Je partage | Je m'inscris

Bonjour, c’est Sarah, pour vous parler de sciences et de technologies. Ce soir, je décortique le document de l’OFEV qui décrit comment seront contrôlées les niveaux de rayonnement des nouvelles antennes 5G.

Il sera aussi question de quête de traces de vie dans l’atmosphère de mondes lointains et du futur de la contraception: verra-t-on un jour des préservatifs biodégradables?

photo journaliste

Sarah Sermondadaz, Genève

01.03.2021

Comment mesurer le rayonnement de la 5G?

Photo article

Diagramme horizontal d’antenne 4G (à gauche) et 5G (à droite). Il faut imaginer que le point représente l’antenne, et que le plan représente une section horizontale | EPFL

Le problème de physique de la 5G. L’Office fédéral de l’environnement (OFEV) a publié le 23 février une aide à l’exécution destinée aux cantons et aux communes pour clarifier la façon dont il faudra mesurer le rayonnement des antennes adaptatives, l’une des nouveautés introduite par la 5G. Ce document fixe les modalités concrètes du contrôle des niveaux de rayonnement, point qui cristallise les craintes… mais aussi les quiproquos.

La 5G fonctionne selon un principe d’antennes adaptatives, qui focalise le rayonnement vers le téléphone mobile des utilisateurs de façon variable au cours du temps en fonction de la demande. Cette fonctionnalité n’existe pas pour la 3G ou à 4G, où l’exposition est plus constante dans le temps… et «arrose» davantage de non-usagers. Afin de ne pas pénaliser la 5G, un facteur de correction a donc été introduit. Mais le sujet est explosif, car les opposants y voient une augmentation déguisée des seuils maximaux. Qu’en est-il?

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!

En sciences aujourd'hui

Photo article

Coucher de lune sur l’atmosphère terrestre, vue depuis l’ISS | Nasa

Votre atmosphère, avec ou sans oxygène? Si la Terre est unique dans l’Univers, c’est aussi parce qu’elle possède une atmosphère riche en oxygène, ingrédient essentiel à la vie telle que nous la connaissons. Pourtant, cette oasis n’est pas éternelle et pourrait un jour disparaître, selon une étude parue dans la revue Nature Geoscience. Pas d’inquiétude à avoir dans l’immédiat, puisque l’échéance se place à dans un milliard d’années. Mais l’oxygène est justement un ingrédient recherché dans les atmosphères des exoplanètes, où l’on espère déceler un jour des traces de vie. Or, si l’oxygène n’est qu’éphémère, ce n’est peut-être pas la bonne signature à traquer.

Heidi.news (FR)

Du favoritisme dans les revues scientifiques? Le médiatique microbiologiste Didier Raoult est prolifique: son nom apparaît dans un tiers des 728 articles parus dans New Microbes and New Infections, journal dans lequel certains de ses collaborateurs sont éditeurs associés ou rédacteur en chef. Mais cette pratique qui n’est pas l’apanage du polémique scientifique marseillais, selon une équipe de chercheurs français, canadien et italien. Ces derniers montrent que dans certains journaux, parfois influents, un seul et même auteur, parfois membre du comité éditorial, peut signer entre 10 à 40% de l’ensemble des publications.

Heidi.news (FR)

Le Gulf Stream au ralenti. On s’en doutait, cela semble se confirmer. Le changement climatique semble provoquer un ralentissement du système de courants marins atlantiques, dont le fameux Gulf Stream. Mécanisme majeur dans la régulation climatique de la planète, son dérèglement pourrait à son tour aggraver le changement climatique, enclenchant un inquiétant cercle vicieux.

Heidi.news (FR)

Une raison d'espérer

Photo article

CHRISTIAN BEUTLER/KEYSTONE

Peut-on concilier contraception et écologie? Qu’ils soient en latex ou en polyuréthane, les préservatifs posent aujourd’hui un problème pour l’environnement: même si le latex peut théoriquement être produit à partir d’hévéa, il est aujourd’hui souvent obtenu par polymérisation de dérivés pétroliers, et ne se recycle pas. Et les alternatives pour pallier les allergies au latex, comme le polyuréthane, posent le même problème. Pour y remédier, quatre étudiantes de l’Université de Genève (UNIGE) ont l’idée de concevoir des «capotes» en cellulose, matériau entièrement biodégradable et facile à produire. Explications.

Heidi.news (FR)

Le média qui explique & explore le 21e siècle

Photo article

Abo Jeune - prix libre. Heidi.news s’engage pour permettre l’accès des jeunes à une information de qualité. Les moins de 26 ans peuvent s’abonner gratuitement, ou au prix désiré.

Je m’abonne

Séance de rattrapage

Si vous les aviez ratés, voici quelques articles publiés la semaine dernière sur le Flux Sciences.

Photo article

Répartition des poids pour les différentes espèces de mammifères carnivores (en haut) et de dinosaures carnivores (en bas) | Schroeder et al/Science

La terrifiante croissance des T.Rex adolescents. Où sont passés les dinosaures de taille intermédiaire? Au Mésozoïque, il y a 252 à 66 millions d’années, la faune des dinosaures carnivores était pour le moins contrastée. D’un côté, les terribles vélociraptors ne pesaient que 15 kg, soit l’équivalent d’un épagneul breton. De l’autre, certains tyrannosaures pouvaient peser jusqu’à huit tonnes. Comment expliquer le peu de carnivores de taille moyenne, pesant entre 100 et 1000 kg, dans les registres fossiles? Des chercheurs ont peut-être une piste: ils pointent le rôle des mégathéropodes juvéniles, groupe auquel le fameux T. rex appartient. Ces dinos ados auraient occupé une niche écologique stratégique.

Heidi.news (FR)

La vaccination expliquée par l’attaque des Titans. Vous allez sans doute vous faire vacciner dans les prochains mois contre le Covid-19, si ce n’est pas déjà fait. Ce que va vivre votre corps avec le vaccin, comme avec tous les autres vaccins d’ailleurs, ce n’est rien de moins qu’un entraînement au combat. On vous explique tout dans ce nouvel épisode vidéo de PopScience

Heidi.news (FR)

Les risques de contamination dans les lieux culturels. Plusieurs lecteurs et lectrices nous ont interpellés sur les conclusions d’une étude allemande, largement relayée sur les réseaux sociaux, selon laquelle les théâtres, salles de concert ou encore musées seraient parmi les moins à risque face au coronavirus. Notre réponse.

Heidi.news (FR)

Adieu le Dodo, vive le poulet. Les animaux laisseront aussi une trace géologique qui reflète notre influence sur la planète. Ceux qui disparaissent des strates, comme le dodo, ceux qui deviennent abondants et omniprésents, comme le poulet. Mais aussi ceux qui ont changé pour survivre à notre prédation: éléphants nés sans défense ou poissons adultes devenus plus petits pour passer entre les mailles du filet. C’est le troisième épisode de notre exploration consacrée à l’Anthropocène, cette ère géologique dont il faut commencer par définir le marqueur.

Heidi.news (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

La Suisse respectera une minute de silence en hommage aux victimes du Covid-19. Une année jour pour jour après le premier décès dû au Covid-19 en Suisse, le pays rendra hommage aux 9271 victimes de l’épidémie. Le président de la Confédération, Guy Parmelin, appelle la population à respecter une minute de recueillement à midi précise vendredi prochain, 5 mars. Retrouvez ici les grandes étapes de la pandémie qui, en Suisse, gagne un peu de terrain.

Heidi.news (FR)

«Pierre Maudet n’a jamais été mon ami, mais il a été un compagnon de route.» Il est le candidat désigné par le PLR pour conserver le siège remis en jeu par l’ancien champion du parti Pierre Maudet à l’élection complémentaire du Conseil d’Etat genevois, dont le 1er tour aura lieu ce dimanche 7 mars. Pourtant Cyril Aellen, 48 ans, ne part pas favori dans cette course hors normes. Le défi est de taille pour ce parlementaire qui a accordé une interview à Heidi.news.

Heidi.news (FR)

Pourquoi la réouverture des restaurants le 22 mars est loin d’être acquis. Les restaurants romands ont dû fermer boutique à trois reprises en moins d’une année. Considérés par les autorités sanitaires et politiques comme des lieux particulièrement propices à la transmission du Sars-CoV-2, ils sont devenus les fusibles de la délicate équation sanitaire. Pourtant, si le risque épidémiologique associé aux restaurants est établi dans l’absolu, scientifiques et autorités peinent à le quantifier. Et ce d’autant plus à l’heure où les nouveaux variants entrent dans la partie. Quel rôle jouent réellement les restaurants dans la propagation de Covid-19?

Heidi.news (FR)

Heidi sorry. Non, ce n’était pas du vent! Lundi dernier, nous écrivions que le plus vieil instrument à vent était un coquillage de 18’000 ans… sauf qu’il ne s’agissait que de la plus vieille conque musicale. On a retrouvé des flûtes plus anciennes. Stricto sensu, il ne s’agit donc que du plus vieil instrument à vent de la famille des «cuivres»! Merci à nos lecteurs sagaces qui nous ont signalé cette erreur, désormais corrigée. Conque ne nous y reprenne plus!

Sarah Sermondadaz est journaliste scientifique et responsable du Flux Sciences. Pour lui écrire, c’est par ici.

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec l'édition du 22.02.2021

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Avenue du Bouchet 2
1209 Genève
Suisse