Bonjour, c’est Alessandro à Berne, où cette drôle d’année s’est terminée sous une fine couche de neige. Si les 12 derniers mois ont été très difficiles pour nous tous, ils ont tout de même été une véritable aubaine pour le photographe de l’agence Keystone-ATS que je suis.

Cette agence et ses archives, gardiennes de plus d’un siècle d’histoire de Suisse, de notre histoire, doit se battre pour continuer d’assurer sa mission, dans un contexte économique tendu pour le secteur des médias. En m’invitant, c’est à l’ensemble du photojournalisme que Heidi.news a voulu rendre hommage.

photo journaliste

Alessandro della Valle à Berne
02.01.2020

Mon année en images

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

15 janvier. La présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga se prépare pour la traditionnelle réception du corps diplomatique, dite réception du Nouvel-An. Un événement qui n’aura pas lieu en 2021 à cause de la pandémie.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

20 janvier. Simonetta Sommaruga rencontre la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen en marge du World Economic Forum. Une image qui symbolise la discussion épique autour de l’accord-cadre avec l’EU.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

2 mars. Et soudain le masque fait son apparition. La conseillère nationale Madgalena Martullo-Blocher, pendant la session de printemps, échange avec la présidente du Conseil National, Isabelle Moret, sur le droit de porter un masque dans l’hémicycle. Une scène qui a beaucoup fait parler en Suisse. Peu après, la session sera interrompue à cause de la pandémie.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

13 mars. Daniel Koch s’adresse aux Suissesses et aux Suisses, au côté du Conseil fédéral, lors de dizaines de conférences de presse. Le Monsieur Coronavirus du pays sera omniprésent jusqu’à sa retraite.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

7 avril. A Köniz, un ancien joueur de unihockey, Jonas Schäfer, offre un cours de gym aux habitants de son immeuble pendant le confinement. Avec la distance requise.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

20 avril. Alain Berset, en tant que ministre de la Santé, est le principal manager de cette crise. Le Fribourgeois parcourt le pays pour surveiller la situation, à bord d’un Super Puma de l’armée suisse qui vole vers les Grisons.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

22 avril La popularité d’Alain Berset culmine lorsqu’une phrase qu’il prononce en conférence de presse se retrouve sur un t-shirt qui s’est arraché (en ligne, les magasins étant fermé).

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

23 avril. Les sportifs d’élite, privés de leurs équipes, s’entraînent seuls ou, comme ici Grégory Karlen (FC Thoune), avec son chien Prince qui se prête volontiers à l’exercice.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

16 juin. La star valaisanne de la NHL, Nico Hischier, profite de l’arrêt du championnat nord-américain pour faire son école de recrue.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

31 juillet. Quand finalement les Young Boys sont sacrés champions de Suisse de football, à Sion, leur entraîneur Gerardo Seoane fête la victoire avec un cigare, devant le secteur des fans de YB, vide pour cause de pandémie. Scène surréaliste.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

18 septembre. Le sourire de la présidente de la Confédération, nous ne le verrons plus beaucoup. Ici, au domaine du Conseil fédéral du Lohn, Simonetta Sommaruga passe en revue la garde d’honneur de l’armée suisse avec son invité, le chancellier autrichien Sebastian Kurz.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

30 octobre. Après un exil de quelques semaines dans les halles de Bernexpo en juin, voici la nouvelle réalité du Parlement suisse, dès septembre. Avec des places de travail entourées par des parois de plexiglas.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

29 novembre. Et, très vite, des critiques, des sceptiques, des adeptes des théories du complot. Ici un candidat au Parlement de la ville de Berne qui refuse de porter un masque et provoque l’intervention sur place des policiers, le jour des élections communales.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

1er décembre. Les moments de joie sont peu nombreux, courts et toujours sujets à polémique. Comme ici, quand des parlementaires chantent pour le conseiller fédéral Ueli Maurer, le jour de ses 70 ans.

Le média qui explique & explore le 21e siècle

Photo article

Les Ambassadeurs de Heidi.news. Nos lectrices et lecteurs nous disent pourquoi ils soutiennent Heidi.news. Lisez leurs témoignages et rejoignez le cercle des Ambassadeurs de Heidi.news.

Voir les témoignages

Dans mon radar: une année pas comme les autres

Photo article

Gianni Infantino et Ivanka Trump s’embrassent lors du WEF le 22 janvier à Davos | Keystone-ATS / Alessandro della Valle

Pour une fois, ce n’est pas le calendrier habituel des événements (conférences de presse, meetings d’athlétisme, championnats du monde divers, etc.) qui a dicté nos journées. C’est le virus qui nous a poussé à renouer avec la base la plus noble de notre métier: photographier la vie, observer l’humain dans son quotidien chamboulé. Comment font les artisans confinés, les acteurs sans scène, les candidats sans campagne, les libraires aux magasins fermés, les sportifs sans entraînement? Le match de football le plus ordinaire – pour autant qu’il ait eu lieu – nous a offert des situations inédites: stade vide, prise de fièvre. Tout avait pourtant débuté avec un WEF classique, lors duquel personne ne voyait rien venir et où les puissants de ce monde se faisaient encore des politesses.
Avant que tout bascule…

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

Des raisons d’espérer

La religion peut-elle aider à traverser la crise? Le 30 mai, première messe après le confinement dans l’église catholique de la Trinité à Berne, avec les distances de rigueur.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

Des raisons d’espérer

Des professionnels soumis à rude épreuve. Les soignantes et soignants de Suisse travaillent d’arrache-pied pour contenir la maladie. Comme ici l’équipe d’infirmières et de médecins du jour de l’Hôpital de Fribourg, le 26 novembre.

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

Des raisons d’espérer

La lumière, quand même. En fin d’année, les villes n’ont pas voulu renoncer à la magie des fêtes. Le décor est en place, tout est prêt pour que les gens remarchent enfin sur le tapis rouge… Normalement passage le plus animé de la vieille ville de Sion, la rue de Conthey est presque vide, en ce début de soirée du 28 décembre.

Le labo photo

Le photojournalisme n’a jamais été un oreiller de paresse. Nous sommes depuis toujours remis en question et même régulièrement donnés pour morts. La télévision, le numérique, la vidéo, les smartphones, tout devait avoir raison de notre profession. Mais nous sommes toujours là!

Aujourd’hui, c’est le choix de certains grands éditeurs de brader le professionnalisme des photographes qui nous menace. Mais nous sommes convaincus d’avoir notre place à défendre.

Grâce à l’internet, la photo documentaire bénéficie de plus de vitrines que jamais et jouit d’une popularité énorme. La déontologie du photojournaliste d’agence nous oblige à la recherche de la vérité: l’origine de la photo est transparente et traçable, la photo en elle-même n’est pas trafiquée ni retouchée d’aucune façon.

La crise actuelle a accentué le besoin du public d’obtenir des informations vérifiées, et c’est vrai pour la photographie également. L’image de doit pas simplement être bien composée d’un point de vue esthétique, mais elle doit montrer la réalité la plus objective possible. Qualité et éthique sont deux valeurs plus pertinentes que jamais.

Ça pourrait vous étonner

Photo article

Keystone-ATS / Alessandro della Valle

Sans vouloir être cynique, photographier un match à huis clos confère quelques avantages. Pas besoin d’arriver des heures avant le match par crainte des bouchons et du parking comble, pas besoin de mettre des boules quies pour éviter le trauma auditif à cause des pétards des ultras, pas besoin de protéger l’équipement photo des bières volantes… Ici, un des premiers matchs à huis clos entre le HC Bienne et les ZSC Lions, le 28 février.

Bio express. Alessandro a grandi à Berne et a appris le métier de photographe à l’International Center of Photography à New York à la fin des années 1980. Après six ans au quotidien bernois Bund, il intègre Keystone en 1997 et est depuis 2000 le responsable des photographes de l’agence, devenue en 2018 Keystone-ATS après sa fusion avec l’Agence télégraphique suisse. Une brève période comme rédacteur en chef lui a appris que le travail de bureau n’est pas sa tasse de thé.

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram
b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Avenue du Bouchet 2
1209 Genève
Suisse