Bonjour, c’est Jade pour la culture. Ce vendredi, j'analyse le succès du stand-up qui envahit nos écrans et les scènes romandes. J'ai également rencontré le musicien neuchâtelois My Name is Fuzzy qui lance, à contre courant du streaming, un album qu'on ne peut écouter que sur place, dans une galerie.

Ne ratez pas non plus l'entretien que ma collègue Malka a réalisé avec le philosophe camerounais Achille Mbembe. Selon lui, racisme et destruction de l'environnement sont les deux faces d'une même médaille.

Jade Albasini, Sion
07.08.2020


«Ca peut sonner réac mais j’avais envie de faire exister ma musique autrement qu’en streaming»

Photo article

Photo: Remy Ugarte Vallejos

Comment se libérer des canaux traditionnels de diffusion musicale? Voilà le point de départ du projet de l’artiste Bastien Bron, aka My Name is Fuzzy. Alors que la crise pousse davantage les musiciens à s’orienter vers le numérique – ils sortent en primeur leur nouvelle production sur Spotify ou organisent des concerts en ligne sur des jeux vidéos comme Fortnite – le Neuchâtelois baptise lui un album dans l’espace… physique. Septante-quatorze est un projet à contre-courant, un pied de nez à l’industrie musicale qui se dématérialise toujours davantage et en 2020 comme jamais.

Ses nouvelles chansons pop désinvoltes, le public pourra les écouter uniquement du 24 au 30 août prochain à la Galerie C à Neuchâtel. Puis lors d’une tournée «tactile» en cours de programmation. «Face à l’engouement autour du digital, ça peut sonner réac mais j’avais envie de faire exister ma musique autrement qu’en streaming, d’explorer une autre forme d’écoute. Les gens doivent se déplacer pour entendre les morceaux. Ce n’est pas pour rendre le truc rare mais pour être cohérent dans la démarche», ajoute ce jusqu’au-boutiste de 36 ans. Il faut dire que Bastien Bron revient d’une longue immersion à Berlin, reine des projets transdisciplinaires et haut-lieu des mouvements sociaux comme la Slow Fashion ou le Slow Food.

Alors, son concept d'album-expo, de la Slow Music? «Ah ça je ne sais pas! Mais de nombreux musiciens assument déjà ne plus être à la recherche du nombre d’écoutes ou de vues sur YouTube», affirme l’ancien batteur du groupe rock The Rambling Wheel. Il considère surtout cette évolution comme une quête personnelle. Après 15 années frénétiques à parcourir les scènes suisses et européennes avec ses potes, il aspirait à «autre chose». En solo.

Pour ce réalisateur autodidacte de clips et de court-métrages, cet «autre chose» prend racine à la croisée de la pop lo-fi et de l’art contemporain. Pour matérialiser ses 10 nouveaux titres - clin d’œil au canevas traditionnel d’un disque – My Name is Fuzzy a modelé des installations audiovisuelles. Avec son équipe, il a façonné des itinérances déjantées en s’inspirant de dispositifs muséographiques. Le résultat? 35 minutes d’immersion pour ceux qui veulent découvrir l’album en entier. «Peut-être que les amateurs de galerie d’art et les fans de Schlager vont tous se tirer des balles avec cette forme hybride entre la variété popu et l’exposition muséale», rit-il.

À l’ère du tout accessible en un clic, le musicien questionne surtout, de manière originale et interactive, la disponibilité et la reproductibilité d’une œuvre.

Le site internet de l'album-exposition (FR)

Découvrez Heidi.news gratuitement. 30 jours d’essai au début de chaque abonnement.


Un été rythmé par l’omniprésence des humoristes

Photo article

Photo: Laura Gilli

Sur les flux des réseaux sociaux pendant le confinement et de retour sur scène depuis l’allégement des mesures, les humoristes sont en haut de l’affiche. Porté par la frénésie autour du stand-up, le Montreux Comedy – le plus grand festival d’humour d’Europe – annonce que le 13 août prochain, il sera diffusé pour la première fois en Prime Time sur France 2 pour ses 30 ans. «Aucun festival romand n’a eu cet honneur», lance son fondateur Grégoire Furrer. 1 à 2 millions de téléspectateurs sont attendus.

Quant aux plus petites structures, elles ne sont pas en reste: Le Caustic Comedy Club connaît un joli succès avec «Bronzette», un café-spectacle qui a ouvert sur les quais de Genève, jusqu’en fin septembre. En parallèle, l’équipe du Jokers Comedy - Thomas Wiesel, Blaise Bersinger, Charles Nouveau, Marina Rollman, Simon Rang et bien d’autres – continue son ascension dans la francophonie tout en remplissant les sièges des festivals «improvisés» de l’été. La team Jokers a également réussi le lancement de son émission en VOD: LeMardi.tv, qui a rassemblé 3500 spectateurs digitaux la première semaine de juillet.

Pourquoi on en parle. L’offre humoristique était déjà foisonnante en Suisse romande mais l’engouement semble aujourd’hui décuplé. Retour sur le rôle social que les comiques ont endossé et sur les développements de la branche aux prémisses d’une saison culturelle chamboulée.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le monde change, la presse aussi

Photo article

Suivez-nous sur les réseaux sociaux. Heidi.news, c'est aussi des actualités quotidiennes sur les réseaux sociaux. Retrouvez Heidi.news sur Facebook, Twitter, LinkedIn, Instagram, YouTube et TikTok.

Suivre Heidi.news

Une raison d'espérer

Photo article

Photo: Richard Haughton

Ils voltigent en Valais. Depuis le 3 août et jusqu'au 16, le festival Cirque au Sommet à Crans-Montana offre des performances autour des arts du cirque à couper le souffle. Cette année, il donne la part belle aux compagnies suisses et françaises. Place à «quinze jours pour permettre au public de retrouver les chemins de la poésie et de l'enchantement», lit-on dans leur communiqué.

Cirque du Sommet (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Hans Pennink/AP Photo/Keystone

La Suisse signe avec Moderna pour 4,5 millions de doses d'un futur vaccin contre Covid-19. La vaccination nécessitant sans doute deux doses, cela signifie que 2,25 millions de personnes en Suisse pourront être vaccinées. Ceci ne se fera toutefois que si le vaccin parvient à passer la phase de test avec succès pour accéder au marché suisse.

Heidi.news (FR)

Achille Mbembe: «verser le sang d’un Noir est un acte banal» Dans son dernier ouvrage, Brutalisme (La Découverte, 2020), l’historien et politiste camerounais revendique le droit universel de respirer et propose une politique de la réparation, ou de l’en-commun qui s'inspirerait du continent africain.

Heidi.news (FR)

Seth Berkley: «Un vaccin efficace contre Covid-19 serait amorti en cinq ou six jours». Le directeur général de Vaccine Alliance (Gavi), qui co-dirige avec l'OMS le volet Vaccins de l'accélérateur d'accès aux outils Covid-19 (ACT), s'est entretenu avec Heidi.news pour discuter des enjeux de ce qui pourrait être la campagne de vaccination la plus massive jamais menée.

Heidi.news (FR)

Le port du masque obligatoire s'impose à l'école secondaire en Suisse romande. Dans le canton de Vaud, le port du masque sera obligatoire dès le 10 août dans tous les établissements des écoles professionnelles et des gymnases, que la distanciation physique soit respectée ou non. Des décisions similaires sont également prises notamment à Lucerne, Genève, Berne et Neuchâtel.

Heidi.news (FR)

161 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures: les grandes étapes de la pandémie À la mi-journée, l’OFSP a annoncé 161 nouveaux cas, contre 181 la veille, 3 nouveaux décès. La Suisse compte désormais 36'269 cas testés positifs et 1712 décès. 8 nouvelles hospitalisations en 24 heures.

Heidi.news (FR)

Risque d'effondrement au Mont Blanc: quels sont les signaux d'alerte à suivre sur un glacier? Face au risque que le glacier de Planpincieux, En Italie, ne libère quelque 500’000 mètres cube de glace sur Courmayeur et le Val Ferret, décision a été prise le 6 août 2020 d’évacuer une trentaine d’habitations. L’occasion de faire le point sur les précédents, et les signaux d’alerte susceptibles de déclencher une évacuation d’urgence.

Heidi.news (FR)

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de jeudi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse