Je partage | Je m'inscris

Bonjour, c’est Sarah pour votre newsletter sciences. Samedi prochain marquera le 5e anniversaire de l’accord de Paris sur le climat, nous y reviendrons tout au long de la semaine.

Ce soir, nous vous parlons aussi des icebergs sur la route du Vendée Globe, du classement climatique de la Suisse et de l’étonnant cortex visuel des primates.

photo journaliste

Sarah Sermondadaz, Genève

07.12.2020

Comment éviter une collision avec un iceberg sur le Vendée Globe?

Photo article

Image d’illustration | Domaine public

Entre vitesse et sécurité, même en pleine course autour du monde, il faut choisir. Les 33 skippers lancés dans la neuvième édition du Vendée Globe doivent donc respecter une zone d’exclusion antarctique (ZEA), afin d’éviter les régions les plus chargées en icebergs. Une limite officiellement infranchissable mise en place notamment grâce aux satellites de l’Agence spatiale européenne (ESA).

La route du Vendée Globe passe, pour cette édition, au plus près de l’Antarctique, pour réduire la distance à parcourir. Mais qui dit se rapprocher des pôles en bateau dit entrer dans une zone où les icebergs sont particulièrement nombreux. A une vitesse pouvant dépasser les 40 km/h, en percuter un même de petite taille peut rapidement s’avérer dangereux. En 2004, le navigateur Sébastien Josse avait ainsi percuté un bloc de 20 à 30 tonnes, mais avait pu continuer sa route.

J’adorerais voir des icebergs, mais pas sur cette course.» C’est par ces mots que la skippeuse Alexia Barrier, à l’occasion d’une conférence de presse, exprime son inquiétude face au risque d’une rencontre avec un iceberg. L’essentiel du parcours de la course lui fera pourtant longer la ZEA.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!

Le climat sur Heidi.news

Photo article

Raffinerie de Collombey, Valais, peu de temps avant sa fermeture en 2015 | Maxime Schmid/ Keystone

La Suisse, 14e contre le changement climatique. La Suisse se classe à la quatorzième place au classement des pays luttant le plus contre le changement climatique, selon le Climate change performance index (CCPI) 2021 publié ce lundi 7 décembre. Même si cela représente deux places de mieux que l’année dernière et place la confédération helvétique devant l’Union européenne, cela reste insuffisant, ce que les auteurs du classement choisi de souligner en laissant vide le podium du classement.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Cinq années de bouleversements pour l’Accord de Paris. Le 12 décembre doit être une date qui compte. Et cela bien au-delà du territoire de Genève, où l’on se félicite chaque année, durant l’Escalade, d’avoir repoussé l’assaut fourbe des Savoyards. Non, le 12 décembre est désormais un jour à haute signification pour le monde entier, le jour où a été signé, en 2015, l’Accord de Paris sur le climat. Soit le tout premier accord international sur le climat et le réchauffement climatique, obtenu après d’innombrables négociations, revirements, échecs et concessions. Mais obtenu quand même, et c’est bien là l’essentiel.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le changement climatique, 1ère menace du Patrimoine mondial naturel. L’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) a rendu son dernier rapport sur les sites naturels inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco le mercredi 2 décembre. Au total, un tiers d’entre eux sont désormais menacés par le changement climatique.

Heidi.news (FR)

La réponse fédérale à l’initiative des glaciers insuffisante. C’est en tout cas ce qu’estiment les Académies suisses des sciences. L’initiative sur les glaciers entendait viser l’objectif de zéro émissions nettes de gaz à effet de serre d’ici 2050, notamment via l’interdiction totale des combustibles et carburants fossiles. Berne se donne la même cible, mais avec des instruments différents, préférant augmenter les compensations et le stockage du CO2, proposition que la Scnat considère comme trop faible face au défi à relever.

