdirait la consommation d’énergie d’au moins 50%.

Heidi.news (FR)

Faut-il voyager à l'étranger? Un lecteur nous a soumis la question suivante par courriel: «Doit-on avoir peur de voyager à l’étranger?». Une question qui gagne en importance depuis que le coronavirus (re)vient en force dans plusieurs pays et que l’Office fédéral de la santé publique (OFSP) a étendu sa liste des États et des territoires à risque élevé d’infection le 23 juillet 2020. La réponse de Noémie Roten, journaliste au Flux santé

Heidi.news (FR)

Quarantaine pour les voyageurs de retour d'Espagne. L’Espagne sera ajoutée à la liste des pays à haut risque d’infection par la Confédération, a annoncé le département de l’Intérieur. Dès samedi 8 août, les voyageurs de retour de la zone devront se mettre eux-mêmes en quarantaine pendant dix jours. Seules exceptions: les îles Baléares et Canaries ne sont pas concernées par cette obligation. Retrouvez les grandes étapes de la pandémie ci-dessous.

Heidi.news (FR)

Laure Gabus est journaliste indépendante basée à Genève. Vous pouvez lui écrire sur laure.gabus(a)heidi.news.


Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de mardi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse