Je partage | Je m'inscris

Bonjour, c’est Sarah pour votre dernière newsletter sciences de l’année. Je vous souhaite de bonnes fêtes sans cluster et me réjouis de vous retrouver le 4 janvier 2021.

Ce soir, je vous parle de la mutation britannique du Sars-Cov-2, et de ce qu’elle implique pour la Suisse. Mais aussi de l’empreinte carbone de la 5G, de la socialité des bonobos et des montagnes de l’homme préhistorique Ötzi.

photo journaliste

Sarah Sermondadaz, Genève

21.12.2020

Comment la Suisse fait face à la souche britannique du coronavirus

Photo article

Domaine public/Creative Commons

Il s’agit d’un sacré rebondissement, à quelques jours des fêtes de fin d’années. Le Royaume-Uni a annoncé un reconfinement face à une recrudescence de cas potentiellement liée à une nouvelle variante du virus qui se transmet «bien plus facilement», a annoncé le Premier ministre Boris Johnson. Dans la foulée, plusieurs pays ont annoncé suspendre leurs vols en provenance du pays, dont la Suisse. La Confédération a également instauré, ce 21 décembre 2020, une quarantaine obligatoire et rétroactive pour toute personne arrivée du Royaume-Uni (ou d’Afrique du Sud, où une variante proche a aussi été détectée) après le 14 décembre.

Tout d’abord, une nuance: l’imaginaire associé au mot «mutation» fait peur, mais pour l’heure les données ne suggèrent pas que cette mutation provoque des formes plus graves de la maladie. En revanche, si cette souche venait à devenir prédominante, elle pourrait entraîner de plus grandes difficultés à contrôler l’épidémie, selon les données britanniques. Et venir compliquer encore l’exercice d’équilibriste sanitaire auquel se livrent les Etats à travers des mesures contraignantes telles l’interdiction des rassemblements privés ou la fermeture des écoles… Le point sur la situation en Suisse.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!

La 5G est-elle mauvaise pour la planète?

La 5G, cinquième génération de téléphonie mobile, inquiète. Au-delà du débat sur ses effets sanitaires, sa consommation d’énergie et son empreinte carbone sont régulièrement pointées du doigt par ses détracteurs. La 5G est-elle vraiment plus énergivore que la 4G, avec une plus grande empreinte carbone? A quelles conditions cette nouvelle technologie représente-t-elle une opportunité pour le climat? Nos voisins français ont justement consacré un rapport à la question, publié le 19 décembre.

A volume égal de données transmises, la 5G semble plus performante au plan énergétique que ses prédécesseurs. Mais le risque est que ces gains soient annulés par un effet rebond dans la consommation de données mobiles. Surtout, plusieurs inconnues persistent aujourd’hui dans les modalités de déploiement de la 5G en Suisse. Les scénarios de déploiement et l’évolution de la demande susceptible d’en modifier considérablement l’impact carbone. Etat des lieux.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Une raison d'espérer

Photo article

MARTIN RUETSCHI/KEYSTONE

Le parlement dit oui aux 6,2 milliards pour Horizon Europe. Le Conseil national a validé jeudi 17 décembre l’enveloppe de 6,2 milliards de francs prévue pour la contribution suisse au programme-cadre de recherche européen 2021-2027, appelé «Horizon Europe». Le Conseil des Etats l’avait déjà approuvée. Ce vote est une bonne nouvelle pour les scientifiques et hautes écoles, et un signal positif dans le cadre des négociations sur les modalités de la participation suisse, actuellement au point mort. De son côté, l’Union européenne a validé un montant de 95,5 milliards d’euros pour Horizon Europe. Les importantes menaces de réduction budgétaires, qui avaient pesé sur le programme ces derniers mois, ont finalement été évincées.

Parlement.ch (FR)

En sciences aujourd'hui

Photo article

La dépouille de la momie préhistorique Ötzi | ROBERT PARIGGER/EPA/KEYSTONE

L’art subtil de la congélation préhistorique. Il s’en est fallu de peu pour qu’on ne retrouve jamais la momie d’Ötzi, célèbre homme préhistorique retrouvé momifié dans les Alpes. Ce dernier vivait dans un paysage bien moins gelé qu’on ne le pensait. Une récente étude de glaciologie montre en effet que seuls les plus hauts sommets alpins de l’époque, il y a entre 5’100 et 5’300 ans, étaient recouverts de glaciers. A une poignée de décennies près, l’une des plus anciennes momies du monde n’aurait peut-être jamais pu être conservée dans la glace… et ne jamais traverser les âges.

Heidi.news (FR)

L’engagement social des bonobos. Une équipe de l’Université de Neuchâtel a montré que lorsque les bonobos participent à certaines activités sociales, ils s’engagent vis-à-vis de leurs congénères. Ce mot a un sens bien particulier: il constitue un marqueur de la théorie de l’esprit, c’est-à-dire la capacité d’attribuer des intentions ou des connaissances à d’autres individus. «Le propre de l’homme» s’éloigne encore un peu plus…

Heidi.news (FR)

Le média qui explique & explore le 21e siècle

Photo article

Abo Jeune - prix libre. Heidi.news s’engage pour permettre l’accès des jeunes à une information de qualité. Les moins de 26 ans peuvent s’abonner gratuitement, ou au prix désiré.

Je m’abonne

En sciences cette semaine

Si vous les aviez ratés, voici quelques articles publiés ces derniers jours sur le Flux Sciences de Heidi.news.

Photo article

DR

La découverte des dinosaures avec Game of Throne. En Chine, vers 200 après J-C, on ramassait déjà, si l’on en croit les historiens de l’époque, des ossements étranges et démesurés que l’on attribuait alors à des… dragons! La découverte d’ossements de dinosaures a probablement contribué à inspirer la légende du terrifiant dragon. Explications en vidéo dans cet épisode de PopScience.

Heidi.news (FR)

La collapsologie est-elle réaliste? Par courriel, un lecteur nous demande si «les théories sur l’effondrement sont réalistes». En creux, la question posée est celle du crédit à accorder à la «collapsologie», courant de pensée qui envisage les risques d’effondrement de notre civilisation industrielle à cause de la catastrophe écologique en cours. Notre réponse.

Heidi.news (FR)

Prédire les crises d’épilepsie. L’épilepsie a cela de cruel que les crises surgissent à l’improviste. Une fatalité auxquelles deux chercheurs suisses veulent remédier. En collaboration avec un neurologue californien, ils ont développé un modèle statistique capable de prédire une crise plusieurs jours à l’avance. Explications.

Heidi.news (FR)
Photo article

La neutralité carbone dans l’aviation: mission impossible? Une aviation sans impact climatique, ce n’est pas pour tout de suite. L’Université de Genève organisait ce jeudi 17 décembre une table ronde consacrée à la question. Mais en présence du directeur d’Easyjet Johan Lundgren et celui de la branche romande de Swiss, Lorenzo Stoll, le débat s’est rapidement porté sur le bien fondé d’une taxe sur les billets d’avion, loin de faire l’unanimité autour de la table.

Heidi.news (FR)

La Cour des comptes dédouane l’UNIGE L’ancien premier ministre du Koweït, le cheikh Nasser, avait fait don en novembre 2016 d’un million de francs à l’Université de Genève (UNIGE). Interpellée à ce sujet, la Cour des comptes avait décidé d’enquêter. Aujourd’hui, elle conclut que toutes les procédures en vigueur ont été respectées. La Cour en a par ailleurs profité pour analyser la gestion des fonds de recherche reçus par l’UNIGE. Elle dresse un «constat global positif».

Heidi.news (FR)

Un appel vidéo pour Noël? Toute la famille réunie autour de la table pour partager un bon repas et chanter ensemble autour du sapin: tout cela fait partie du folklore de Noël. Des traditions malheureusement peu compatibles avec les mesures de distanciation liées à la crise sanitaire. La visioconférence est-elle une solution?

Heidi.news (FR)

Les réseaux sociaux, première source d’information sur la pandémie. Dès le 2 février 2020, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) mettait en garde contre le fait que la pandémie engendrerait une vague de fake news sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter. Une «infodémie» a-t-elle eu lieu en parallèle de la crise sanitaire? Des chercheurs de l’Université de Heilbronn, en Allemagne, ont analysé 21,8 millions de tweets, entre février et avril 2020 sur le thème du coronavirus.

Heidi.news (FR)

La confiance dans les scientifiques en temps de Covid-19. La crise sanitaire Covid-19 est-elle aussi celle d’une explosion de la défiance envers les sciences? Il n’en est rien: la confiance accordée par la population suisse à la science et à la recherche a augmenté pendant la pandémie: elle atteint 67% cette année, contre 56% en 2019. C’est la conclusion du Baromètre scientifique suisse, réalisée par l’Institut pour les sciences de la communication et la recherche sur les médias (IKMZ) de l’Université de Zurich en collaboration avec l’université de Münster.

Heidi.news (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

L’acquisition explosive d’un géant de la publicité. «Tamedia Papers», épisode 11. Pour rester maître de son destin publicitaire, Tamedia acquiert Goldbach au moment où la SSR joue sa survie avec No Billag. Le groupe zurichois peut dès lors se séparer de Publicitas, longtemps leader incontesté sur le marché publicitaire. Sa faillite constitue un «sacré coup de grisou» qui cause des pertes à la quasi-totalité des journaux du pays.

Heidi.news (FR)

La culture, la gueule ouverte. «La culture crève la gueule ouverte! Sous les coups d’assommoir successifs, ces vagues qui fabriquent un monde fermé, à distance, masqué, terriblement silencieux, un monde où l’on ne se dévisage plus, où les regards s’évitent (normal, pense-t-on, puisque l’autre est toujours la menace, le danger, le porteur du mal), les artistes sont en état de sidération…» Né dans le Jura, Pierre Crevoisier a été enseignant, journaliste, marin, architecte en information, avant avant de devenir romancier. Il nous a envoyé cette tribune.

Heidi.news (FR)

Le mensonge des enfants. Une équipe de psychologues français et suisse vient de montrer qu’une meilleure compréhension des émotions d’autrui favoriserait la capacité des enfants âgés de 4 à 11 ans de produire des mensonges altruistes. La question du mensonge des enfants est souvent vue par les parents, les éducateurs ou les juges comme relevant d’un acte égoïste ou d’une affabulation vaine. Ces travaux confortent l’idée qu’il s’agit d’une compétence sociale élaborée.

Heidi.news (FR)

Les restaurants doivent fermer à Genève. La réouverture des restaurants genevois n’aura tenu que deux semaines. Dès le 23 décembre à 23 heures, le canton passera au régime fédéral, a indiqué le Conseil d’Etat en conférence de presse ce lundi 21 décembre. Ainsi les restaurants, les bars, les installations sportives et les musées seront contraints de fermer. Ces mesures courent jusqu’au 22 janvier, sous réserve que la situation sanitaire ne s’améliore pas d’ici là.

Heidi.news (FR)

Le vaccin Pfizer/BioNTech autorisé par l’Europe. L’Agence européenne du médicament (AEM) a autorisé à son tour la mise sur le marché du vaccin de Pfizer/BioNTech. La campagne de vaccination dans l’UE pourra donc débuter comme prévu les 27, 28 et 29 décembre, une fois que la Commission européenne aura formellement donné son feu vert.

Heidi.news (FR)

Les grandes étapes de la pandémie. A la mi-journée, l’OFSP a annoncé 4271 nouveaux tests positifs, 187 nouvelles hospitalisations et 103 nouveaux décès, pour 41’043 tests effectués ces dernières 24 heures. Le point sur la situation et les actualités des derniers jours.

Heidi.news (FR)

Sarah Sermondadaz est journaliste scientifique et responsable du Flux Sciences. Pour lui écrire, c’est par ici.

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec l'édition du 14.12.2020

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Avenue du Bouchet 2
1209 Genève
Suisse