Heidi.news (FR)

Ca peut vous étonner

Photo article

Un chercheur de la JAXA récupère la capsule d’Hayabusa-2 | AP/JAXA

Des échantillons d’astéroïde ramenés sur Terre. En 2019, la sonde japonaise Hayabusa-2 a collecté des échantillons de l’astéroïde Ryugu, non seulement en surface mais également en sous-terrain: une première dans l’histoire de l’exploration spatiale! Ces échantillons ont été rapatriés sur Terre, la précieuse capsule a finalement atterri le 5 décembre dans un désert australien.

Heidi.news (FR)

L'irréductible cortex visuel des primates

Photo article

Le microcèbe mignon est le plus petit primate connu. Et un poids plume qui pèse seulement 60 grammes | Gabriella Skollar/Creative Commons

Les primates en mettent plein la vue. D’après une étude menée à l’Université de Genève (Unige), la manière dont le sens de la vue est traité dans le cerveau des primates est très conservée au cours de l’évolution. Le cortex visuel primaire du plus petit primate connu, le microcèbe mignon, est quasiment identique, tant en volume absolu qu’en organisation, à celui des grands primates. Cette structure «irréductible», indispensable au traitement de l’information visuelle, reste quasiment la même que le primate pèse 60 grammes ou 60 kilogrammes!

Aujourd’hui, pour comprendre comment le cerveau intègre les informations visuelles et imaginer les solutions thérapeutiques à certaines maladies, les chercheurs étudient souvent des souris ou des rats. Mais le cerveau des rongeurs laisse beaucoup de place aux signaux moteurs. Alors que les humains, et les primates en général, sont des animaux où priment davantage les signaux visuels… L’étude de ces petits primates, de la taille d’une souris mais dont le cerveau nous ressemble davantage, pourrait ouvrir de nouvelles perspectives scientifiques.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le média qui explique & explore le 21e siècle

Photo article

Abo Jeune - prix libre. Heidi.news s’engage pour permettre l’accès des jeunes à une information de qualité. Les moins de 26 ans peuvent s’abonner gratuitement, ou au prix désiré.

Je m’abonne

En sciences cette semaine

Si vous les aviez ratés, voici quelques articles publiés ces derniers jours sur le Flux Sciences de Heidi.news.

Photo article

Hoplophoneus primaeveus, le «tigre à dents de sabre» mis en vente | Florent Hiard/ Heidi.news

Un tigre à dent de sabre en vente à Genève. Seriez-vous prêts à dépenser entre 60’000 et 80’000 francs pour un squelette vieux de 37 millions d’années? C’est en tout cas ce qu’espère l’hôtel de vente Piguet qui met aux enchères un tigre à dent de sabre américain mardi 8 décembre. Ce vieux mammifère, presque complet a vu son squelette complété par une entreprise valaisanne à l’aide de l’impression 3D.

Heidi.news (FR)

ClearSpace, une mission pour faire le ménage en orbite. «Comme le climat, les débris spatiaux sont un problème trop souvent repoussé à plus tard», juge Luisa Innocenti, responsable du programme Clean Space à l’Agence spatiale européenne (ESA). Pour y faire face, elle va entreprendre, en 2025 si tout se passe comme prévu, la capture d’un débris spatial: une première dans l’histoire de l’exploration spatiale. Elle a confié cette mission à un consortium industriel européen mené par une jeune pousse suisse spin-off de l’EPFL, ClearSpace. Explications.

Heidi.news (FR)

Comment Covid-19 affecte le cerveau. Depuis plusieurs mois, on soupçonne que le coronavirus est capable, dans certains cas, de disséminer jusque dans le cerveau. Grâce à des travaux conduits à l’Hôpital de la Charité, à Berlin, c’est désormais démontré. Les scientifiques ont même décrit le chemin emprunté par le virus, depuis le nez jusqu’au système nerveux central.

Heidi.news (FR)

La maltraitance animale expliquée par Pokémon. Difficile à définir, le concept de maltraitance animale regroupe tout acte allant à l’encontre du bien-être des animaux. C’est aussi le sujet de cet épisode bonus de Popscience, qui va expliquer ce concept grâce au célèbres jeu Pokémon. Et si Pikachu et compagnie étaient en fait maltraités? C’est la question à laquelle tente de répondre notre vidéo.

Heidi.news (FR)

Peinture ultra-blanche. Et si, pour limiter la surchauffe des bâtiment, on les peignait en blanc? Le blanc est en effet la couleur qui absorbe le moins la lumière. Aux Etats-Unis, une équipe de chercheurs a développé une peinture spéciale capable de réfléchir jusqu’à 95,5% de la lumière reçue. Sa composition, à base de carbonate de calcium, pourrait se prêter à une commercialisation aisée.

Heidi.news (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Le point sur la vaccination Covid-19 en Suisse. Qui sera vacciné en priorité contre Covid-19? Quand? Qui se chargera de vacciner? Les questions brûlantes s’accumulent, alors que les premiers candidats ont fait leurs preuves et semblent sur le point de débarquer sur le marché. Nos réponses dans cet article quotidiennement mis-à-jour.

Heidi.news (FR)

Genève réouvre bars et restaurants. Les cafés et restaurants genevois rouvriront bel et bien ce jeudi 10 décembre. Le Conseil d’Etat l’a confirmé lundi au cours d’une conférence de presse faisant suite à une séance extraordinaire qu’il a tenue dans la journée. Les établissements seront toutefois soumis à des règles sanitaires encore plus strictes qu’avant leur fermeture le 2 novembre.

Heidi.news (FR)

Le report des opérations non-urgentes. Comme au printemps, de nombreuses opérations chirurgicales non urgentes ont été reportées en Suisse romande au profit de la réallocation des ressources en personnel en unités Covid-19. La reprise de l’ensemble de la chirurgie élective se dessine pour début 2021. Seulement, à l’approche des fêtes, l’incertitude est prégnante. La réouverture des restaurants et les célébrations en famille, notamment, pourraient induire une augmentation conséquente de cas Covid-19 et d’hospitalisations. Si ce scénario se matérialise, les opérations électives risquent à nouveau de passer à la trappe. La fois de trop?

Heidi.news (FR)

Le problème des bactéries résistantes. Des infections banales redeviennent mortelles car les bactéries qui en sont responsables sont de plus en plus résistantes aux traitements disponibles. Ces «superbugs» tueraient déjà 700’000 personnes par an et pourraient être à l’origine de la prochaine pandémie si aucune leçon n’est tirée de la crise sanitaire actuelle, alerte dans son dernier rapport le Global antibiotic research and development partnership (GARDP), basé à Genève.

Heidi.news (FR)

La surveillance de la grippe s’est «grippée». La grippe a disparu des radars! A suivre Sars-CoV-2 à la trace, influenza est passé au second plan. L’Office fédéral de la santé publique (OFSP) surveille l’épidémie de grippe toutes les années et informe hôpitaux, médecins et population lorsque le seuil épidémique est atteint. Ce ne sera pas possible cet hiver 2020-2021. L’épidémie de Covid-19 influence trop la collecte de données pour suivre correctement les affections grippales.

Heidi.news (FR)

Les grandes étapes de l’épidémie. Le Forum économique mondial (WEF) de Davos déménage à Singapour pour pour son édition 2021. Par ailleurs, avec 606,7 cas pour 100’000 habitants, l’épidémie repart à la hausse en Suisse. La baisse des nouvelles infections est marquée en Suisse romande, mais la hausse en Suisse alémanique et au Tessin se poursuit. Retrouvez les actualités marquantes des derniers jours, dans notre article évolutif.

Heidi.news (FR)

Sarah Sermondadaz est journaliste scientifique et responsable du Flux Sciences. Pour lui écrire, c’est par ici.

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec l'édition du 30.11.2020

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Avenue du Bouchet 2
1209 Genève
Suisse