Je partage | Je m'inscris

Bonjour, c’est Sarah pour votre Point fort sciences. Aujourd’hui, je vous demande votre avis: que pensez-vous du Flux Sciences? Souhaiteriez-vous nous voir aborder d’autres thèmes?

Au programme de ce soir: l’avenir de l’Europe spatiale en 2021, un entretien avec un futurologue, la perception de la surveillance de masse en Europe et une méthode novatrice pour la génomique.

photo journaliste

Sarah Sermondadaz, Genève

18.01.2021

«Nous pensons le futur entre deux extrêmes, transhumanisme et collapsologie»

Photo article

Extrait du film Blade Runner | Warner Bros. Pictures via AP/KEYSTONE

Antoine Buéno est essayiste, prospectiviste au Sénat en France. Il a aussi enseigné la science-fiction à Sciences-po Paris. Son dernier livre, «Futur: notre avenir de A à Z», est à la fois érudit et accessible. Il est tout aussi radical que le best-seller Homo Deus de l’historien Yuval Noah Harari qu’il complète tout en adoptant un point de vue différent. Essentiellement parce que ce dictionnaire de 700 pages tient beaucoup plus compte de la crise environnementale. Antoine Buéno considère que le chemin de l’avenir se dessine quelque part entre les prophéties sombres des collapsologues et la pensée magique des transhumanistes. Interview.

Heidi.news — D’une certaine manière votre livre parle autant du présent que du futur, est-ce le résultat de votre approche de prospectiviste ou le choix de l’écrivain d’anticipation?
Antoine Buéno — Je n’en étais pas conscient mais c’est très possible. J’ai effectivement fait un travail à la fois de prospective et d’anticipation. La prospective est naturellement engluée dans le présent. Elle part des données, des faits et des chiffres actuels.

Mais j’ai été aussi très souvent frappé que, dans la science-fiction, on retrouve les problématiques du présent identifiables: le melting-pot américain dans Star Wars, les inégalités raciales des années soixante dans Les Seigneurs de l’Instrumentalité de Cordwainer Smith ou bien encore la guerre du Vietnam dans La Guerre éternelle de Joe Haldeman, par exemple.

Effectivement, il y a une forme de choix puisqu’au fond il s’agit très immodestement de s’adresser aux gens d’aujourd’hui pour peser dans le débat sur les grandes orientations. L’être humain a toujours l’impression de se trouver à un moment clé, que tout ce qui va arriver à l’avenir se joue maintenant. Mais il se trouve qu’en ce qui concerne la transition environnementale c’est vrai, c’est maintenant.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Le journalisme de précision qui répond à vos questions. Abonnez-vous!

Accélérer l'analyse du génome

Photo article

MATTHEW FEARN/EPA PA/KEYSTONE

Vers une génétique plus inclusive? Des chercheurs de l’Université de Lausanne et du Swiss Institute of bioinformatics (SIB) ont inventé l’analyse génétique éclair. Au lieu de décortiquer la séquence en détails, leur solution statistique ne nécessite qu’une lecture superficielle de l’ADN pour produire des résultats fiables. En simplifiant ainsi l’accès à l’information génétique, elle pourrait aider à identifier les causes génétiques de maladies fréquentes même dans les populations non européennes, encore mal représentées dans les bases de données génétiques actuelles.

La génomique est un champ scientifique en croissance exponentielle: plus de données, plus de résolution, plus de calculs à réaliser… L’équipe dirigée par Olivier Delaneau prend le contre-pied de cette tendance avec une approche légère et à moindre coût, tant pour ce qui est du calcul et que pour l’espace de stockage requis.

Lire la suite sur Heidi.news (FR)

Une raison d'espérer

Photo article

Un loup dans un parc animalier (image d’illustration) | FABRICE COFFRINI/KEYSTONE

La vie sauvage de retour en Europe. Après des millénaires d’industrialisation, l’Europe est le théâtre d’un ralentissement (tout relatif) des activités humaines. Et, avec lui, se produit un timide retour des espèces sauvages sur nos territoires.

National Geographic (FR)

Les technologies sur Heidi.news

Photo article

La caméra acoustique de Distran est à bord de l’ISS depuis le 6 décembre./NASA

Traquer les fuites de la Station spatiale internationale. Depuis décembre, une caméra acoustique développée par la start-up suisse Distran est à bord de la station spatiale internationale (ISS) pour traquer des fuites à bord du module russe Zvezda. Largement employée dans l’industrie gazière, cette technologie détecte les ultrasons inaudibles à l’oreille émis par les turbulences de l’air créées par ces fuites afin de les localiser rapidement.

Heidi.news (FR)

La reconnaissance faciale est-elle encore tabou? Un Européen de l’Ouest sur deux serait favorable à la surveillance de la population par les pouvoirs publics grâce à la reconnaissance des visages et la détection des mouvements, selon une étude internationale. Quelles leçons faut-il en tirer?

Heidi.news (FR)

Vaccin et traçabilité. Avec la pandémie, les conditions sont réunies pour l’émergence d’un marché noir du vaccin. Comment éviter les contrefaçons? Aux Etats-Unis, chaque lot de vaccin est équipé de capteurs Bluetooth pour vérifier en continu sa position ou sa température. Des marquages fluorescents permettent d’en établir l’authenticité à la réception. Les explications de Philippe Gillet, Chief Scientific Officer de l’entreprise suisse SICPA, où il travaille sur l’innovation dans le domaine de l’économie de confiance.

Heidi.news (FR)

Un stéthoscope numérique pour entendre Covid-19 dans les poumons. Détecter Covid-19 dans les images pulmonaires et les bruits respiratoires à un stade précoce, y compris les cas asymptomatiques. C’est la promesse du «stéthoscope numérique intelligent» développé par le professeur Alain Gervaix, infectiologue aux Hôpitaux Universitaires de Genève (HUG), qui fonctionne grâce à des algorithmes d’apprentissage profond développés à l’EPFL. Le médecin qui a déjà levé près de 1,2 millions de francs par des bourses et des prix envisage désormais de créer une start-up et de lever de fonds et commercialiser son produit.

Heidi.news (FR)

L’imbroglio du Brexit s’exporte aussi dans l’espace. La sortie du Royaume-Uni de l’Union Européenne a beau être effective depuis le 1er janvier, les discussions se poursuivent concernant la participation britannique programme spatial européen.
Concrètement, quelles seront les conséquences du Brexit dans l’espace?

Heidi.news (FR)

De la capsaïcine dans les panneaux solaires. Le piment, piste improbable pour accélérer la transition énergétique? Nous n’y sommes pas encore mais une équipe sino-suédoise y croit. Les chercheurs qui la composent ont ajouté une petite dose de capsaïcine— la molécule qui donne son piquant au brûlant condiment— à une cellule photovoltaïque. Encore très expérimental, cet essai nécessite néanmoins de rester prudent.

Heidi.news (FR)

Le monde change, la presse aussi

Photo article

Abo Jeune - prix libre. Heidi.news s’engage pour permettre l’accès des jeunes à une information de qualité. Les moins de 26 ans peuvent s’abonner gratuitement, ou au prix désiré.

Je m’abonne

Les sciences sur Heidi.news

Photo article

Pixabay

À quand les premiers effets de la vaccination? En 2020, le monde a subi Covid-19 en étant démuni de moyens pharmaceutiques de prévention, avec des leviers limités: gestes barrière et port du masque, restrictions sociales, fermeture des commerces et confinements. 2021 est différente: l’année commence avec la mise en œuvre de campagnes de vaccination de masse. A la clé, l’espoir collectif d’enfin en finir avec l’épidémie. Mais à court terme, à quoi peut-on s’attendre? A quel horizon et dans quelle mesure la vaccination va-t-elle nous changer la vie?

Heidi.news (FR)

Un programme spatial européen chargé en 2021. Après une année 2020 bouleversée par la pandémie, les activités de l’Agence spatial européenne (ESA) connaîtront un rythme soutenu en 2021. L’année sera notamment marquée par le premier vol du lanceur Vega C et la mise en orbite du télescope spatial James Webb. Ce dernier aura pour mission de scruter l’espace à la recherche des plus anciennes étoiles et d’analyser l’atmosphère des exoplanètes.

Heidi.news (FR)

Variants du coronavirus et eaux usées. Ce sont des travaux qui ont fait grand bruit. Une équipe de chercheurs suisses a montré que les traces du variant britannique du coronavirus étaient déjà détectables dans les eaux usées à Lausanne, ainsi que dans une station de ski dont le nom n’a pas été révélé, dès la mi-décembre. Soit environ deux semaines avant que le variant ne soit pour la première fois détecté en Suisse. Le point sur ces travaux.

Heidi.news (FR)

Pourquoi s’est éteint le direwolf, qui a inspiré les loups de Game of Thrones? Parfois géniales et inventives, nos séries TV s’inspirent malgré tout de la réalité, même pour leurs animaux mythologiques. Ainsi les direwolves, ou «loups sinistres», qui accompagnent les héritiers de la maison Stark dans une série télé bien connue, ont bien existé. Leur disparition, il y a environ 13’000 ans, pourrait avoir été causée par leur incapacité à se métisser avec les autres populations de canidés.

Heidi.news (FR)

Les tissus polaires polluent les océans jusqu’au Pôle Nord. Les eaux de l’océan Arctique ne sont pas épargnées par la pollution des fibres textiles synthétiques. Une équipe canadienne en a retrouvé à plus de mille mètres de profondeur, au cours d’un inventaire inédit de cet océan glacial. Quand on évoque la pollution des océans au plastique, on imagine souvent des déchets flottants, accumulés sur les rivages, ou découverts dans des cadavres d’oiseaux et d’animaux marins. Mais nos fibres textiles posent également problème.

Heidi.news (FR)

Les leçons génomiques de la première vague. lors qu’une nouvelle variante du coronavirus frappe durement le Royaume-Uni et menace le reste du continent européen, une étude parue dans Science retrace l’évolution des différentes souches de Sars-CoV-2 détectées dans le pays entre janvier et juin dernier. Ces résultats montrent la grande diversité des virus circulant dès le début de la pandémie et illustre l’efficacité des mesures de confinement.

Heidi.news (FR)

La Terre sans les humains. La Terre a déjà connu plusieurs extinctions massives. Provoquées par des phénomènes naturels, elles ont à chaque fois décimé la biosphère, faisant parfois disparaître jusqu’à 95% des espèces. Imaginez un instant que de la même manière, un phénomène naturel (ou pas) annihile l’humanité. Explications en vidéo dans cet épisode de Pop Science.

Heidi.news (FR)

Pendant ce temps sur Heidi.news

Photo article

Image d’illustration | EPA / Lukasz Gagulski

Vaccination: les explications rassurantes de la Norvège. Après le décès de 33 personnes âgées de plus de 75 ans récemment vaccinées contre Covid-19, l’inquiétude a fait le tour du monde. Qu’on se le dise: le plus probable à ce stade est que ces morts, survenues chez des personnes en mauvais état de santé, n’aient aucun lien avec la vaccination. Les autorités médicales norvégiennes n’ont trouvé aucun élément permettant d’imputer les décès de personnes âgées vaccinées contre Covid-19 au vaccin de Pfizer-BioNTech. La Norwegian Medicines Agency (Noma), qui a été interpelée ce week-end, l’assure: «Nous ne sommes pas inquiets.»

Heidi.news (FR)

Quels sont les risques d’attraper Covid-19 en voiture? Dans le canton de Genève, le port du masque est obligatoire en voiture lorsque les passagers ne partagent pas le même foyer. Mais à quel point les trajets en voiture sont-ils propice à la transmission du virus?

Heidi.news (FR)

Le sang, l’eau et le feu. Notre journaliste s’enfonce dans le désert pour chercher à comprendre un conflit sanglant autour d’une source d’eau chaude. Un conflit, surtout, qui illustre la résurgence d’une culture tribale dans la Tunisie postrévolutionnaire.

Heidi.news (FR)

La défense fustige la vacuité du tentaculaire dossier Steinmetz. Les avocats des trois prévenus en avaient des choses à dire. Sept de leurs neuf conseils ont pris tour à tour la parole, entre vendredi et lundi, pour exprimer tout le mal qu’ils pensaient du dossier ficelé par le procureur Claudio Mascotto. Aux envolées lyriques, convoquants Bertold Brecht ou Martin Luther King, s’est superposé un détricotage méticuleux des accusations de corruption d’agent public étranger et de faux dans les titres reprochées au diamantaire Beny Steinmetz, à sa fidèle administratrice, Sandra M., et à l’homme de terrain, Frédéric C. Il s’agit du premier procès de ce type tenu en Suisse.

Heidi.news (FR)

Les grandes étapes de la pandémie. Retrouvez les derniers chiffres et les dernières informations marquantes de la pandémie dans notre article enrichi chaque jour.

Heidi.news (FR)

Sarah Sermondadaz est journaliste scientifique et responsable du Flux Sciences. Pour lui écrire, c’est par ici.

Vous avez aimé? Partagez:

Facebook Twitter Linkedin Instagram

Séance de rattrapage avec l'édition du 11.01.2021

À bientôt

b696e884-f624-429e-91a6-1af20f5cf9e3.png

Chemin de La Mousse 46
1225 Chêne-Bourg
Suisse