Bonjour, c’est Tibère qui vous salue depuis le Valais où, comme beaucoup en cette saison, je passe quelques jours à la montagne.

En cette semaine du 1er août, mon sujet sera politique, un domaine que nous avons peu abordé pour l’instant.

Tibère Adler, Leytron,
le 03.08.2019


L'initiative Service citoyen, la politique suisse en action

Manifestation du GSSA à Genève en 2000. Laurent Gilleron / Keystone

La politique suisse a la réputation d’être un peu ennuyeuse, surtout quand elle se limite à ce que les Français appellent la «politique politicienne», telle que définie par les partis, les parlementaires et les gouvernants.

Mais la politique suisse réserve aussi, parfois, de grandes surprises et des moments d’emballement. Notamment lorsque des initiatives populaires nées en dehors du sérail politique cartonnent. Monnaie pleine ou Revenu de base inconditionnel, soutenues par des associations, ont perdu en votation mais provoqué de vrais débats et réflexions sur des questions importantes. De fortes personnalités comme Franz Weber (interdiction des résidences secondaires, Sauvez Lavaux) et Christine Buffat (Marche blanche) ont vu leur audace couronnée par une majorité du peuple et des cantons. Le têtu paysan de montagne Armin Capaul a obtenu, presque à lui seul, «sa» votation fédérale pour les vaches à cornes (rejetée l’an dernier à 54,7%).

Souvenez-vous: en novembre 1989, le mois de la chute du Mur de Berlin, c’est l’initiative anti-armée du GSSA qui a passionné les foules et amené toute une génération à la politique, avec une participation record de 70%. L'initiative a été rejetée, mais avec plus d’un tiers de oui. Pour l'armée, ce fut le début d'un séisme au ralenti. Elle est entrée dans un cycle sans fin de remises en question et de réformes, même si les Suisses ont marqué plusieurs fois leur attachement au système de milice, avec conscription obligatoire pour les jeunes hommes. Reste que, dans les faits, ces réformes sont laborieuses. Il est devenu facile de se faire exempter du service militaire et beaucoup d’officiers se plaignent que le service civil soit devenu «trop attractif».

Comment transcender ce débat et trouver la bonne formule pour le XXIe siècle? Personnellement, je suis séduit par la proposition de l’association Servicecitoyen.ch, créée par une poignée de jeunes Suisses et Suissesses, de tous bords et de tous partis. NB en forme de «disclaimer»: un de mes fils fait partie du comité, mais avec ou sans lui, je suis convaincu de la pertinence du projet!

Pour revivifier l’esprit de milice consubstantiel à la Suisse («L’Etat, c’est nous»), cette association multilingue prône la création d’un Service citoyen universel, obligatoire pour les hommes et les femmes suisses (voire même pour les étrangers établis). Ce service pourrait être militaire ou civil, mais aussi effectué dans d’autres missions reconnues d’intérêt public, telles que la politique communale, le service de sapeur-pompier, la défense de l’environnement ou la protection du climat.

Dans notre société de plus en plus individualiste, faire reconnaître la grande valeur sociale de la contribution personnelle au groupe est une idée puissante. Dans cette conception, il ne suffit pas de payer des impôts; chacun devrait aussi donner une partie de son temps au service de la communauté. La longue marche de l’initiative populaire «Service citoyen» ne fait que commencer. La récolte des signatures est prévue pour 2020. Mais on peut d’ores et déjà lui prédire une forte capacité à capter l’attention, hors du cadre traditionnel de la politiques des partis. Affaire à suivre!

Un clin d’œil pour terminer: dans la fiction que nous co-produisons avec les éditions Zoé, Stand-by, les trois auteurs, Aude Seigne, Bruno Pellegrino et Daniel Vuataz, qui situent leur récit dans un futur proche, écrivent que chaque jeune citoyen européen, fille comme garçon, est tenu d’effectuer un «service citoyen climatique». La fiction précède parfois la réalité ;-)


Le nouveau média sur la santé, les sciences et l'innovation

Heidi.news, pour comprendre l’innovation

Heidi.news, c'est plus que la newsletter que vous lisez en ce moment.

Retrouvez ici notre grande série sur l’addiction digitale. Pourquoi vos enfants sont-ils prisonniers de leur téléphone? Parce que des gars soi-disant cool de la Silicon Valley l’ont voulu. Nous sommes allés leur demander des explications.

Pour garantir son indépendance journalistique, Heidi.news a choisi de se financer par ses lecteurs plutôt que par la publicité. Dès CHF 16 par mois et un mois d'essai gratuit.


Explorez nos Explorations

Robin Salomé pour Heidi.news

C'est là que ça s’est mis à ressembler à une enquête. Florence, à New York, se frappe la tête contre les buildings. Les maigres indices de la présence d'Alix dans la Grosse Pomme semblent de plus en plus suspects. On est cinq mois après l'éruption du volcan. La désillusion affleure. Il faudra cette rencontre sur le pas d'une porte, à Manhattan.

Heidi.news (Stand-by, un thriller climatique) (FR, Paywall)

La rade de Genève (AP/Anja Niedringhaus)

Cet indicible sentiment de légèreté, après 18 jours de pèlerinage. Le journaliste de la RTS Emmanuel Tagnard, spécialisé dans les questions religieuses, est arrivé au bout de sa Via Jacobi, le tronçon suisse du pèlerinage de Compostelle. 18 jours de marche et dix cantons traversés: l'effort du corps a fait de l'ordre dans la tête. Après Fribourg et les terres de ses vacances d'enfant, le voilà à Genève où le Bain des Pâquis, hé oui, offre un hammam gratuit aux marcheurs de la Via Jacobi.

Heidi.news (Via Jacobi) (FR)

Keystone

La montagne en courant. Notre auteur, Charlie Buffet, a vendu son âme au trail. Longtemps, il a marché en montagne, lourdement harnaché. Gros sacs, grosses chaussures, longues cordes et cliquetis des mousquetons à sa ceinture. Il regardait de haut les fous qui prétendaient courir. Un jour, et sans qu'il s'en rende compte, il est devenu comme eux. Le voilà pris dans l'engrenage du trail. Ce qui ne l'empêche pas de réfléchir en courant. Lisez les six premiers épisodes de son récit comme une accélération. La seconde partie de son Exploration démarrera le dimanche 11 août, le jour où il va courir son premier Sierre-Zinal.

Heidi.news (La montagne en courant) (FR)

De bonnes lectures pour le week end

The Psychology Of Prediction. Voici une check-list utile et savoureuse pour comprendre nos erreurs de prédictions. Extraits: «Votre volonté de croire à une prédiction est influencée par combien vous avez besoin qu'elle soit vraie. Si vous me dites que vous pouvez doubler le solde de mon compte bancaire en une semaine, je suis porté à ne pas vous croire. Mais si ma famille meurt de faim et que je dois rendre rapidement à quelqu'un de l'argent que je n'ai pas, je serai plus crédule».

Collaborative Fund (EN)

Danielle Akini, la Camerounaise qui parle aux ordinateurs Du Cameroun au Mali en passant par le Sénégal et la Sierra Leone, Le Monde Afrique a préparé une série sur quelques-unes de ces femmes entrepreneuses qui n’attendent pas de trouver un emploi salarié pour faire bouger leur communauté et leur continent. Troisième épisode au Cameroun, où Danielle Akini a créé Genius, un centre informatique qui apprend aux jeunes à coder hors connexion et à développer leur créativité.

Le Monde Afrique (FR)

How to Write a Thesis, According to Umberto Eco Extrait du guide que Eco donnait à ses étudiants préférés. «Une fois que vous aurez décidé à qui écrire (à l'humanité, pas au maître de thèse), vous devez décider comment écrire, et ce n'est pas une mince affaire. S'il y avait des règles exhaustives, nous serions tous de grands écrivains... Vous n'êtes pas Proust. N'écrivez pas de longues phrases. Si elles vous viennent à l'esprit, écrivez-les, puis coupez-les en morceaux. N'ayez pas peur de répéter le sujet et évitez les phrases subordonnées trop nombreuses».

MIT Press Reader (EN)

Pluie artificielle, taxis volants, seconde lune: le projet de ville mégalo de l'Arabie Saoudite Annoncé en 2017 par le prince héritier saoudien comme un des aspects de la nécessaire diversification économique du royaume, le projet Neom se présente comme une version ultratechnologique et démesurée de la cité du futur. On en sait aujourd'hui un peu plus sur les fondements de cette ville censée sortir de terre d'ici à 2030.

Uzbek & Rica (FR)

Vous avez aimé? Partagez:

Séance de rattrapage avec:

le Point du jour de vendredi

Bon week-end!

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse