Je partage | Je m'inscris

Bonjour, c’est Sarah pour votre newsletter sciences. Ce soir, je vous (re)parle du lien entre Covid-19 et pollution de l’air.

Nous revenons aussi sur vos réactions à l’enquête sur la 5G et les théories du complot publiée la semaine dernière.

photo journaliste

Sarah Sermondadaz, Genève

30.11.2020

Pollution et Covid-19, un cocktail explosif?

Photo article

JEAN-CHRISTOPHE BOTT/KEYSTONE

Le faisceau d’indices suggérant que la pollution de l’air aggrave l’épidémie de Covid-19, tant du côté du nombre de cas que de la mortalité, s’épaissit. C’est au tour d’une étude romande, menée par des chercheurs de l’Université de Genève, de pointer du doigt ce lien, et d’alerter sur le phénomène météorologique d’inversion thermique, fréquent en Suisse, qui agit comme un «couvercle» d’air froid piégeant au sol les particules fines émises par la circulation routière et le chauffage au bois.

Cette étude montre le rôle crucial de la prévention: lutter contre la pollution de l’air en demi-saison et en hiver permettrait, d’une pierre deux coups, de minimiser aussi le risque épidémique. Elle rappelle aussi le rôle aggravant que la qualité de l’air joue dans quasiment toutes, si ce n’est toutes, les pathologies respiratoires, souvent d’origines multifactorielles. Covid-19 n’échappe pas à la règle.

Publiée en accès libre dans la revue Earth Systems and Environment, l’étude a été réalisée par plusieurs chercheurs de l’Université de Genève: Mario Rohrer et Markus Stoffel de l’Institut des sciences environnementales de l’Université de Genève, ainsi que l’épidémiologiste Antoine Flahault, directeur de l’institut de santé globale de l’Université de Genève.

L’étude part de l’étonnant constat selon lequel le virus Sars-CoV-2 aurait pu être déjà présent en Europe fin 2019, ce qu’ont suggéré des cas médicaux a posteriori testés positifs en France. Or, il a fallu attendre fin février pour que la mortalité grimpe en Europe, et finisse par mener au premier confinement. Pour les auteurs, ce décalage dans le temps est lié au déclenchement d’épisodes de pollution aux particules fines PM2,5 (de dimensions inférieures à 2,5 micromètres), qui peuvent être favorisés par certaines conditions météorologiques. Explications.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!

La 5G en questions

Photo article

Flickr/Tony Webster

La 5G inspire de nouvelles théories du complot. Cet article publié le 24 novembre est la traduction d’un texte initialement écrit en allemand par nos confrères alémaniques de Higgs, partenaire éditorial de Heidi.news. Avec la pandémie, les mythes autour de la cinquième génération de standard de téléphonie, la 5G, se sont embrasés… et la Suisse n’est pas épargnée. Higgs a enquêté.

Heidi.news (FR)

Vos questions, nos réponses. Suite à la publication de l’article précédent, une lectrice nous a interpellés par courriel: pourquoi la presse traite-t-elle parfois les anti-5G comme des complotistes? Nous lui avons répondu.

Heidi.news (FR)

5G, ce que dit la recherche scientifique. Le sujet est complexe, entre principe de précaution, pluridisciplinarité des études menées, et impératif social de débattre des choix de sociétés. En voici l’état des lieux, dans un article de 2019 que nous vous proposons exceptionnellement en libre accès, tant ces informations sont importantes pour comprendre le débat en cours sur ces nouvelles technologies.

Heidi.news (FR)

Une raison de croiser les doigts

Photo article

L’iceberg A68A, en bas de l’image, se rapprochant de l’île de Géorgie du Sud | Copernicus/ESA

Une trajectoire dangereuse. Détaché de l’Antarctique en 2017, l’iceberg géant A-68A, d’environ 4’200 kilomètres carrés, se dirige dangereusement vers la Géorgie du Sud, dans l’océan Austral. Mais les dernières observations de l’Agence spatiale européenne (ESA) donnent un peu d’espoir à la petite île britannique. Avec une surface presque une fois et demi celle du canton de Vaud, A-68A est plus grand que l’île qu’il met en danger. Or les images du satellite Sentinel-1, montrant l’iceberg à 255 kilomètres des côtes de la Géorgie du Sud et datant du 25 novembre dernier, semblent indiquer un changement dans sa trajectoire qui pourrait le faire passer à l’ouest de l’île. Contactée par Heidi.news, l’ESA confirme, au vu des dernières images non encore rendues publiques, que l’évitement semble se confirmer, sans que cela ne puisse être confirmé avec certitude à ce stade.

Heidi.news (FR)

Le climat et l'environnement sur Heidi.news

Si vous les aviez ratés, voici quelques articles publiés ces derniers jours sur le Flux Climat de Heidi.news.

La stratégie énergétique suisse en question. Le 26 novembre, l’Office fédéral de l’énergie faisait l’état des lieux des objectifs énergétiques de la Suisse et de la stratégie mise en place pour assurer un approvisionnement électrique décarbonné et sans nucléaire au pays à l’horizon 2050. Si à court terme les objectifs semblent atteignables, la donne est bien différente sur le long terme.

Heidi.news (FR)

Des microplastiques sur le toit du monde. L’ascension de l’Everest est le Graal de beaucoup d’alpinistes. Et ce Graal est de plus en plus accessible: en 2019, 660 d’entre eux sont parvenus à son sommet. Mais qui dit «touristes» dit souvent déchets. Sur le sentier vers le sommet, on retrouve de vieilles tentes, des cordes et même des bouteilles d’oxygène abandonnées. Ce n’est pas tout: les microparticules de plastique aussi s’accumulent sur le toit du monde, selon des chercheurs, qui ont publié leurs résultats dans la revue scientifique One Earth.

Heidi.news (FR)

Face à Covid-19, l’accès à l’électricité recule en Afrique. En baisse constante depuis 2013, le nombre d’Africains sans accès à l’électricité vient de bondir de 13 millions, dépassant les 590 millions de personnes. C’est le constat qui ressort de la dernière analyse de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) publiée vendredi 20 novembre. Une situation due en grande partie à la pandémie de Covid-19.

Heidi.news (FR)

Le monde change, la presse aussi

Photo article

Abo Jeune - prix libre. Heidi.news s’engage pour permettre l’accès des jeunes à une information de qualité. Les moins de 26 ans peuvent s’abonner gratuitement, ou au prix désiré.

Je m’abonne

Les sciences sur Heidi.news

Si vous les aviez ratés, voici quelques articles publiés ces derniers jours sur le Flux Sciences de Heidi.news.

Photo article

L’astronaute américain Chris Cassidy à bord de la Station spatiale internationale, en 2013 | Nasa

Les défis que les vols spatiaux habités posent à la biologie humaine. Pour envoyer des humains sur Mars, il ne suffira pas de concevoir un vaisseau capable de réaliser les 225 millions de kilomètres (au minimum) qui nous séparent de la planète rouge. Il faudra aussi s’assurer que les astronautes résisteront aux effets biologiques de la microgravité, des rayonnements cosmiques et au confinement durant les 600 à 900 jours que durera la mission. Et d’après les résultats publiés le 25 novembre par la Nasa, c’est loin d’être gagné… On vous explique.

Heidi.news (FR)

Les fondatrices de start-up face aux biais des investisseurs. Sur le marché du travail, les femmes qui exercent dans des industries dominées par des hommes sont pénalisées. Mais qu’en est-il pour les start-up dirigées par des femmes? Sont-elles confrontées aux mêmes freins? Une nouvelle étude publiée dans la revue Science Advances le 25 novembre conclut que oui. Dans les industries typiquement masculines, elles obtiennent moins de financements de la part des investisseurs. Explications.

Heidi.news (FR)

Un don de 40 millions pour la recherche quantique. Un nouveau centre pour la recherche quantique doit voir le jour à l’ETH Zurich. Sa construction devrait commencer en 2022 pour une inauguration en 2028. Ce projet sera réalisé grâce à un don de 40 millions de Martin Haefner, propriétaire d’AMAG, le plus grand concessionnaire automobile de Suisse. Ce dernier est alumnus de l’ETH Zurich, où il a étudié les mathématiques

Heidi.news (FR)

La «théorie du tout» expliquée par le Seigneur des anneaux. Aujourd’hui, deux grandes théories physiques chacune extrêmement complète, permettent d’expliquer tous les phénomènes physiques possibles. Problème: elles sont incompatibles. Depuis plus d’un siècle, les scientifiques tentent de les unifier en une seule et même théorie élégante qui serait capable de décrire tout notre univers. Explications en vidéo, illustrées par le Seigneur des anneaux dans cet épisode de PopScience.

Heidi.news (FR)

L’écriture manuscrite bonne pour la tête. Dans notre monde tout numérique, les enfants entrent en contact très tôt avec les ordinateurs et utilisent de plus en plus jeunes des claviers. Pourtant, écrire à la main recèle de nombreux avantages pour le cerveau, par rapport à l’écriture dactylographiée. Et si écriture et apprentissage étaient liés?

Heidi.news (FR)

Les tests génétiques grand public dans la zone grise du droit suisse. Aujourd’hui, le séquençage de son génome n’est plus réservé aux diagnostics des maladies rares ou aux enquêtes policières. A travers des services commerciaux, notamment américains, comme 23andMe ou MyHeritage, ils s’ouvrent au grand public. Mais les données génétiques, de par leur nature même, doivent être manipulées et communiquées avec précaution. Dans un rapport de synthèse, paru le 24 novembre 2020, TA-Swiss, fondation chargée de l’évaluation des choix technologiques, dresse un état des lieux de la situation en Suisse.

Heidi.news (FR)

Qui a volé les carnets de Darwin? Après prés d’une année de fouille intensive dans ses rayons et réserves, la bibliothèque universitaire de Cambridge vient d’admettre que deux carnets de Charles Darwin, perdus depuis 2001, avaient probablement été volés. L’un d’eux contient la première représentation de l’arbre du vivant tel que le concevait le naturaliste britannique. L’institution lance donc un appel à témoignage pour tenter de remettre la main dessus.

Heidi.news (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Pixabay / Marcos Cola

Le Covid long chez les enfants. Jusqu’à très récemment, on a considéré que les enfants contaminés par le Covid-19 ne présentaient que pas ou peu de symptômes, qu’ils se remettaient rapidement et sans dommage. Mais certains parents commencent à se regrouper sur les réseaux sociaux et témoignent d’une persistance possible des symptômes au-delà de plusieurs semaines, sinon plusieurs mois, chez leurs enfants.

Heidi.news (FR)

Forum des patients: posez vos questions! Jeudi 3 décembre, se tient de manière virtuelle le Forum des patients et des assurés organisé par la Fédération romande des consommateurs (FRC), Planète Santé, la Fédération suisse des patients (FSP) et Heidi.news. Les patients et les assurés sont peut-être au centre des préoccupations des cabinets médicaux, hôpitaux et assurances-maladie, mais ils sont souvent seuls et isolés pour faire entendre leurs voix.

Heidi.news (FR)

«On ne naît pas patient engagé, on le devient». Comment se faire entendre face aux médecins? Que faudrait-il offrir aux patients pour renforcer leurs compétences? Autant de questions qui se posent pour les personnes désirant jouer un rôle plus important dans la prise en charge de leur maladie. Entretien avec l’un de ces patients engagés, dans le cadre du Forum des patients & assurés.

Heidi.news (FR)

Le taux d’occupation des unités de soins intensifs. Les lits disponibles dans les unités de soins intensifs sont-ils assez nombreux face à la recrudescence rapide du nombre de patients Covid-19? Quels sont les cantons les plus menacés par une saturation? Y a-t-il des respirateurs en quantité suffisante par rapport au nombre de patients admis? La situation au 30 novembre 2020, selon les données du Service sanitaire coordonné.

Heidi.news (FR)

Les grandes étapes de la pandémie. Avec 642,2 cas pour 100’000 habitants, l’épidémie poursuit sa décrue en Suisse. Tous les cantons ont désormais une incidence en-dessous de 900 cas par 100’000 habitants. Si la baisse des nouvelles infections est marquée en Suisse romande, la hausse en Suisse alémanique se poursuit. Retrouvez dans notre article mis à jour quotidiennement les informations essentielles sur la pandémie de Covid-19.

Heidi.news (FR)

Sarah Sermondadaz est journaliste scientifique et responsable du Flux Sciences. Pour lui écrire, c’est par ici.

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec l'édition du 23.11.2020

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse