Bonjour, c’est Lorène à Genève pour vous parler d'éducation, alors que les 2500 étudiants en bachelor à Ecole hôtelière de Lausanne ont été placés en quarantaine, suite à une série de fêtes étudiantes. Une enquête disciplinaire a été ouverte.

Ce soir, on se penche aussi sur l'importante demande en consultations psy à l'université et l'incertaine réintégration de la Suisse au programme Erasmus+ en 2021.

Lorène Mesot, Genève
24.09.2020


Anxiété, troubles du sommeil et de la concentration: comment les étudiants atterrissent chez le psy

Photo article

Keystone / Christian Beutler

Dans les universités romandes, la demande pour les consultations auprès de psychologues est importante. En 2019, rien qu’à l’UNIGE, 1700 séances de psychothérapie ont été dispensées. Une enquête nationale, lancée au printemps 2020 par l’association Mind-Map et l’Union des étudiants de Suisse, devrait permettre de faire la lumière sur l’évolution de la pratique.

Le psychologue Pierre Moiroud, chef du Pôle Santé Social de l’Université de Genève, et la médecin Sylvie Berney,  en charge de la consultation psychothérapeutique pour étudiants de l’UNIL, reviennent sur le suivi de la santé mentale en milieu étudiant et la réactivité des établissements en temps de crise.

«L’augmentation de la demande est évidente, certainement parce que nous donnons une visibilité beaucoup plus grande qu’avant à ce type de prestations et que les troubles eux-mêmes sont mieux reconnus, explique Pierre Moiroud. J’ai remarqué que c’est aussi beaucoup moins stigmatisant pour les étudiants de consulter auprès d’un psy: il y a quinze ans, ils arrivaient quasiment en rasant les murs de peur qu’on les remarque. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Et les problématiques changent. Les étudiants ressentent davantage le besoin d’anticiper et de contrôler les événements. Ils se mettent sans doute plus de pression. J’ai vu un changement au niveau de la pression avec la réforme de Bologne en 2012 et l’arrivée des examens semestriels.»

Aux prémices de l’épidémie de Covid-19, l’UNIL et l’UNIGE ont réagi rapidement. À Genève, les évaluations psychologiques et les consultations deviennent temporairement gratuites (au lieu de 25 francs la séance), une hotline est ouverte, ainsi qu’un atelier de sophrologie en ligne et des ateliers de coaching. Des contrats sont signés avec Zoom pour garantir la confidentialité des entretiens qui se déroulent alors à distance.

À Lausanne, où les consultations se font habituellement sur le campus et sont prises en charge par la section accueil et interventions brèves de psychiatrie du CHUV, les séances se déroulent soit à distance de façon sécurisée via le serveur du CHUV soit dans les locaux de la polyclinique à la place Chauderon. La première séance est gratuite, les suivantes sont couvertes par l’assurance de base.

À lire sur Heidi.news (FR)

L'éducation sur Heidi.news

Photo article

Keystone / Jean-Christophe Bott

Le goût de la fête plonge l'Ecole hôtelière de Lausanne en quarantaine géante. L'Ecole hôtelière de Lausanne (EHL), réputée comme l’une des meilleures écoles hôtelières du monde, est en ébullition. Le Canton de Vaud a annoncé mercredi 23 septembre la mise en quarantaine de trois quarts de ses étudiants après que le virus a circulé lors de fêtes. Les 2500 inscrits en bachelor que compte l’établissement devront rester chez eux jusqu’au 28 septembre. Il s’agit de la première quarantaine de cette envergure en Suisse. L’EHL a ouvert une enquête disciplinaire.

Heidi.news (FR)

La Suisse pourra-t-elle réintégrer Erasmus+ en 2021? Après le oui à l’initiative du 9 février 2014 «contre l’immigration de masse», la Suisse a été exclue du programme Erasmus+. Pour que les étudiants puissent continuer de bénéficier de séjours en Europe, la Confédération a mis en place en urgence une «solution suisse», qui a finalement perduré mais que beaucoup jugent insatisfaisante. Une réintégration à partir de 2021 est réclamée par les étudiants et universités, ainsi que par le Parlement.

Heidi.news (FR)

À vos stylos

Photo article

Pixabay / Jackmac34

Existe-t-il des limites à la liberté d’expression? Les étudiants de toute la Suisse romande sont invités à répondre à cette question via un concours d'essai organisé par le média en ligne Liber-thé, en partenariat avec l’association des étudiants pour l’étude de la philosophie libérale de l’université de Genève. Les essais doivent comporter entre 8000 signes et 14’000 signes et être envoyés avant le 30 octobre. La journaliste de Heidi.news Noémie Roten fera partie du jury.

Rendez-vous sur le site de Liber-thé (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Keystone / Alessandro della Valle

Ce qu'on sait sur la démission de Stefan Kuster de l'OFSP. Stefan Kuster, responsable de la division Maladies transmissibles de l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), a annoncé sa démission mercredi 23 septembre. Il devrait quitter son poste au plus tard à la fin du mois de novembre, après huit mois en fonction. Lors d’un point presse ce jeudi 24 septembre, il s’est borné à expliquer comment les responsabilités seront réparties à l’avenir.

Heidi.news (FR)

Léger ralentissement de l'épidémie de Covid-19 en Suisse. Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a augmenté la semaine dernière par rapport à la précédente, selon le rapport hebdomadaire de l’OFSP publié ce 24 septembre. Cette progression a néanmoins ralenti.

Heidi.news (FR)

Credit Suisse: les militants qui avaient été acquittés ont été condamnés en appel. Les militants pour le climat qui avaient été acquittés, via une décision historique qui les exonérait en janvier de toute responsabilité pénale pour une action dans les locaux de Credit Suisse en novembre 2018, ont été finalement condamnés en appel ce jeudi 24 septembre 2020 à Renens. En prenant à partie Roger Federer, égérie de la banque, cette partie de tennis sauvage entendait dénoncer les investissements de Credit Suisse, jugés pas assez verts.

Heidi.news (FR)

L'OFSP lance une campagne d'information sur Tinder. L’OFSP lance une nouvelle campagne d’information «A vous d’agir!». Le message de fond ne change pas, ni les mesures de protection, mais le public ciblé est clairement plus jeune que pour les précédentes campagnes. Elles seront publiées sur les canaux publicitaires habituels tels que Youtube, les réseaux sociaux, mais également sur Tinder et la plateforme de jeux vidéos twitch.tv. Et les grandes étapes de la pandémie.

Heidi.news (FR)

Léger ralentissement de l'épidémie de Covid-19 en Suisse. Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 a augmenté la semaine dernière par rapport à la précédente, selon le rapport hebdomadaire de l’OFSP publié ce 24 septembre. Cette progression a néanmoins ralenti constate Stefan Kuster, chef de la division Maladies transmissibles de l'OFSP. Les hospitalisations et les décès ont baissé la semaine dernière.

Heidi.news (FR)

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de mercredi

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse