Je partage | Je m'inscris

Bonjour, c’est Sarah pour votre newsletter sciences. Aujourd’hui, je vous parle de «complotisme»: utilise-t-on correctement ce terme? Où s’arrête la saine critique et où commence le complotisme?

Il sera aussi question de la découverte de la plus vieille conque musicale au monde, taillé dans un coquillage âgé de 18’000 ans, des nouveaux marqueurs géologiques de l’Anthropocène, et du rôle inattendu de plusieurs gènes hérités de Néandertal face aux formes graves de Covid-19.

photo journaliste

Sarah Sermondadaz, Genève

22.02.2021

Où tracer la frontière entre propos critiques et propos complotistes?

Photo article

Manifestation contre les restrictions sanitaires, à Zoug | URS FLUEELER/KEYSTONE

Coronascepticisme. Quelles réponses apporter au coronascepticisme et au complotisme en général? Délicate, la question est récurrente, tant du côté des autorités que de la presse qui doit aussi traiter ces questions lorsqu’elles s’invitent dans le débat public. La task force Covid-19 suisse y consacrait justement un brief début février.

Tandis que la pandémie et les mesures sanitaires qu’elle exige s’éternisent, la défiance envers les mesures sanitaires augmente: collectivement, nous sommes éprouvés. Il est alors primordial de bien placer le curseur: comment distinguer les théories du complot, dangereuses, des simples critiques de l’action des autorités, saine prophylaxie en démocratie? Où s’arrête la critique et où commence le complotisme?

Heidi.news a plusieurs fois eu l’occasion de le vérifier: lorsque l’on écrit que des idées complotistes — ou conspirationnistes — sont infondées, les réactions pleuvent, et le soupçon d’amalgame de toute idée un peu différente au complotisme affleure. C’est qu’il faut donc redéfinir clairement les choses pour évaluer l’étendue du problème… et surtout, ne pas rompre le dialogue ou, au moins, l’écoute.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!

Sur la piste de l'Anthropocène

Photo article

Alejandro Cearreta sur la plage de Tunelboka | Roberto Martínez

Béton, asphalte et «plastiglomérat». Briques, asphalte, parpaings, acier et plastiques seront les marqueurs géologiques les plus évidents de notre époque d’ici plusieurs millions d’années. Nos activités déplacent plus de sédiments à la surface du globe que l’action combinée des rivières, des fleuves, des glaciers, des mers et des vents. Les seules activités minières déménagent chaque année deux fois plus de matériaux que tout ce qui est transporté naturellement. De quoi donner naissance à de nouvelles espèces minérales…. A lire, le deuxième épisode de notre exploration sur la quête du clou d’or de l’Anthropocène.

Heidi.news (FR)

Une raison de sourire

Photo article

DR

Comment flottent les icebergs? Un peu de légèreté aujourd’hui, avec un petit site interactif. L’enjeu: dessiner son propre iceberg, laisser la page le traduire en équations, entre gravité, densité et poussée d’Archimède… Et découvrir que dessiner un iceberg vraisemblable, ça n’a en définitive rien de si facile! Prêtez-vous au jeu…

Iceberger (EN)

Aujourd'hui en sciences

Photo article

Reconstitution de l’instrument, devant le bison qui orne la grotte de Marsoulas | Carole Fritz et al. 2021 / illustration Gilles Tosello

Un vieil instrument à vent de 18’000 ans. Pour faire une belle découverte archéologique, il suffit parfois de fureter… dans les réserves d’un musée. En réexaminant les objets ramassés en 1931 lors de la fouille de la grotte de Marsoulas, dans les Pyrénées, la préhistorienne Carole Fritz et son équipe ont identifié ce qui est, à ce jour, la plus vieille conque musicale au monde. Datant du paléolithique, l’instrument à vent est taillé dans un coquillage: un triton à bosse Charonia lampas. Les chercheurs n’ont aucun doute sur le fait que ce gros coquillage, il y a 18’000 ans, a servi à produire des sons, mais ils se demandent désormais à quelle occasion il a pu servir.

Heidi.news (FR)

Néandertal, génome et Covid-19. Deux chercheurs de l’Institut Max Planck pour l’anthropologie évolutionnaire de Leipzig ont annoncé la découverte d’une séquence génétique héritée de Neandertal qui jouerait un rôle protecteur contre les formes les plus graves de Covid-19. En réalité, ce résultat illustre surtout le passif de l’humanité, qui a dû en découdre à de multiples reprises avec des virus à ARN, ainsi que l’importance des maladies dans la sélection des gènes par l’évolution.

Heidi.news (FR)

La recherche accusée d’«islamo-gauchisme» en France. Déjà secoué par la précarité estudiantine et par une loi de programmation de la recherche qui fédère contre elle la quasi-totalité des enseignants chercheurs, le monde universitaire français est frappée par une nouvelle polémique. La semaine dernière sur CNews, la ministre de la Recherche Frédérique Vidal a dénoncé «l’islamo-gauchisme» qui sévirait dans les universités françaises. Explications sur cette nouvelle polémique.

Heidi.news (FR)

Le média qui explique & explore le 21e siècle

Photo article

Abo Jeune - prix libre. Heidi.news s’engage pour permettre l’accès des jeunes à une information de qualité. Les moins de 26 ans peuvent s’abonner gratuitement, ou au prix désiré.

Je m’abonne

Séance de rattrapage

Si vous les aviez ratés, voici quelques articles publiés la semaine dernière sur le Flux Sciences.

Photo article

ESA

L’ESA s’ouvre au handicap dans l’espace. Top départ! L’Agence spatiale européenne (ESA) va ouvrir une nouvelle campagne de sélection d’astronautes. La dernière datait d’il y a plus de dix ans. Les candidatures seront ouvertes du 31 mars au 28 mai 2021. A la clé, une nouveauté: l’ouverture du recrutement à des «parastronautes», jusque-là écartés en raison de l’inadéquation d’un handicap physique avec les équipements spatiaux… ces derniers pourront rejoindre le nouveau corps d’astronautes réservistes, différent de celui des astronautes de carrière. Un pas de plus pour l’accessibilité sur la terre ferme?

Heidi.news (FR)

Faire durer les réacteurs à fusion plus longtemps. Des chercheurs néerlandais et suisses ont développé une méthode inédite pour refroidir les particules très chaudes qui s’échappent intempestivement des plasmas de fusion et provoquent une usure prématurée de certaines pièces. C’est une étape importante en vue du grand projet international de fusion ITER, en phase d’assemblage actuellement.

Heidi.news (FR)

De l’ADN de mammouth vieux d’un million d’années. Krestovka, Adycha et Chukochya. Il faudra désormais compter avec ces trois mammouths âgés respectivement d’environ 1,2 millions d’années, 1 million d’années et 780’000 ans, dont l’ADN a pu être partiellement séquencé. Deux de ces trois animaux représentent même un nouveau record dans l’étude des génomes anciens.

Heidi.news (FR)

L’exploration de Mars en vidéo. A plus de 200 millions de kilomètres de la Terre se joue une nouvelle conquête. Huit missions sont actuellement en orbite autour de Mars, dont trois qui ont quitté la Terre en 2020. A la clé, la recherche de traces de vie sur la planète rouge. On vous explique tout grâce aux films de Steven Spielberg et Gass Volker, directeur de Space Innovation — anciennement Swiss Space Center.

Heidi.news (FR)

Perseverance, un rêve martien. Originaire du Valais, la Suissesse Arya Udry est professeure associée en planétologie et géologie martienne à l’Université du Nevada à Las Vegas. A 33 ans, elle fait partie des chercheurs qui travailleront aux côtés de la Nasa sur le rover Perseverance, qui s’est posé sur la planète rouge ce jeudi 18 février. Cette passionnée a expliqué à Heidi.news les espoirs que représente la mission pour son domaine scientifique, la géologie martienne.

Heidi.news (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Chirurgien doté de lunettes de réalité augmentée Hololens | Shutterstock / Supamotion

Imprimer une orbite en 3D… en réalité augmentée. Impression 3D et réalité augmentée ont été utilisées conjointement lors d’une opération de l’orbite au Galilee Medical Center au début de l’année 2021. Présentée comme une première, cette opération offre deux avantages: réduction du temps d’opération et exécution beaucoup plus précise de la pose de l’implant.

Heidi.news (FR)

Une nouvelle époque humaine, trop humaine. Il faut revenir 20 ans en arrière, s’enfermer dans une salle de réunion d’un hôtel mexicain, pour assister à «l’invention» de l’Anthropocène. Une cinquantaine de scientifiques est réunie pour discuter des orientations du Programme International Géosphère Biosphère. Alors que les prises de paroles se succèdent, l’un des participants montre des signes d’impatience. Il s’agit du prix Nobel Paul Crutzen, décédé en janvier 2021. C’est le premier épisode de notre exploration sur l’Anthropocène.

Heidi.news (FR)

Les grandes étapes de la pandémie. Un quart des Vaudois immunisés contre le coronavirus. Retrouvez les dernières informations marquantes sur la pandémie, ainsi que les indicateurs épidémiologiques actualisés, sur notre article régulièrement mis à jour.

Heidi.news (FR)

Sarah Sermondadaz est journaliste scientifique et responsable du Flux Sciences. Pour lui écrire, c’est par ici.

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec l'édition du 15.02.2021

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Avenue du Bouchet 2
1209 Genève
Suisse