Je partage | Je m'inscris

Bonjour, c’est Florent pour la dernière newsletter Sciences et Climat de la saison. Vous retrouverez ce rendez-vous hebdomadaire dès la rentrée. Aujourd’hui nous discutons du bien fondé de la prolongation du moratoire sur les OGM qui se profile en Suisse.

Nous revenons également sur la course à l’espace entre milliardaires à laquelle nous assistons depuis plusieurs semaines, nous observerons les micro-organismes de nos sols et vérifierons quelle ville suisse lutte le mieux contre la vaisselle jetable..

Enfin, nous relayons l’appel des HUG qui manquent cruellement de dons du sang en ce début d’été.

photo journaliste

Florent Hiard, Lausanne

12.07.2021

Du réel intérêt des OGM pour la culture en Suisse

Photo article

Gaetan Bally/ Keystone

OGM. La Suisse n’est pas près de s’ouvrir aux OGM. Le Conseil fédéral a pris position pour prolonger l’actuel moratoire sur la culture des organismes génétiquement modifiés, qui arrive à échéance le 31 décembre 2021. Une position que devrait suivre une large partie du Parlement.

Jean-Marc Neuhaus, professeur émérite de biologie moléculaire de l’Université de Neuchâtel, détaille ce désamour de la Suisse envers les OGM mais aussi le peu d’intérêt que cette technologie présente encore pour le pays.

Heidi.news — Le Conseil fédéral compte prolonger le moratoire actuel sur la production d’OGM. La Suisse se prive-t-elle à tort de cette technologie?
Jean-Marc Neuhaus — On discute du pour ou du contre de ce moratoire, mais on oublie qu’aujourd’hui peu d’OGM disponibles présentent un réel intérêt pour la culture en Suisse. Il y aurait éventuellement des pommiers ou des pommes de terre résistant à certaines maladies, cela reste limité. Il faudrait une plante OGM avec des propriétés vraiment intéressantes pour les paysans suisses pour que la question se pose vraiment.

Une levée du moratoire, dans un premier temps du moins, permettrait cependant de détendre l’opinion publique sur cette question et faciliter ainsi la commercialisation de produits importés.

On parle pourtant souvent des OGM pour remplacer les pesticides ou protéger les plantes des effets du changement climatique par exemple.
En Suisse, la demande est encore faible sur ce point-là mais à l’avenir pourquoi pas. C’est une approche que l’on retrouve ailleurs. Au Bangladesh par exemple, une aubergine transgénique a permis de supprimer les pesticides auparavant indispensables pour protéger les cultures de certains ravageurs. Résultats: une meilleure sécurité pour les paysans et l’environnement et un meilleur rendement. Un succès si convaincant que des paysans d’Inde voisine sont venus se procurer des semences pour les cultiver illégalement chez eux.

Qu’est ce qui bloque en Suisse?
Il y a à la fois la question de l’opinion publique, évoquée précédemment, et la cohabitation non-réglée avec les autres modes d’agriculture, le bio notamment. Dans ce dernier cas, un risque de contamination même infime des cultures par des OGM pourrait faire perdre la dénomination bio à toute une récolte.

Pour ce qui est de l’opinion publique, une part importante de la population considère toujours que le naturel est, par essence, bon pour la santé et qu’à l’inverse l’artificiel est dangereux. On a pu le voir pour les pesticides synthétiques qui étaient tous mis dans le même panier dans la dernière initiative les visant, plutôt que de la concentrer sur les pesticides posant problème, synthétiques ou bios.

La suite sur Heidi.news (FR)

Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!

L'espace sur Heidi.news

Photo article

Andres Leighton/ AP Presse

Des milliardaires dans l’espace. En réussissant son vol dimanche vers la limite de l’espace, Richard Branson a franchi une nouvelle étape vers le tourisme spatial pour ultra-riches. A bord du VSS Unity, un avion-fusée de modèle SpaceShipTwo, il devance de neuf jours Jeff Bezos, fondateur d’Amazon et de Blue Origin, qui s’envolera à bord de sa fusée New Shepard.

Tourisme spatial: marché de niche ou marché de riches? Au-delà du développement d’un marché de niche réservé aux plus fortunés, cette nouvelle course à l’espace préfigure-t-elle la démocratisation de l’accès à l’espace? C’est peu probable. Mais l’intérêt est ailleurs.

Heidi.news (FR)

«La population des astronautes va se diversifier» Richard Branson se targue d’être désormais astronaute… en jouant un peu sur les définitions. Précisions avec Claude Nicollier, premier astronaute suisse.

Heidi.news (FR)

Les débris spatiaux, casse-tête pour la gouvernance internationale. Pendant que certains visitent l’espace, d’autres tentent de le nettoyer. Le nombre de débris dans l’espace est en constante augmentation et menace satellites et autres opérations spatiales. A l’EPFL, le Centre international pour la gouvernance des risques (IRGC) a empoigné le problème. Il livrait fin mai un premier rapport conçu avec un groupe d’experts interdisciplinaires.

Heidi.news (FR)

Une raison d'espérer

Photo article

WSL/ TerraRAD Tech AG

Un drone pour détecter l’eau en profondeur Estimer le niveau d’eau en sous-sol, étudier la fonte des glaces ou encore repérer une fuite au niveau d’un barrage: ce sont quelques-unes des promesses du nouveau drone de l’Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL). Fonctionnant par radiométrie, l’engin est capable de scanner un hectare en cinq à dix minutes avec une résolution de six mètres par pixel, contre 25 kilomètres pour les satellites. De quoi permettre, entre autre, une meilleure gestion de l’eau en agriculture de précision.

Heidi.news (FR)

En Sciences sur Heidi.news

Photo article

Valentin Flauraud/ Keystone

Dans les sols des villes, une vie microbienne à ne pas négliger. La biodiversité des sols est fortement marquée par la présence humaine, confirme une équipe internationale dans Science Advances, après avoir comparé le microbiome des micro-organismes dans les sols dans 56 villes de 17 pays, et dans autant de sites semi-naturels à l’extérieur de ces cités. On relève notamment une présence plus marquée de bactéries pathogènes dans les villes qu’à l’extérieur.

Heidi.news (FR)

Lutter contre la vaisselle jetable: grande disparité des plans d’actions Greenpeace a classé quinze capitales cantonales en fonction de ses actions en faveur de la lutte contre la vaisselle jetable. Si bâle et Berne arrivent en tête au niveau National, Fribourg est première du classement romand. Les autres n’atteignent pas la moyenne!

Heidi.news (FR)

Le média qui explique & explore le 21e siècle

Photo article

Abo Jeune - prix libre. Heidi.news s’engage pour permettre l’accès des jeunes à une information de qualité. Les moins de 26 ans peuvent s’abonner gratuitement, ou au prix désiré.

Je m’abonne

Séance de rattrapage

Photo article

Carte des températures dans le Nord-Ouest américain le 28 juin, en Farenheit | NOAA

Sans changement climatique, la vague de chaleur américaine n’aurait pas eu lieu. Près de 50°C de température à plus de 50° Nord. Les records de températures enregistrés fin juin dans le Nord-Ouest américain ont bel et bien été causés par le changement climatique. Une équipe de climatologues internationaux a livré, dans le cadre de l’initiative World Weather Attribution, une étude sur cette vague de chaleur extrême. Leur conclusion? Elle aurait été pratiquement impossible en l’absence de changement climatique provoqué par les activités humaines.

Heidi.news (FR)

Manifester pour le climat sans se faire amender est encore possible. Ces derniers mois, les procès d’activistes climatiques se sont succédé en Suisse, entraînant généralement la condamnation des militants. L’acquittement général, avec indemnités, des quinze militants de la Treille, à Genève, montre qu’il est néanmoins encore possible de participer à une manifestation, même illégale, sans se faire amender. Explications.

Heidi.news (FR)

En 2050, des avions cloués au sol à cause du réchauffement? Un programme de recherche collaboratif tend à montrer que d’ici à 2050 le réchauffement climatique empêchera les avions de voler normalement au moins plusieurs jours par an. Dans les pires scénarios, certains endroits ne pourraient plus être desservis correctement chaque été. L’aviation provoquera-t-elle sa propre chute?

Heidi.news (FR)

La Suisse rate ses objectifs, la taxe CO2 augmentera donc en 2022. La Suisse n’est pas parvenu à réduire suffisamment ses émissions de gaz à effet de serre, dont le CO2, a annoncé l’Office fédéral de l’environnement (OFEV). En conséquence directe, la taxe sur le CO2 passera de 96 à 120 francs la tonne au 1er janvier 2022, en application de l’ordonnance actuelle sur le CO2.

Heidi.news (FR)

Comment la police suédoise tire parti des données génétiques. Grâce aux banques de données génétiques collectées pour les recherches généalogiques, chacun peut retrouver des parents éloignés. Pour la première fois en Europe, la police en a tiré parti pour résoudre une affaire criminelle, en Suède.

Heidi.news (FR)

Aujourd'hui sur Heidi.news

Photo article

Martial Trezzini/ Keystone

Appel urgent aux donneurs de sang Le Centre de transfusion sanguine (CTS) des HUG a vu ses dons diminuer en juin. Celui des accidents hémorragiques a quant à lui augmenté. Alors que les apports étaient juste suffisants pour traiter les patients genevois ces six derniers mois, la situation est devenue critique en ce début d’été. La baisse du nombre de dons est associée à l’annulation des collectes au sein des entreprises et à l’absence de donneurs du fait de la pandémie. Les HUG indiquent avoir besoin de tous les groupes sanguins et en particulier du groupe O.

Heidi.news (FR)

Les grandes étapes de la pandémie: 70% des nouvelles infections dues au variant Delta. Sa progression est fulgurante dans le pays sans pour avoir à ce stade d’impact sur les hospitalisations, ni les décès. De son côté, le variant Alpha ne représente plus que 20% des nouvelles infections. Pendant ce temps, Vaud et Genève adaptent leurs dispositifs vaccinaux.

Heidi.news (FR)

Où partir cet été? Tout sur le casse-tête des vacances Notre infographie mise à jour vous détaille les conditions d’entrée dans les différents pays d’Europe en fonction de l’état de la pandémie.

Heidi.news (FR)

De Sumatra à Moscou: tour du monde de la vaccination en images. Jamais campagnes vaccinales n’auront concerné autant de populations et de pays simultanément. Depuis décembre 2020, plus de 3,4 milliards de doses de vaccin contre Covid-19 ont été administrées aux quatre coins de la planète.

Heidi.news (FR)

Une enquête vise la FDA après l’autorisation d’un médicament anti-Alzheimer controversé. C’est le premier «vrai» médicament contre Alzheimer, et il suscite déjà une controverse immense. L’Aduhelm (aducanumab) a reçu le 7 juin 2021 le feu vert de la Food and Drug Agency (FDA), contre l’avis d’un comité scientifique ad hoc. Une enquête interne a été lancée au plus haut niveau de l’administration fédérale, à la demande de la responsable de la FDA elle-même.

Heidi.news (FR)

Edition du génome: l’OMS mise sur les lanceurs d’alerte. L’OMS a créé un registre de déclarations volontaires des essais cliniques de thérapies basées sur l’édition du génome. Elle appelle maintenant à la mise en place d’un mécanisme permettant à des lanceurs d’alerte de dénoncer des abus potentiels.

Heidi.news (FR)

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec l'édition du 05.07.2021

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Avenue du Bouchet 2
1209 Genève
Suisse