Bonjour, c’est Fabrice pour vous parler du premier test PCR individuel qui en protégeant les personnes à risque du coronavirus pourrait protéger toute l'économie.

Aujourd’hui, on verra aussi comment un entrepreneur suisse est devenu une star du paiement en ligne dans la Silicon Valley et comment l'OMC se cherche un avenir à Genève.

Fabrice Delaye, Bourgogne
01.09.2020


Un test PCR individuel pour retrouver une économie normale en attendant le vaccin

Photo article

Début juillet, Patrick Aebischer me montrait le premier prototype d’un test PCR miniaturisé développé par Click rebaptisé Visby Medical pour détecter Covid-19

C’était il y a trois ans. Patrick Aebischer évaluait alors son futur de capital-risqueur après avoir quitté la présidence de l’EPFL. Ce jour-là nous avions visité Click Diagnostics, une start-up de la Silicon Valley dans laquelle avait investi le fonds NanoDimension qu’il a depuis rejoint. Sur le parking, on ne tenait plus le président, soufflé par le potentiel de cette entreprise. Click était parvenue à miniaturiser un test de diagnostic PCR dans un dispositif jetable de la taille d’une boite d’allumettes. Avec à la clef un diagnostic moléculaire individuel aussi rapide et simple qu’un test de grossesse.

Aujourd’hui, les tests PCR sont entrés dans le langage commun à cause de la pandémie de Covid-19. En substance, il s’agit d’amplifier le matériel génétique d’une cellule, d’une bactérie ou d’un virus comme le SARSCov-2 afin de le rendre détectable même s’il est très peu présent dans un échantillon prélevé sur un patient. Pour se faire, on utilise aujourd’hui de grosses machines qui pratiquent ces tests en batteries. Avec l’inconvénient qu’il faut avoir rassemblé beaucoup d’échantillons avant de lancer un cycle de tests.

Début juillet, Patrick Aebischer me montrait le premier prototype d’un test PCR miniaturisé développé par Click rebaptisé Visby Medical pour détecter Covid-19: le premier diagnostic personnel de cette maladie qui paralyse l’économie. Il suffit de prendre un échantillon dans le nez, de le placer dans un petit réceptacle et d’appuyer sur deux boutons pour avoir le résultat: Covid ou pas. Un «game changer» comme on dit aux États-Unis?

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Découvrez Heidi.news gratuitement. 30 jours d’essai au début de chaque abonnement.


L'économie sur Heidi.news

Photo article

Le e Genevois Guillaume Pousaz, fondateur et CEO de Checkout.com

La plus suisse des licornes de la fintech. À 39 ans, le Genevois Guillaume Pousaz, fondateur et CEO de Checkout.com, société de paiement en ligne spécialisée dans les transactions inter-entreprises (B2B), est devenu l’une des figures de la Silicon Valley. Son entreprise est valorisée à plus de 5,5 milliards de dollars, l’une des seules fintech d’origine européenne à atteindre ce niveau avec la britannique Revolut et la suédoise Klarna. Rencontre exclusive.

Heidi.news (FR)

Les déchets plastiques, filon pour les mafias. Dans un rapport rendu public le 27 août, Interpol dénonce le rôle des réseaux criminels dans l’exportation des déchets plastiques produits par les pays occidentaux, rapporte Le Monde. Beaucoup de pays riches exportent ces déchets vers des pays pauvres pour qu’ils soient soi-disant recyclés. Cette hypocrisie du recyclage, sur laquelle Heidi.news avait enquêté récemment, et l’opacité de la filière permettent à des mafias de prospérer, en particulier depuis que la Chine a cessé d’accepter ces déchets début 2018.

Heidi.news (FR)

La Confédération refuse de payer le manque à gagner des hôpitaux. Les hôpitaux et cabinets médicaux ont été forcés d’interrompre leurs activités non-urgentes entre le 13 mars et le 27 avril 2020. Selon une récente évaluation réalisée par l’association SpitalBenchmark et la société d’audit PwC, le préjudice financier lié au Covid-19 subi par les hôpitaux et les cliniques pourrait se situer entre 1,7 et 2,6 milliards de francs d’ici à fin 2020. Ces chiffres sont remis en question par les assurances-maladie, et la question de qui devrait prendre en charge le manque à gagner reste ouverte. Si le conseiller fédéral Alain Berset s’est dit prêt à entrer en matière sur les coûts supplémentaires occasionnés par la crise sanitaire – tests et matériel de protection – il refuse de prendre en charge les pertes de recettes que les hôpitaux ont subies.

Heidi.news (FR)

L’OMC en crise dans un monde où la coopération a disparu. Basée à Genève, l’Organisation Mondiale du Commerce se cherche un directeur-général suite à la démission de Roberto Azevêdo, qui a quitté ses fonctions à la fin du mois d’août. Le nom des huit candidats sera dévoilé le 7 septembre. Le processus, qui devrait durer entre deux et trois mois, est supervisé par Victor do Prado, responsable de la division du Conseil et du comité de négociations commerciales. Le Brésilien s’est exprimé lundi 31 août à la Chambre de commerce, d’industrie et de services de Genève, lors de sa première apparition publique «en cravate» depuis de nombreuses semaines - Covid-19 oblige. Compte-rendu nostalgique.

Heidi.news (FR)

Une raison d’espérer

Photo article

KEYSTONE/RFS via AP

Des avions de ligne reconvertis en Canadair. Alors que le secteur aérien fait face à l’une des plus graves crises de son histoire, l’entreprise toulousaine Kepplair Evolution développe des technologies pour transformer un avion de ligne, notamment un Airbus A310 ou A330, en bombardier d'eau. Ce type de reconversion existe déjà aux États-Unis mais Kepplair parie sur la modularité. Lorsqu'il ne lutte pas contre les incendies, l'avion modifié pourrait être utilisé pour le transport sanitaire. Les chercheurs de l'Institut de mécanique des fluides de Toulouse qui collaborent avec l’entreprise ont mis au point un dispositif permettant le largage d'un produit retardant sur 1 kilomètre de long et 200 mètres de large pour créer une barrière coupe-feu. Un premier vol est espéré pour 2022.

Les Echos


Contenu partenaire Photo logo

Photo article

L’investissement : un vecteur de changement? Chez Edmond de Rothschild, nous remettons la finance au cœur de l’économie réelle.


Une raison d'espérer

Une femme africaine à la tête de l'OMC? Les consultations ont démarré officiellement, lundi 7 septembre, pour désigner un successeur au Brésilien Roberto Azevêdo à la tête de l'institution multilatérale basée à Genève. Huit candidats se sont déclarés. Parmi eux, trois sont Africains: un homme et deux femmes. Le profil et les motivations des candidats peuvent être lus consultés en cliquant sur le lien ci-dessous.

(FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Sophie Woeldgen

À Beyrouth, «cet hôpital a été conçu pour résister à des guerres». L'hôpital universitaire Saint-Georges, l’un des plus grand de Beyrouth, a été lourdement touché par la double explosion du 4 août. L’hôpital est resté fermé trois semaines, trop endommagé, avant de rouvrir, abimé. Reportage dans l’établissement, où le premier accouchement post-explosion est fêté comme une renaissance.

Heidi.news (FR)

3 personnes sur 4 sont prêtes à se faire vacciner contre Covid-19. C’est un sondage mené par le Forum économique mondial et l’institut Ipsos, mené auprès de 20’000 adultes dans 27 pays, qui le révèle: 74% des adultes dans le monde sont prêts à se faire vacciner contre Covid-19 lorsqu’un vaccin sera disponible sur le marché. La réussite ou l’échec d’une campagne de vaccination dépend de la disponibilité d’un produit efficace, et aussi de l’adhérence de la population. Quel que soit le vainqueur de la course au vaccin dans le monde, le gagnant aura bénéficié de procédures accélérées de mise sur le marché.

Heidi.news (FR)

Ces femmes biélorusses devenues «moteurs de la révolution». Ce week-end, des dizaines de milliers de personnes sont descendues pour la troisième fois dans les rues de Minsk pour rejeter la réélection controversée d’Alexandre Loukachenko. Malgré des milliers d’arrestations et de nombreux cas de brutalité policière, le bras de fer continue. Trois opposantes se sont donné pour but de mettre un terme au pouvoir viril d’Alexandre Loukachenko depuis sa victoire «tronquée» aux présidentielles du 9 août. Le président biélorusse à la tête du pays depuis 26 ans a beau leur barrer la route, elles semblent de plus en plus déterminées. Comment ces femmes que personne n’avait vu venir en sont-elles arrivées là?

Heidi.news (FR)

Pourquoi Neuralink est surtout un effet d'annonce d'Elon Musk. Bientôt, pourra-t-on décrypter et retraiter à loisir les signaux cérébraux, grâce à des interfaces cerveau-machine, et «guérir» certaines maladies neurologiques, voire élucider la nature de la conscience? C’est la promesse implicite de Neuralink, un implant cérébral connecté dont Elon Musk ambitionne de faire le «Fitbit de la boîte cranienne». L’entrepreneur a présenté un point d’étape sur le projet le 28 août dernier. Ce dernier s’appuie désormais sur une batterie rechargeable sans contact, qui dispose de 24h d’autonomie. Selon le MIT Technology Review, de telles promesses seront difficiles à tenir.

Heidi.news (FR)

Aux Etats-Unis, la croissance épidémique est plus rapide chez les enfants. Alors que certaines écoles du pays recommencent à accueillir du public, des données compilées par l’Académie américaine de pédiatrie montrent une propagation épidémique accentuée chez les enfants et les adolescents aux Etats-Unis. La hausse des nouveaux cas enregistrés entre fin mai et fin août est ainsi trois fois plus rapide chez les enfants, et il en va de même pour les hospitalisations. Concernant les décès, la hausse est deux fois plus rapide.

Heidi.news (FR)

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec:

l'édition de lundi

Bonne soirée!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse