Bonjour, c’est Adrien pour vous parler de santé alors que 300 clients d'une boîte de nuit zurichoise ont été mis en quarantaine après qu'un homme ayant fréquenté l'établissement a été testé positif quatre jours plus tard. Pour cela, il reçoit le doux nom de «super-propagateur».

Aujourd'hui, on s’intéresse au consentement pour la recherche, un facteur crucial pour mener des études rapidement. Et bien sûr aux masques obligatoires dans les transports publics dès lundi.

Adrien Miqueu, Lausanne
Le 01.07.2020


Covid-19 accélère l'utilisation des données hospitalières pour la recherche

Photo article

La crise du coronavirus a montré à quel point il était vital de disposer rapidement de données médicales. Le premier maillon dans cette chaîne de recherche est le consentement du patient, nécessaire pour récupérer ses données. Justement: le 11 mai, le CHUV a mis en place une nouvelle déclaration de consentement général pour la recherche, un processus général engagé bien avant la crise dans tous les hôpitaux universitaires suisses.

Cindy Roth, responsable de l’Unité du consentement à la recherche, nous explique le branle-bas de combat pour obtenir les données et échantillons de patients Covid-19, l’importance d’un consentement général pour accélérer la recherche, et les nouveautés de ce formulaire dont les enjeux n’ont jamais été aussi clairs que pendant la crise.

Le Covid change la donne. «Le Covid-19 a posé un challenge particulier: il était devenu urgent que tous les malades Covid-19 aient signé le consentement, car on se rendait compte de l’importance, de la nécessité d’avoir ces données. Cela démontre à quel point il y a un sens à déployer ce consentement en routine, au quotidien, sans attendre un projet précis. En le faisant d’office, nous gagnons du temps.»

Coordonner les demandes et passage au numérique. «Il y avait une grande problématique autour de la coordination: vu le nombre de projets «Covid-19» soumis, il fallait éviter les redondances et favoriser les synergies. Et nous devions trouver la manière d’aller vers le patient sans le sur-solliciter, avec 15 personnes qui arrivent en demandant de signer un consentement.»

Le contexte sanitaire remet aussi en question la procédure habituelle, avec papier et stylo. La feuille doit-elle subir une quarantaine après être passée dans une chambre?

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!


Masques obligatoires dans les transports publics dès lundi

Photo article

Pourquoi le Conseil fédéral a changé d'avis sur les masques. La décision était prévisible: le port du masque sera obligatoire dans tous les transports publics du pays dès le 6 juillet. L’annonce du Conseil fédéral de ce 1er juillet fait suite à la hausse du nombre de nouveaux cas quotidiens dans le pays et aussi à la hausse constante du nombre de nouveaux voyageurs dans les trains, bus, trams, remontées mécaniques, téléphériques et bateaux du pays.

La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga a expliqué lors de la conférence de presse qu’il s’agit d’une mesure de prévention pour la population. Pourquoi maintenant? «Le virus n’a pas disparu. Nous n’avons pas pour autant le droit de surréagir, ni d’attendre les bras croisés que l’évolution de l’épidémie empire. Voilà pourquoi nous avons décidé d’agir aujourd’hui avec l’obligation du port du masque dans les transports.»

Pour Alain Berset, conseiller fédéral en charge de la santé, d'autres raisons entrent aussi en ligne de compte...

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le monde change, la presse aussi

Photo article

Des infos, des analyses, des enquêtes. Heidi.news, c'est bien davantage que la newsletter que vous lisez en ce moment. Retrouvez nos Flux sur les Sciences et la Santé, nos Explorations comme les biotech en Valais, et nos tribunes, chroniques et opinions. Heidi.news a choisi de se financer par ses lecteurs plutôt que par la publicité.

Essayez-nous!

Une raison d'espérer

160 millions de francs pour les institutions sanitaires vaudoise. Le Conseil d'Etat du canton de Vaud a débloqué une aide financière pour les hôpitaux, cliniques et associations de soins à domicile qui ont essuyé des pertes à cause de la crise du Covid-19. 126,5 millions sont destinés à compenser le manque à gagner lié à l'arrêt des interventions non urgentes, entre le 16 mars et le 26 avril. Les 33,5 millions restants devraient aider à couvrir les investissements réalisés pour la crise, tant en matériel qu'en personnel.

Site officiel de l'Etat de Vaud (FR)

Coronavirus sur Heidi.news

Comment prendre l'avion à l'heure des mesures de protection? Alors que les aéroports voient leur fréquentation repartir à la hausse, que le nombre de vols disponibles augmente et que les vacances approchent, comment allons-nous voler vers notre lieu de vacances, en toute sécurité? Tour d’horizon pour embarquer en toute sécurité.

Heidi.news (FR)

Les Britanniques ont-ils surdosé l’hydroxychloroquine dans leur essai? Une lectrice de Heidi.news nous fait part de sa conviction que le vaste essai clinique britannique Recovery sur l’hydroxychloroquine dans Covid-19 a prescrit la molécule à des doses toxiques et non susceptibles d’avoir un effet thérapeutique. Pour appuyer son argument, elle nous renvoie vers le site médical alternatif Age of Autism, qui développe l’argument aussi pour le méga-essai de l’OMS Solidarity. Or c’est Recovery qui, en montrant l’absence d’efficacité avec un protocole solide, a achevé de saper l’hypothèse d’un bénéfice de l’hydroxychloroquine chez les patients Covid-19 hospitalisés, le 5 juin 2020. La réponse d’Yvan Pandelé, journaliste au Flux santé.

Heidi.news (FR)

Et pendant ce temps dans le reste de l'actualité...

Pourquoi les personnes trans peinent à se faire soigner. En s’affirmant, fin 2019, en faveur d’une débureaucratisation du changement de sexe et de prénom dans le registre de l’état civil des personnes trans, le Conseil fédéral a insisté sur sa volonté de mieux prendre en compte «les besoins spécifiques des personnes transgenres ou présentant une variation du développement sexuel». La question de leur accès à la santé demeure problématique, entre méfiance sinon défiance d’une côté, et incompréhension voire transphobie de l’autre.

Heidi.news (FR)

Comment les agences se préparent au risque de collision avec un astéroïde. Le 30 juin est la date qui a été consacrée journée internationale des astéroïdes par les Nations Unies, afin de commémorer l’impact de Toungouska en Sibérie, survenue le 30 juin 1908 et ayant provoqué des dégâts matériels dans un rayon d’une centaine de kilomètres. A cette occasion, Heidi.news s’est entretenu avec Ian Carnelli, responsable de la mission de défense planétaire de l’Agence spatiale européenne (ESA) HERA, approuvée en novembre 2019, qui vise justement à dévier un astéroïde, en coopération avec la Nasa.

Heidi.news (FR)

Les chevreuils suisses s'adaptent mal au changement climatique. Chez les cervidés, tout le monde n'est pas à armes égales face au changement climatique. L'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) a publié le 29 juin une étude dans la revue Ecosphere qui révèle les difficultés du chevreuil à adapter sa période de mise bas par rapport au décalage progressif du printemps, conséquence du changement climatique. Une pression sélective à laquelle répondent mieux d’autre cervidés comme le cerf.

(FR)

Adrien Miqueu est doctorant en histoire des sciences à l’UNIL. Malgré son master de physique à l’EPFL, il a préféré être aussi journaliste scientifique et dessinateur de BD. Vous pouvez lui écrire ici.


Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de mardi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse